05-12-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.942.906 Messages
21.579 Fils de discussion
21.779 Membres
Dernier membre: Méline

05 Décembre 2020 à 03:36:44
Pages: 1 [2] 3
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: éducation nationale  (Lu 8257 fois)
Céline_51
Membre Actif
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 262



« Répondre #15 le: 25 Mai 2008 à 11:26:30 »

Effectivement il y a des métiers plus pénibles et bien moins payés que celui d'enseignant.
Je suis la première à le reconnaitre.
Mais on a bossé pour en arriver là, et il y a aussi des métiers plus confotables en terme de tâches et de salaire.

heu je suis fille de prof et les 35 H on en est loin , ça serait plutôt 25 , oui il y a les stage à visiter, mais entre les vacances scolaire , le 13ème mois , la sécurité de l'emploi; un salaire difficile à avoir dans le privé...
Je suis désolé , y'a pas à ce plaindre
Sans compter que dans le privé si t'es dans une boite de 1 0 personnes, ou tu fait 40 H payé 35 ( c'est du vécu), ben essaie de la faire la grève ...


Les profs du public ne touchent pas le 13è mois!
Pour notre niveau d'études nous devrions avoir un salaire plus élevé, là il est plus bas car comme il est dit dans la lettre, notre salaire est calculé sur 10 mois puis annualisé

Quant aux jours de grève, ce n'est pas parce que certaines professions ne peuvent pas se le permettre qu'on ne doit plus la faire par solidarité!
Ce n'est pas qu'une question d'argent, je vous garantis que faire cours à 40 ados ce n'est pas du gateau, et en termes de bénéfices pour les gamins je n'en parle même pas
c'est quand même l'avenir de nos enfants qui est en jeu!

Tout ça pour dire que oui nous sommes à l'abri du besoin, mais ce n'est pas une raison pour accepter tout ce que le gouvernement nous pond,

ce fil n'avait pas pour but, à mon avis, de dénigrer les autres métiers, on ne va pas faire une compétition à  savoir qui a le métier le plus dur
mais d'informer sur la situation actuelle
Journalisée

Maman de jumelles monozygotes nées à 30 SA le 10/12/07
Présidente de l'AD51 ( Reims)
http://www.jumeauxetplus51.fr/
Dominique
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.001



« Répondre #16 le: 25 Mai 2008 à 11:56:20 »

Effectivement il y a des métiers plus pénibles et bien moins payés que celui d'enseignant.
Je suis la première à le reconnaitre.
Mais on a bossé pour en arriver là, et il y a aussi des métiers plus confotables en terme de tâches et de salaire.


Parce que tu penses que les autres n'ont pas bossé pour en arriver là aussi ? Tu veux que je te parle du métier d'infirmière, où on nous demande maintenant, Bac + 3ans et demi, et payé au niveau de bac + 2 ? Droit de grève : 0, on est réquisitionné d'office. C'est ce qu'il s'est passé les deux derniers jeudis à l'hopital. 15 jours avant on nous a fait signer les papiers pour venir bosser. Si on bosse dans le privé, de toute façon, pas de grève, c'est vite réglé. Quand aux nombres de patients, 1 infirmière pour 37, nous ne sommes guère mieux lotis et nous n'avons pas beaucoup de moyens de pression Quant au treizième mois, il n'y en a pas , il n'y a que deux primes auxquelles n'ont droit que celles et ceux qui sont titulaires. personnellement je n'y aurait jamais droit, puisque j'ai réintégré l'hopital à plus de 45 ans. Je m'arrête là, parce que ça me gonfle que les enseignants n'acceptent pas la moindre réforme depuis plus de 30 ans, quelque soit le gouvernement.
Journalisée

Dominique
maman de 5 garçons
Aurélien 35 ans, Damien 31 ans, Julien 28ans
Sylvain et Benjamin 25 ans en 2017 et mamie d'un petit Enzo né le 25 09 2012 et d'une petite Mila née le 4 mai 2016

Céline_51
Membre Actif
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 262



« Répondre #17 le: 25 Mai 2008 à 12:28:49 »

Il y a des réformes que je trouve juste, et d'autres non
Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'aucune réforme n'est acceptée, ça c'est juste

mais je ne trouve pas normal qu'on augmente le nombre d'élèves par classe à ce point, ils n'ont pas de bonnes conditions d'apprentissage, et après on va encore dire que c'est l'éducation nationale qui ne fait pas son boulot
je te garantis que c'est très difficile, surtout que le public change et est de plus en plus difficile à gérer

Je respecte tous les métiers, certains sont bien plus difficiles, notamment physiquement
Evidemment d'autres ont bossé pour en arriver là, ce n'était absolument pas mon propos!

Mais ras le bol de se faire cracher dessus à longueur de temps (parents, gamins, public, médias...), comme si on était des privilégiés avec tes supers conditions de boulot et fainéants qui plus est, qui ont eu "de la chance" d'arriver là, alors que les concours de recrutement ne sont quand même pas faciles
Je m'arrêterais là également car je ne cherche pas la polémique, juste un peu de respect!
Journalisée

Maman de jumelles monozygotes nées à 30 SA le 10/12/07
Présidente de l'AD51 ( Reims)
http://www.jumeauxetplus51.fr/
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #18 le: 25 Mai 2008 à 12:37:24 »

mais je ne trouve pas normal qu'on augmente le nombre d'élèves par classe à ce point, ils n'ont pas de bonnes conditions d'apprentissage, et après on va encore dire que c'est l'éducation nationale qui ne fait pas son boulot

et le doublage des lits dans les chambres d'hôpitaux  Roulement des yeux  il en va de la santé publique    infections nosocomiales  Huh?  mais non ! c'est le personnel qui fait mal son boulot  Triste

Tu vois, si on veut on pourrait en débattre très très longtemps des décisions gouvernementales prises  on se sait comment.
Défendre son taf c'est légitime mais n'oublions pas que la métier iddylique pour moi n'existe pas, et que je suis très très contente d'en avoir un  Clin d'oeil
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
MAUD36
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 892



« Répondre #19 le: 25 Mai 2008 à 15:06:44 »

dans ces 2 pages, on retrouve l'atmosphère de "je monte les métiers les uns contre les autres" que le gouvernement et les médias font passer  à longueur de temps !  Tire la langue
 Une incompréhension totale entre le travail des uns et des autres, les avantages des uns et des autres dont devinez-qui en tire profit ? le gouvernement !!!!!! et c'est tout bon pour eux car pendant qu'on se tape les uns sur les autres, on ne s'intéresse pas à ce qu'ils font contre nous tous !!!!
Journalisée

Maman de Samuel (5 ans ) et d'Eliott et Titouan (bientôt 3 ans)
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #20 le: 25 Mai 2008 à 15:48:34 »

Oh oh, langage syndical on dirait Huh?
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
Dominique
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.001



« Répondre #21 le: 25 Mai 2008 à 16:10:36 »

Oh oh, langage syndical on dirait Huh?

me suis fait la même réflexion   
Journalisée

Dominique
maman de 5 garçons
Aurélien 35 ans, Damien 31 ans, Julien 28ans
Sylvain et Benjamin 25 ans en 2017 et mamie d'un petit Enzo né le 25 09 2012 et d'une petite Mila née le 4 mai 2016

MAUD36
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 892



« Répondre #22 le: 25 Mai 2008 à 16:31:08 »

 simplement en nous lisant, on sent une colère, une incompréhension des revendications de chacune !  alors que le but du premier message n'était pas de permettre une critique d'une profession en particulier mais de faire lire le sentiment qu'ont les profs en ce moment !


Oh oh, langage syndical on dirait Huh?
et encore une fois, une manière de se monter les uns contre les autres... ?  Clin d'oeil
En plus, pas syndiquée du tout !
Perso, je vois les syndicats comme des gens prêts à défendre (avec tous les défauts que cela peut entraîner) certains droits mais aussi à faire avancer des renseignements, des dossiers persos... Mais je sais que certains se hérissent dès qu'on prononce le mot syndicat.
Journalisée

Maman de Samuel (5 ans ) et d'Eliott et Titouan (bientôt 3 ans)
Dominique
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.001



« Répondre #23 le: 25 Mai 2008 à 17:12:25 »


et encore une fois, une manière de se monter les uns contre les autres... ?  Clin d'oeil
En plus, pas syndiquée du tout !
Perso, je vois les syndicats comme des gens prêts à défendre

Perso je ne le vois pas du tout comme une manière de nous monter les uns contre les autres. Mais il faut quand même avouer, que chaque fois que le gouvernement essaie de changer quelque chose dans l'éducation nationale et bien les syndicats sont de toute façon systématiquement contre, et à chaque fois c'est grève sans essayer  d'attendre la rentrée prochaine pour savoir ce que cela va donner. Il y a quand même quelque chose qui ne va pas dans l'éducation nationale, c'est le premier budget de l'état je crois, pour des résultats qui ne sont pas mirobolants quand on regarde ce que font les autres pays. On nous dit que le nombre d'élèves va augmenter dans certaines classes, et bien attendons la rentrée prochaine et on verra bien. Il y aura toujours des cas extrêmes qu'on nous mettra en avant, mais je suis à peu près sure, que le nombre de suppression de postes annoncés par les syndicats ne changera pas grand chose.
Journalisée

Dominique
maman de 5 garçons
Aurélien 35 ans, Damien 31 ans, Julien 28ans
Sylvain et Benjamin 25 ans en 2017 et mamie d'un petit Enzo né le 25 09 2012 et d'une petite Mila née le 4 mai 2016

MAUD36
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 892



« Répondre #24 le: 25 Mai 2008 à 17:49:36 »

je ne sais pas quoi te dire, c'est vrai que les changements ne sont pas forcément bien vus par les syndicats et les profs en général d'autant plus quand tout va de travers !

Ce que je sais actuellement, c'est que le projet des nouveaux programmes applicables dès la rentrée et sensés diminuer par 3 les échecs scolaires est impossible à réaliser !
Il n'y a eu aucune étude sur les résultats des derniers programmes  qu'on les fustige et qu'on les met à la poubelle sans travail dessus pour passer à des programmes rétrogrades qui prônent le travail sans réflexion, où les enfants vont devoir suivre ou couler !
IL ne faut pas rêver avec plus de connaissances en quantité et moins de temps de classe, le calcul n'est pas difficile à faire ! Il va falloir avancer coûte que coûte ou aller au rythme de la classe et laisser aux collègues des années suivantes le "bonheur" de rattraper ce qu'on n'aura pas eu le temps de faire !
Quant aux soi-disant mauvais résultats de la France aux tests internationaux, les données sont faussées par des éléments dont on ne nous parle jamais ! Et la France ne s'en tire pas si mal que ça... mais c'est tellement plus facile de nous dire que tout va mal et que donc il faut tout changer...
Si je retrouve les données de ces tests, je vous mettrai l'adresse (parce que les liens je ne sais pas faire   Tire la langue Clin d'oeil) !
J'arrête là avant que ma connexion saute ! car depuis 3 semaines, internet fume à la maison !!!! 
Journalisée

Maman de Samuel (5 ans ) et d'Eliott et Titouan (bientôt 3 ans)
MAUD36
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 892



« Répondre #25 le: 25 Mai 2008 à 17:53:58 »

je n'ai pas d'adresse ni de lien mais un article d'un prof formateur en IUFM que je peux faire parvenir en MP ou si quelqu'un m'explique comment faire  ,  je pourrais le faire apparaitre dans ces pages.
Journalisée

Maman de Samuel (5 ans ) et d'Eliott et Titouan (bientôt 3 ans)
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #26 le: 25 Mai 2008 à 17:59:35 »

je vais au moins mettre infirmières et profs d'accord...
on manque d'infirmières dans les établissements scolaires publics. Dans un collège où je travaillais, on avait une très bonne infirmière, qui regrettait de ne pouvoir mieux s'occuper de prévention, mais comme elle devait aller dans toutes les maternelles de la commune + les écoles élémentaires + le collège... ça faisait beaucoup, impossible d'être présente partout en même temps et de faire un travail de qualité !
et pour faire ce travail qui exige des études et où les responsabilités sont importantes, elle était payée à peine plus que le smic (et le 13ème mois n'existe pas à l'éducation nationale !)
elle a fini par démitionner, pour une place d'infirmière dans un grand magasin parisien où les employés font 35 h par semaine, salaire double de celui qu'elle avait, possible qu'elle ait le 13ème mois en prime...
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #27 le: 25 Mai 2008 à 18:07:25 »

Coucou,

Aïe, je ne sais pas si je vais réussir à répondre sur tout ce que j'ai lu, et être très claire sur mon propos sans être mal interprétée. C'est difficile ce genre de sujet via internet .

Bon, première chose qui me vient à l'esprit : je suis professeure, privilégiée dans la fonction puisque j'ai l'agrégation, et j'ai la chance d'avoir choisi mon niveau d'études et ce que j'enseigne. J'ai des étudiants qui en 2 ou 3 ans, gagnent plus que moi...(bac + 2 contre bac + 5). Sans parler des avantages en nature qui leur sont attribués.
J'ai choisi une certaine qualité de vie. Et oui, je le reconnais, je ne bosse "que" 30 heures par semaine environ (j'suis tout de même à 80 %...).
Que ceux qui envient les profs passent le concours  Tire la langue.

Deuxièmement, c'est vrai que ça m'agace terriblement ces syndicats qui disent toujours non à tout sans une force de proposition efficace. Mais là, le gouvernement remet en cause complètement tout le système scolaire. D'accord ou pas d'accord, ce qui est sûr, c'est que l'on a un gouvernement de droite élu à la majorité. Alors j'essaye d'informer les gens sur les changements majeurs qui vont arriver :

- Priorité à ceux qui réussissent, il le mérite.

- Dehors le droit à la connaissance. Si l'élève est en difficulté, le monde du travail saura bien lui inculquer un savoir faire automatique, inutile pour lui d'apprendre qui est Shakespeare (Retour du travail dès 14 ans ).

- Appliquer le "travailler plus pour gagner plus". Retour massif à l'emploie en heures supplémentaires. Pour cela, suppression des postes, et dans ma matière en particulier, fin du concours du CAPET depuis déjà 4 ans. Si il manque des professeurs, recours aux contractuels (personnels non formés, payés à l'heure, sur des statues plus que précaires... qualité de l'enseignement  Huh?).
Je connais des collègues qui font effectivement 30 heures devant élèves. Evidemment, jamais d'astreinte pour les examen, d'ailleurs, je ne sais même pas où il trouve le temps de mener à bien un sujet de contrôle pour leurs élèves  Huh? Heureusement, les professeurs ont dans leur grande majorité une conscience professionnelle très forte.

Quand le sujet me tient à c?ur, j'ai toujours l'impression d'être très confuse. J'espère ne pas avoir desservi ma cause .

A +
Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
Lenagcn
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14.689



« Répondre #28 le: 25 Mai 2008 à 18:14:02 »


Les revendications enseignantes sont toujours malaisées car sur 2 plans:

- le "bien enseigner" vers les enfants:
*les changements de programme à venir ("ceux de 1923"... en 24h alors qu'en 1923, il y avait 30h... d'un point de vue pratique, ça coince, non? en plus de la dimension idéologique, qui convient ou non) ;
*la réduction du nombre d'heures en 1aire ("mais 2h de soutien" ... 2 h mon ?il: pas obligatoires (à la bonne volonté des familles) , et c'est 60h sur l'année avec dessus le temps de concertation entre profs et les rdv avec les parents; à l'arrivée 1h30 très grand maximum) ;
*la disparition des classes "adaptées" de tout poil, renvoyant dans le cursus classique des enfants qui n'y ont pas leur place; super pour eux, leurs camarades et leurs enseignants (un centre fermant, mon école récupère à la rentrée prochaine un ancien élève, violent, de 9 ans avec... 8h/semaine de présence d'une aide)
*la fin des redoublements (trop couteux pas efficaces) par un afflux de paperasse l'année de décision, moulte RDV à la fin de l'année, et re-moulte paperasses et RDV les années suivantes jusqu'en CM2, paperasse destinée à dégouter tout instit osant encore avoir cette idée pour tel élève qui 's'accroche mais' (ceux qui ne s'accrochent pas, c'est "dans le tuyau", direction 6ème en vitesse maxi)
Je botte en touche pour le 2aire, je n'ai pas approfondi, mais ai (bien?) compris la logique de suppression de poste pour obliger aux heures supp' et à la réduction des options, en plus d'un nombre décroissant d'heures dans les matières centrales (français-maths-Lv1); M. Darcos lorsqu'il a lancé les "24h chrono" en primaire souhaitait également à la rentrée suivante le collège sur 4 jours  (2009-2010) ...

- le salaire [et les conditions de travail]
*On ne va quand même pas s'aplatir en permanence sous prétexte qu'il y a pire ailleurs, non? Avec le passage aux 35h, j'avais eu zéro d'augmentation pendant longtemps, dans le privé: je suis "habituée" (sic) . Dans le public, le ministère octroie comme une faveur immense (et le fait savoir dans les médias)  0,5% en mars, 0,3% en novembre (c'était pareil l'an dernier) . Youpiiii! Lorsque le Smic aura rejoint mon salaire, j'aurai bien plus d'augmentation, ouf (quoi que... des salariés du publique sous le smic ça a existé jusqu'il y a peu...)
*Les jours d'école je travaille 9h30 (6h avec les élèves, le reste... oh... "juste" la préparation matérielle, les entrée-sortie, les corrections) , sans avoir préparé le contenu des apprentissages (ça vient en sus) . Avec les heures de soutien l'an prochain , au choix, j'ajoute 1/2h à 1h par jour de travail (et mes enfants, je les vois quand? c'est la nounou qui va être contente - et pour le CP du petit...  ), ou bien je travaille le mercredi matin (encore la nounou heureuse... j'ai chiffré, en temps plein, cela me coûtera 900? pour l'année).

La modicité relative du salaire est contrebalancée par la modicité des frais de garde d'enfant. Jusqu'à présent.
Mais de cela, personne n'ose parler, ça fait mauvais genre et mauvais esprit de parler de son porte-feuille, et pas "d'abord" aux enfants.

Parce que nous avons le bonheur immense d'éduquer des enfants, nous devrions le faire "pour rien" ?

D'un point de vue fatigue physique et morale, mes emplois (dans le BTP, à 40-45-50h par semaine) étaient des sinécures par rapport à ma "bonne planque" de maintenant.
Mais j'en connaissais une partie des "côtés obscurs", hein...
Je ne me plains pas, j'explique. 

Journalisée

Léna
3 enfants en 2 fois Souriant

Je suis Charlie.
Lenagcn
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14.689



« Répondre #29 le: 25 Mai 2008 à 18:21:18 »

Un ajout: l'Etat a besoin de faire des économies.
Mais qu'il cesse de faire savoir que ces réformes de l'éducation nationales vont être bénéfiques.
Moins d'heures d'enseignement par enfant, ça ne peut pas être bénéfique.
Pas plus que d'avoir plus de malades en responsabilité pour les infirmières, pour donner un exemple hors EN.
Journalisée

Léna
3 enfants en 2 fois Souriant

Je suis Charlie.
Pages: 1 [2] 3
Imprimer
Partager :

Aller à: