08-12-2019
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.939.729 Messages
21.550 Fils de discussion
21.572 Membres
Dernier membre: CDH35

08 Décembre 2019 à 04:57:54
Pages: 1 [2]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Mon fils n arrive pas à se faire des copains  (Lu 2491 fois)
PetitPoney
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8.036



« Répondre #15 le: 24 Mars 2016 à 13:44:01 »

Il me semblait avoir entendu qu'en France on ne pouvait pas faire ça. Ici, c'est une association (dont les membres sont les parents d'élèves) qui organise des événements payants pendant l'année, et l'argent est reversé dans l'école, en payant pour certaines choses dont les maîtresses ont besoin. Par exemple cette année l'association finance un auvent (un genre de toit au dessus d'une partie de la cour) et un programme d'apprentissage des maths. On a aussi financé le programme en ligne sur lequel les élèves font leurs devoirs de maths.
Journalisée
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #16 le: 24 Mars 2016 à 15:35:28 »

Tout pareil ici Clin d'oeil.

Sauf que chez nous, les collectivités restent prioritairement sollicitées quand il s'agit du bâtit.
Et que tout ce qui est de l'ordre du matériel pédagogique "principal", c'est le rectorat qui diffuse.

Reste le matériel pédagogique "secondaire", comme le matériel sonore/photographique/vidéo. Un scanner ou autre imprimante couleur. Une médiathèque avec des supports plus à la marge, un financement de sortie scolaire... Là, la richesse de l'école dépendra exclusivement du dynamisme de l'APE (Association des Parents d'Elèves).
Les APE sont aussi de plus en plus sollicitées pour financer les fournitures scolaires de base. Ici, c'était la mairie qui fournissait tous les cahiers (cela est très hétérogène selon les communes). Mais les subventions diminuent drastiquement, et la directrice se tourne vers l'APE pour maintenir ses aides indirectes aux familles. 

A +
Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
Pages: 1 [2]
Imprimer
Partager :

Aller à: