03-04-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.940.776 Messages
21.538 Fils de discussion
21.628 Membres
Dernier membre: Jums2020

03 Avril 2020 à 02:11:46
Pages: [1] 2 3
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Au secours l'école veut m'imposer de séparer mes filles !!!  (Lu 2976 fois)
rolysa
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« le: 03 Avril 2017 à 21:47:39 »

Bonjour, bonsoir,
Je suis l'heureuse maman de petite jumelles de 8 ans maintenant. c'est une formidable aventure !!!
Par contre, ce qui n'est pas une formidable aventure c'est l'école et surtout l'éducation nationale !!!
En effet, un peu contre notre volonté, l'école a séparé nos filles en grande section. Ce fut un carnage, l'une l'a très mal vécue : elle ne parlait plus, renfermée sur elle-même, aucune communication. La maîtresse m'avait dit à l'époque : "on ne l'entend pas on pourrait l'oublier dans la classe", je lui ai rappelé, non sans humour, qu'elle soit bien gentille de ne pas l'oublier lors d'un voyage scolaire, Grrr !!!
Moralité nous avons du faire une thérapie chez un psychologue pendant 6 mois. Ce fût très difficile pour tout le monde.
Tous les ans nous redemandons aux filles individuellement si elles veulent rester ensemble l'année suivante et pour le moment c'est oui à chaque fois. Il faut savoir que nous avons aussi fait une thérapie chez un pédopsychiatre l'année dernière (CE1), ceci à la demande de l'école qui souhaitait faire redoubler une des deux. Moralité : le pédopsychiatre n'a signalé aucun soucis, qu'elle avait le niveau pour passer et qu'il ne fallait pas les séparer à l'école et travailler des situations de séparation dans le cadre familiale. Ce que nous faisons.
Cependant, voilà que l'école revient à la charge car les maîtresses de l'année prochaine, qui ne connaissent pas nos filles, veulent les séparer l'année prochaine en cm1. Bien sûr les filles commencent à en être malades surtout une qui a peur des vieux souvenirs douloureux.
Je suis moi-même enseignante mais en lycée. J'ai fait le tour de quelques collègues professeurs des écoles spécialisés qui ne comprennent pas le choix de l'école. Je suis allée chercher un texte sur Internet sur le rôle du directeur d'école et là c'est dans mon sens : la décision revient aux parents. Par contre j'ai trouvé aussi des jurisprudences qui ne sont pas dans mon sens !!! Aïe !!
En fait j'ai besoin d'aide pour convaincre tous ces têtus !!! Est ce qu'il y a des expériences qui ont abouti pour laisser les enfants ensemble ?
Je suis désolée pour ce roman mais je ne sais pas faire court !!!
Euh : je suis convoquée jeudi prochain à l'école et on doit m'annoncer cette séparation, c'est la maîtresse de cette année qui me l'a dit afin que je me prépare psychologiquement !!
Merci à vous
Journalisée
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #1 le: 03 Avril 2017 à 22:13:52 »

Les miens sont séparés car c'est mieux ainsi, par contre dans ton cas ne pourrais tu demander au pedopsy qui connaît tes filles un courrier stipulant leur besoin d'être ensemble+ courrier des psychologues qui ont pu les suivre, bref un dossier médical ?
Comment est la psy sco?  Le médecin scolaire (s'il y en a) ?
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
rolysa
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« Répondre #2 le: 03 Avril 2017 à 22:29:44 »

Le Psy scolaire nous l'avons déjà rencontré en novembre. Il ne nous a pas parlé d'une éventuelle séparation, ce qui nous rend furieux car il sera présent à la concertation de jeudi et il ne nous a même pas prévenu lors de notre rencontre. Pour le médecin scolaire : un grand inconnu !!!
Si vraiment l'école nous pose trop de problèmes mon mari a émis l'éventualité de les changer d'école donc passer en privé mais j'ai peur qu'il soit difficile ensuite de leur faire réintégrer le collège public qui est juste à 800 m de la maison. Et puis elles sont bien dans leur école avec leurs copains. Je me suis même mis dans les parents d'élèves pour m'impliquer davantage. Je croise les doigts pour jeudi. J'envisage même de demander audience à l'inspectrice si je ne parviens pas à les convaincre.
Si nous n'avions pas eu cette mauvaise expérience en grande section et si elles étaient indécises ça serait facile de prendre la décision de les séparer. D'autant que nous faisons notre possible pour appliquer à la maison les conseils du Pedopsychiatre : dormir hors de la maison l'une sans l'autre, Jouer chacune dans sa chambre, partir l'après midi avec un des parents chacune ...
Journalisée
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.847


1+1+1+2


« Répondre #3 le: 03 Avril 2017 à 22:40:51 »

Je ne vais sans doute pas beaucoup t'aider. Je suis instit et parent de jumeaux ( en ce2 comme les tiennes) .les miens ont été séparés à ma demande depuis la PS ( sauf une année, où nouvellement arrivés dans l'école, on ne m'avait pas demandé mon avis et ils ont été mis ensemble) . Mis à part les classes dites charnières ( PS, CP, 6eme) , je ne vois pas l'intérêt de mettre des freres et soeurs dans la meme classe. J'ai préféré qu'ils aient leur vie chacun de leur côté à l'école car je trouve qu'ils sont déjà suffisamment sensemble à la maison. Ils ont dû se partager mon ventre, se partager mon attention, ils partagent la meme chambre, les memes jouets etc alors vive l'école pour avoir enfin une vie l'un sans l'autre!!!!
Je leur ai proposé d'être dans la meme classe l'an prochain pour voir comment ca pourrait se passer, en prévision de la 6 eme, car j'aurais aimé qu'ils soient dans la meme classe pour leur entrée au college, ca me rassurerait de savoir qu'ils ont les memes horaires pour prendre le bus ensemble. Eh bien ce fut niet des deux côtés!
Ce qui m'inquiete dans ton histoire, ce n'est pas le fait que l'école veuille les séparer , c'est qu'à leur âge, tes enfants aient encore besoin l'un de l'autre et puissent se rendre malade d'être séparés.
Tu dis que vous travaillez à ce qu'elles soient séparées dans le cadre familial, et comment ca se passe?

Sinon je suis un peu "choquée" de voir que maintenant un pédopsy est plus apte qu'un enseignant à décider si un enfant a les compétences pour passer dans la classe supérieure ou pas. Sachant que le redoublement n'étant plus trés en vogue, et donc proposé que dans les cas les plus en difficulté. Mais bon de toute facon, que ce soit pour le redoublement ou le fait de laisser ensemble des jumeaux, oui tu as raison, ce sont les parents qui ont le dernier mot. Tu vas au rendez vous  proposé avec un mot du pedopsy disant qu'à l'heure actuelle, les laisser ensemble serait plus bénéfique pour leur développement. Tu argumentes que vous travaillez à la séparation à la maison, sur de petits laps de temps afin de les habituer à un jour pouvoir etre dans des classes séparées mais que pour l'instant c'est trop prématuré. Tu demandes "avec tact" en quoi cela gene  les maitresses de CM1 de prendre les deux dans leur classe pour savoir en quoi tu peux les rassurer.
Surtout ne vas pas à ce rendez-vous en étant braquée, sur la défensive car tu obtiendrais le meme braquage, la meme défensive en face. Essaie d'etre toi- meme ouverte à la discussion pour avoir la meme ouverture en face.
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m71 née à 40sa; un moyen 1m75 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m52 et 1m58 nés à 38sa-1.
Et en tout : plus de 300kg d'amour !!
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.901


mes quatre monstres adorés


« Répondre #4 le: 04 Avril 2017 à 14:37:24 »

Azerty, il y a une chose qui me dérange dans ton résonnement sur l'age des enfants. Le traumatisme d'une séparation non souhaité et mal vécu peut être très long à être résolu, surtout quand le trauma a eu lieu à un jeune age. On ne peut pas demander à de si jeunes enfants de réagir comme nous adulte. Nous adultes avons encore des séquelles de ce que nous avons pu vivre enfants, alors pourquoi pas de jeunes enfants? 

Bon je sais que je suis peut être mal placé pour en parler mes filles passeront leur maternelle et leur primaire dans la même classe donc je n'aurais pas à me poser la question avant le collège. Mais rien que de voir comment les filles ont réagit à l'hospitalisation d'Az et les séquelles qu'il y a toujours alors qu'elles sont loin d'être fusionnelle (confirmé par la crèche), je me dis que pour des enfants de 5-6 ans qui ont besoin l'une de l'autre  peuvent vraiment être traumatisé par cette expérience et donc une nouvelle séparation ravivé le traumatisme.

Rolysa je te donnerais le même conseil qu'Azerty pour cette réunion, après tout en discutant tu arriveras peut être à faire entendre ton point de vue, en tout cas c'est la meilleurs méthode.  Bisou Bisou
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
rolysa
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« Répondre #5 le: 04 Avril 2017 à 15:04:06 »

Merci pour vos réponses et votre expérience. Il est certain que, autant de jumeaux autant de situations différentes. Mais je retiens vos conseils : rester calme, donner tous mes arguments, ne pas fléchir car j'en ai deux qui vont m'attendre en rentrant, voir trois si je compte le papa  Tire la langue
Je vous raconterai La Réunion jeudi soir
Journalisée
lisou1313
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.362

Mes enfants,mes batailles


« Répondre #6 le: 04 Avril 2017 à 17:55:45 »

Je viens mettre mon petit grain de sel.
Comme azerty je pense qu'effectivement dans l'idéal c'est mieux de séparer les jumeaux à l'école,je sais que certaines ne vont pas être d'accord mais étant moi même maîtresse,j'ai vu plusieurs exemples qui le confirment et jamais l'inverse.
Cela s' appelle aussi Grandir.Ce qui s' est passé en GS ne veut pas dire que maintenant cela se passerait mal.
C'est devenu très rare que l'on propose maintenant le maintien,cela doit être pour des causes d'absences longues comme une maladie ou un handicap.
Si on ne le propose plus c'est d'abord parce que nous consignes sont d'éviter au maximum les maintiens qui ne servent souvent qu'a accentuer l'échec.
Cela dit je ne vois pas en quoi le pedopsy peut dire qu'qu'un enfant a le niveau ou non pour passer en classe supérieure.
Cela dit je comprends,qui sait peut être un jour j'aurais envie que mes enfants soient dans la même classe,et ils vont l'être l'année prochaine en PS,mais des que ce sera possible,j'aimerai qu'ils aient chacun leur classe.
Bon courage pour jeudi,essaie de te montrer détendue,ouverte au dialogue,explique ce que tu souhaites et tu seras peut être entendue dans le sens que tu désires.
Journalisée

C@mille née en 2011,une princesse envolée en 2013,Raph@el et Ch@rlie nés le 28/12/2014
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.901


mes quatre monstres adorés


« Répondre #7 le: 04 Avril 2017 à 18:55:05 »

Lisou je trouve tes propos super dur sur le fait de "grandir". Un trauma reste un trauma. Et vu que deux instits répondent de la même manière je me demande si pour le coup vous êtes vraiment objective? Pas que je pense que vos expérience ne compte pas mais que vous êtes plutôt "conditionné" pour la séparation.  Ce n'est pas une critique mais juste un questionnement. Et je me demande si du coup tout les juju qui sont dans des écoles ou ils ne peuvent pas être séparé sont forcément malheureux. Des retours sur les deux couples de jumeaux qui se trouve dans l'école que fréquenteront les filles je ne pense pas. Je sais que parfois la séparation est obligatoire, mais accepté l'autre et le fait que l'on est deux (ou trois ou +), c'est grandir aussi, donc dans se cas pourquoi ne pas les laissez ensemble? Bon question réthorique car je sais que parfois la séparation est ce qu'il y a de mieux, même si voir des jumelles de 25 ans qui ont toujours du mal avec leur gémellité m'interroge quand même. 

Pourquoi les séparé des juju qui vivent bien leur gémellité dans une même classe?  Pourquoi ne pas accepté qu'une séparation raté en mater peut marquer durablement des enfants? Je pense que si la séparation à nécessité l'intervention d'un psy c'est que pour les enfants ça a vraiment du être très brutal.

Je vous le dis très clairement je ne comprends pas trop cette politique de la séparation systématique.
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
lisou1313
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.362

Mes enfants,mes batailles


« Répondre #8 le: 04 Avril 2017 à 19:16:46 »

Et oui je suis super dure.☺
Je le sais et pourtant c est pas ma nature.
bien sûr que parfois les jumeaux sont laissés ensemble mais c est souvent parce qu' il n'y a qu une classe par niveau.
Sincèrement les enfants jumeaux sont censés tôt ou tard vivrent leur vie à eux,c est sur qu' il n'y a pas urgence en cm1  mais il faudra de toute façon y arriver.
Je sais que je choque peut être certaines ici.
Je sais que ruffo qui est archi pour la separatatipn n'est pas forcément bien vu ici mais il y a peur être de quoi réfléchir.
Je me pose aussi lla question de celle qui n'avait pas forcément mal vécu la séparation en GS.Même si elle dit quˋlle souhaite rester avec se soeur,qu en est il vraiment de ce qu elle ressent?
De plus,"la jumelle" qui a des difficultés,  et qui a sa soeur dans la même classe qui n'a pas les même difficultés, aurait peut être besoin d avoir sa maîtresse à  elle, de ne pas se voir même sans le vouloir comparée  avec sa soeur. Enfin je pense à tout ça  bien sûr je me trompe sûrement car chaque cas est particulier.
Journalisée

C@mille née en 2011,une princesse envolée en 2013,Raph@el et Ch@rlie nés le 28/12/2014
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.901


mes quatre monstres adorés


« Répondre #9 le: 04 Avril 2017 à 19:50:25 »

Non tu n'as pas forcément tord, mais je me dis que si chaque jumeau est sensé vivre sa vie, mais je me demande si ne pas accepté leur gémellité une fois adulte est mieux que d'être fusionnelle. Certes se sont deux enfants totalement différent et pas une entité, mais il reste tout de même des jumeaux, donc ils doivent aussi apprendre à vivre avec ça. Enfin du moins c'est mon point de vue et c'est dans cette optique que j'essaye de faire grandir mes deux petites filles si différente et à la fois si semblable.

Après je ne suis ni contre ni pour la séparation. Je pense que ça dépend des cas et que parfois si on ne les considérait pas que comme des jumeaux peut être que se serait déjà ça (vu quand je bossais en cantine). L'instit d'Al (et qui aura les filles l'an prochain pour deux ans), à toujours fait en sorte d'essayé de les différencier. Et maintenant qu'elle sait qui est qui elles les appelles par leur prénoms. Je pense que ça peut aussi aider. Mais bon j'ai des petites filles qui savent vivre leur vie tout en aillant besoin de voir sa sœur de temps en temps pour se sentir rassuré. Passé une journée seule à la crèche ne les gênes pas mais l'hospitalisation d'Az à montré les limites.

Par contre Lisou, je me demande comment tu vas amener la séparation en MS, si tes loulous se font les mêmes amis, il y en aura forcément un qui ne sera plus avec ses amis en classe. Bon certes ça peut être secondaire car ils se retrouveront dans la cours et à la cantine, mais ça pourrait entraîner un soucis entre les frères, non? Enfin il n'y aura peut être pas cet problématique Clin d'oeil.
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.847


1+1+1+2


« Répondre #10 le: 04 Avril 2017 à 20:22:27 »

Personne n'a parlé de séparation systématique ni de nier la gémellité.
Considérer 2 enfants comme 2 êtres différents ( meme s'ils sont semblables physiquement) n'empeche nullement leurs liens de perdurer. Ils n'en seront pas moins jumeaux dans deux classes différentes.
Bien sûr que notre vision est biaisée par notre métier. En classe nous voyons les enfants comme des élèves, qu'ils aient 2 papas, 10 fréres et soeurs, un handicap, des cheveux roux ou un jumeau , cela reste une particularité comme une autre qui peut influencer leur personnalité, leur poser problème ( ou pas) mais ils sont en classe pour travailler, apprendre  . Nous en tenons compte si besoin mais cela ne devrait pas entrer en ligne de compte au moment de faire les classes.
Si ne pas se voir pendant 3h de classe est traumatisant pour l'une ou les deux, c'est effectivement qu'il y a un probleme d'ordre psychologique. L'école ou le jumeau, n'est pas un pansement ou un médicament. Etre ensemble ne soignera pas le "traumatisé" , cela lui évitera sans doute de souffrir ( bon je conçois que c'est déjà bien) mais ca ne le guérira pas.
Bon aprés , voilà , tout se discute et il ne faut pas juste compter sur l'école pour éviter le traumatisme. Par contre l'école peut faire un effort d'accompagnement pendant le temps de prise en charge thérapeutique extérieure.
Et puis pour moi , le vrai traumatisme serait qu'un jumeau perde son co jumeau de facon définitive. Parler de traumatisme juste parce que l'autre est dans la classe à côté me semble exagéré.
Oups je suis encore plus dure que Lisou , là .  Bisou

Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m71 née à 40sa; un moyen 1m75 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m52 et 1m58 nés à 38sa-1.
Et en tout : plus de 300kg d'amour !!
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.901


mes quatre monstres adorés


« Répondre #11 le: 04 Avril 2017 à 20:51:48 »

Je pense que quand on doit aller voir un psy à cause de la séparation, c'est qu'il y a traumatisme. On ne va pas chez le psy sans raison non plus.  Pourquoi ne pas accepter que ça peut être traumatisant la séparation? Comme rester ensemble peut l'être pour d'autre? Comment préjuger ce qui pourrait être traumatisant pour une personne?

De plus il y a une différence entre nié la gémellité et ne pas apprendre à des jumeaux à vivre avec leur particularité.  Car après tout des jumeaux qui ont des soucis à assumer leur gémellité que l'on sépare sans les aider à surmonter se soucis, ce n'est pas plus bon pour eux que de laisser des jumeaux fusionnel ensemble sans les aider à vivre l'un sans l'autre.  Mes filles auraient surement pu être séparé à l'école si il y avait eu la possibilité, mais quel intérêt?

En plus je n'ai pas parlé de jumeaux ni d'école pansement, et les discours de on ne peut pas faire du cas par cas je l'ai entendu toute mon enfance avec mon frère merci (raison pour laquelle on a finit en privé entre autre), mais pourquoi dans se cas aller séparer des frères  et sœurs, laisser les ensemble car du coup ça fait deux poids deux mesures.
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
Maman Dine
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.722


octobrette 2013


« Répondre #12 le: 04 Avril 2017 à 21:18:06 »

je me permets de vous faire part de ma petite expérience :
A l entrée en PS de mes c houpettes je n avais même pas imaginé la possibilité au elles soient séparées... et bingo fin juin lors de la visite de l ècole avec la directrice elle m annoncé la séparation !
J étais très septique car je les trouvais un peu jeune (a peine 3 ans) mais j ai décidé de préparer au mieux les filles. J ai passé l été a leur répèter que se sera super car chacune sa maîtresse sa classe et chacune leurs copains copines...

je ne peux pas nier que le début d année à été difficile : pleurs le matin quand je les déposées mais le bilan 6 mois plus tard c est deux petites filles epanouies dans leur classe avec des copines chacunes et des copines communes

je suis aujourd hui très contente de cette situation, et mes filles ont indeniablement une relation privilégiée toute les deux (ayant 5 enfants je connais un peu les relation fraternelles )

Rolysa je comprends que suite à une mauvaise expérience ça te fasse peur mais elles ont bien grandies et peut être pourrais tu leur montrer tous les avantages a avoir chacune son espace pendant la journée d école ?
je me demande d ailleur si c est pas plus difficile quand ils ont pris l habitude d être ensemble aussi longtemps ?
bon courage en tous cas. ..


Journalisée

Heureuse maman de 5 bambins😍
 C 2007 A 2009 Y 2011 et S et L 2013 !
Beaucoup de bonheur de rire.....et de fatigue 😪😊
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.901


mes quatre monstres adorés


« Répondre #13 le: 04 Avril 2017 à 22:33:49 »

Je pourrais surement dire la même chose pour mes filles l'an prochain sauf qu'elles seront ensemble. Elles ont déjà des copine différente chez les PS (qui seront en classe avec elle l'an prochain en TPS-PS-MS) , encore vu à la soirée de l'APE se WE. Comme quoi emmener le grand frère presque tout les jours à l'école à du bon.  Clin d'oeil
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #14 le: 05 Avril 2017 à 08:41:31 »

Tu disais que l'une a failli redoubler. Je me demande pour le coup comment un pedopsy pouvait évaluer quoi que ce soit. Une orthophoniste pouvait évaluer la lecture, l'écriture, l'orthographe, le calcul... une ergo peut évaluer la vitesse et la qualité de l'écriture, la mémoire de travail, l'attention...
J'avais une élève en 2de, qui avait ainsi vu un pedopsy qq années avant, le pedopsy avait dit qu'elle allait bien... vu ses difficultés scolaires, j'ai conseillé un bilan orthophonique, la jeune fille n'a certes pas de pb psy, mais est dyslexique...

L'intérêt de séparer des jumeaux qui n'ont pas du tout le même niveau, comme les miens, c'est qu'on peut les mettre dans des classes aux profils différents.
Exemple cette année cm1.
G en cm1 pur a revu le présent de l'indicatif.  Tb pour lui, f se serait ennuyé.
F dans une classe cm1 cm2, groupe cm1 performant,  ils doivent être plus autonomes. Ils ont étudié... le présent... du conditionnel et de l'impératif.  Tb pour lui, ça aurait embrouillé son frère.
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
Pages: [1] 2 3
Imprimer
Partager :

Aller à: