29-03-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.940.740 Messages
21.538 Fils de discussion
21.627 Membres
Dernier membre: Mathildehy

29 Mars 2020 à 10:48:08
Pages: 1 [2] 3 4 ... 6
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Précocité, réussite sociale, et bien-être ?  (Lu 10368 fois)
Lenagcn
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14.539



« Répondre #15 le: 12 Mars 2008 à 13:44:51 »

D'une part mon regard de maman:
J'ai imaginé à voir certaines façons de procéder de G qu'elle était précoce (C. est "tellement comme moi" dans son fonctionnement, que je sais que ce n'est pas le cas) , lorsqu'elle était petite. Avec un langage très développé, un apprentissage de la lecture "au fil de l'eau" (mécanisme en PS, lecture fluide en GS), tout ça tout ça. A l'aise en classe, tout comme sa s?ur, alors j'ai fermé ma grande bouche. Elles lisaient toutes deux  en CP, des livres pour "8-10 ans" . Pourtant,elles ont appris plein de choses en CP! Comment se tenir en primaire, les maths, le monde. Elles se sont un peu ennuyé aussi, mais c'était gérable. En CE2, elles "roulent"; elles ont le temps de lire en classe; le temps des devoirs étant très court, elles ont le temps de pratiquer d'un instrument, et de jouer, jouer, jouer.
A posteriori, elles étaient de petites filles vivant dans un milieu stimulant tant à la maison qu'à l'école, et en ont profité à fond. Mis ne sont pas des enfants précoces. Ni l'une, ni l'autre. Comme tant d'autres, en somme (l'immense majorité des enfants prodiges dont les parents  font le siège de la maternelle pour qu'ils ne fassent pas la PS, après leur TPS, par exemple...) .

D'autre part, mon regard d'instit à petite ancienneté:
J'ai eu un élève de 7 ans que j'ai fait testé par la psy scolaire en début d'année, me doutant un peu du résultat. La maîtresse de CP ne se doutait de rien : "il ne sait pas très bien lire, c'est étonnant cette précocité!" (bonnes notes par ailleurs) .Vi, mais il faut le voir fonctionner avec les savoirs... et avec les gens ( Roulement des yeux ).  Il y a une école publique fonctionnant en cours doubles juste à côté, qui est "pôle ressource précoces", ses parents ont fait le choix de l'y mettre: travail par projets , ateliers périscolaires spécifiques: de quoi le nourrir.
Une autre enfant dans la même classe, pas à l'aise dans le groupe (carrément exclue!) , cherchant toujours le contact affectif avec ses maîtresses,  n'écoutant "rien", chantant en classe, se tenant mal, écrivant  Roulement des yeux , mais mise au défi des évaluations elle les réussissait (surprenant, à voir le reste du temps), parfois produisant des trucs incroyables, mais en même temps, elle ne "rentrait" pas dans certaines nouveautés, car pas assez "connectée" à la vie de la classe. Je m'interrogeais beaucoup à son sujet, ne savait pas quoi en penser. Redoublement pour lui donner le temps de mûrir??? Le besoin de maturité du CE2 me paraissait loin de ses possibilités du moment.  La psy l'a testée en fin d'année. Précoce elle aussi! Mais précoce en souffrance. Et les maîtresses (maternelle, CP et 3 en CE1) n'avaient rien vu venir.

Un autre pavé 
Journalisée

Léna
3 enfants en 2 fois Souriant

Je suis Charlie.
Isazou
Présidente AD39
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9.434


heureuse maman de trois princesses...


« Répondre #16 le: 12 Mars 2008 à 13:51:09 »

C'est justement là tout le problème en fait : Il y a des enfants qui sont plutôt "intellectuels", et que l'on pousse à être les meilleurs.... au risque de les dégoûter complétement de l'école.
Il y en a d'autre qui sont plutôt "manuels", et qui ont vite tendance à être classés "cancres" à l'école..... ce qui risque aussi de les dégoûter...

Il y a les précoces, voire les très précoces, qui effectivement sont très en avance au niveau des connaissances, et là, c'est l'école qui ne suit plus.
Et puis il y a les retardataires, ceux qui auront plus de mal, pour lesquels l'école ne prend pas le temps de suivre.

Il faudrait presque des cours particuliers à ces deux dernières catégories. Ou alors un emploi du temps "à la carte", qui permettrait à un élève très doué en histoire mais très nul en maths, d'aller dans une ou deux classes au dessus pour l'histoire, et dans celle d'en dessous pour les maths. Je sais que cela s'est déjà fait dans le collège privé de ma ville.... mais ce n'était que pour un, voire deux élèves maxi.

Et puis, pour ceux du tout début, il faudrait peut-être aussi apprendre à observer d'avantage nos enfants. (je ne juge personne, je pense être concernée aussi)

Il y a certainement tout un système scolaire à revoir. Dans les villages, il est reconnu que lorsqu'il y a des classes à niveaux mélangés, les résultats sont souvent meilleurs, et les enfants deviennent beaucoup plus autonomes... Certes, c'est difficile à imaginer au collège et au lycée.... mais alors qu'on permette une ouverture différente. Genre des options, pour développer ses connaissances en histoire si on aime ça...

Quand aux méthodes, j'avais entendu parler de la méthode Montessori.... celles qui connaissent, vous en pensez quoi ? (a priori, moi, elle me parle, mais ne peut s'appliquer qu'aux petites classes...)

(un pavé de plus Clin d'oeil)
Journalisée

Leelou, 23 mai 2005 
Calie et Maéline, 18 mai 2007

"Le bonheur est un drôle d'animal : il se débat, griffe, mord, tout lui est bon pour nous faire ouvrir nos mains. Mais si on les ouvre : tout est fini.
Serrez le vôtre bien fort, même si ça vous fait mal."
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #17 le: 12 Mars 2008 à 14:41:21 »

Allons y pour les pavés 


Je ne suis pas d'accord avec vous les filles.
De même qu'on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif, vous ne formaterez pas un enfant qui n'a pas envie d'apprendre. Sans cela ce serait facile de faire progresser les élèves plein de bonnes volontés mais aux "capacités limitées".
Dalma, si tes enfants retiennent les lettres, c'est parce qu'ils en ont envie. Ils retiendraient de même leur prénom s'ils en ont envie. Par contre, s'ils ne le veulent pas, tu pourras le leur présenter 20, 30, 100 fois, ça ne rentrera pas.

Plutôt que de classer les enfants en précoces ou très précoces (parce que finalement un résultat chiffré, on s'en moque), je vois des enfants équilibrés qui vivent bien leur précocité, savent s'épanouir et se satisfaire de ce qui les entourent (école, famille, etc) et ceux qui la vivent mal.
Quand tout se passe bien, on ne se pose pas la question. L'enfant est doué, tout roule pour lui.
On commence à s'interroger quand des difficultés apparaissent.

Montessori et Freinet sont un peu sur la même longueur d'ondes. Les limites de ces méthodes étant certaines lacunes dans les apprentissages fondamentaux (mouais, un peu comme dans l'EN...) et  une quasi incapacité à reprendre un cursus classique. En gros, si tu commences, tu finis tes études dedans. Plus le coût élevé des écoles privées.
Isazou, ce dont tu parles, passer l'élève dans un niveau supérieur pour une matière précise, existe dans toutes écoles, même publique. Ca s'appelle un décloisonnement. Mais personne ne sait dire quand arrivé en CM2, que fait le gosse qui a déjà étudié le programme  Huh?  Transport privé pour aller au collège de 2 à 3 pour la matière concernée  Huh?  Pour moi, ce n'est pas une réponse satisfaisante aux besoins de l'enfant.

La Doudou, ton principe Mon môme est à l'aise (voir en avance), à l'école. Mon réflexe, je crois mais je ni suis pas encore, ne serait pas de le pousser pour qu'il puisse sauter une classe, mais de lui proposer d'autres activités pour alimenter sa curiosité. Quelle chance que d'assimiler rapidement, et de pouvoir consacrer du temps à des activités périscolaires. est facile à écrire, plus difficile à mettre en application.
Ton gosse peut être à l'aise dans les apprentissages mais très mal à l'aise dans sa peau, parce qu'il en attend plus de l'école, plus que ce qu'elle peut lui en offrir. Difficile de lui faire comprendre (dans notre cas) que l'école n'était pas là pour répondre à ses besoins. Que l'école lui offre la chance d'avoir une base commune à tous les élèves mais ensuite il peut, avec notre aide, approfondir, élargir,etc..
On ne module pas nos enfants comme on le veut.
Un instit a proposé à Guilhem de choisir "tu veux sauter une classe ou rester avec tes copains". Que peut en penser l'enfant, comment l'aider à gérer ses difficultés.

Je ne sais pas si dans notre société nous ne mettons pas trop d'attente, de valeurs dans l'école. Le tapage publicitaire autour de la rentrée des classes, nos réflexions (tu vas rentrer chez les grands, tu vas apprendre à lire, etc.. ) ne mettent-ils pas la pression sur nos têtes blondes ? Si nous (la société, pas les parents) n'engageons pas les enfants à idéaliser l'école ? Et quand les attentes ne sont pas au RDV, comment ne pas être déçu ...

Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
dalma
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.362



« Répondre #18 le: 12 Mars 2008 à 16:41:09 »

C'est sur que l'école prend beaucoup de place, vu le temps qu'y passent les enfants. Et pour la promo de rentrée des classes, je ne suis pas en reste en ce moment avec mes discours "oh les enfants, vous avez vu là, c'est l'école maternelle, ça a l'air super, hein ? Eh bien, c'est là que vous irez quand vous serez grands. Etre grand, c'est quand on ne porte plus de couche et qu'on va aux toilettes, etc." Désolée, mais je ne trouve pas mieux pour motiver mes troupes. Roulement des yeux
Pour les enfants précoces, je crois que ça marche bien de leur trouver une activité extrascolaire dans laquelle il peuvent avancer en sautant les étapes (contrairement à l'école). Notamment, la musique dont l'apprentissage est complexe et demande beaucoup d'entraînement peut aider à rééquilibrer la vie de l'enfant. Le mieux, c'est de trouver une formation mixte mais tout le monde n'a pas cela dans son quartier.
Journalisée

Dalma
Mes 4 enfants sont nés le 7/09/05
Isazou
Présidente AD39
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9.434


heureuse maman de trois princesses...


« Répondre #19 le: 12 Mars 2008 à 16:47:26 »

...... et moi qui ai grandi en faisant beaucoup de musique..... je ne suis pas sûre que ça suffisait !! Je crois qu'un peu de sport m'aurait fait le plus grand bien !!
Tout ça pour dire qu'il est difficile de savoir : on a tendance soit à reproduire notre propre expérience, soit au contraire à faire tout l'opposé. Vouloir que son enfant soit doué à l'école, parce que soi-même on a arrêté tôt, et au final, ben.... on gagne que dalle !! C'est super dur d'arriver à penser uniquement : "comment est mon enfant ? Que fait-il ? Où sont ses facilités ? Est-ce qu'il est plutôt manuel, ou plutôt intellect ? ou les deux ? est-ce qu'il est solitaire ou plutôt mieux en groupe ? Est-ce qu'il est suiveur ou meneur ?est-ce que... est-ce que...

J'ai envie d'être très à l'écoute de mes enfants, j'ai envie de pouvoir leur proposer des choix qui leur correspondent..... mais j'ai très peur d'une chose : est-ce que mes finances me le permettront ? est-ce que je vais pas me rétammer à cause de ce P* de B* de M* de FRIC!!

(pardon pour ce pétage de cable !)
Journalisée

Leelou, 23 mai 2005 
Calie et Maéline, 18 mai 2007

"Le bonheur est un drôle d'animal : il se débat, griffe, mord, tout lui est bon pour nous faire ouvrir nos mains. Mais si on les ouvre : tout est fini.
Serrez le vôtre bien fort, même si ça vous fait mal."
Lenagcn
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14.539



« Répondre #20 le: 12 Mars 2008 à 16:48:12 »

Une enquête sur les écoles de Côte d'Or a montré que les enfants placés en cours double à effectif classique (pas la micro classe de 12) :
-évoluent comme ceux en cours simple si ils ont été choisis: cas des écoles importantes , dans l'étude cela correspondait aux villes surtout;
-évoluent moins bien que ceux en cours simple dans le cas contraire; typiquement les écoles de 4 classes et moins, concentrées dans les villages: tous les enfants ne savent pas fonctionner sans être tenus par la main par leur enseignant. De plus, avoir 2 cours à gérer, cela signifie que l'instit' a d'autant peu de temps à accorder à tel ou tel enfant pour une aide spécifique au fil des journées de classe. "récupérer" la numération de X par une activité ciblée, guider le poignet de Y pour améliorer son écriture, toutes ces petites choses...

Je ne sais pas pourquoi, cette étude est peu diffusée...  Roulement des yeux
Journalisée

Léna
3 enfants en 2 fois Souriant

Je suis Charlie.
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #21 le: 12 Mars 2008 à 18:13:46 »

Tu veux un indice Léna  Clin d'oeil

Dalma, si je continue à parler d'un exemplaire que je connais bien, il déteste tout ce qui est répétitif. Il a l'habitude de "j'ai vu une fois, je sais, j'ai compris". A l'école, s'il s'étale au 1er exercice, pas grave, il y en a d'autres.
Pour la musique, si tu ne répètes pas, si tu ne pratiques pas, l'avoir vu en cours ne suffit pas. Il a voulu apprendre à jouer de la guitare. On a mis une condition "tu commences l'année, tu la finis". Nous savions qu'il allait en ch.. car pas l'habitude de l'échec (plutôt le fuir que le risquer). Nous voulions lui faire comprendre 1) la valeur des choses, année commencée, année due, ça a un coût, 2) l'endurance, la nécessité de la répétition pour y arriver. Par période, ce sont des crises à la maison pour attraper cette guitare et gratter les cordes. Une fois la crise calmée, le travail effectué, le temps de grattage libre consommé, il faut une nouvelle crise pour le débrancher et passer à table  Roulement des yeux Monsieur compose et n'aime pas être interrompu    Monsieur aime sa guitare mais ne supporte pas de répéter  Triste   
Et quand je parle avec d'autres parents, ça me rassure, il n'est pas le seul.
Je vous le dis, ce n'est pas si simple de les aider   


Pour les finances, ici chaque activité dans le coin (club de sport, musique, etc..) coûte dans les 200? l'année et rares sont ceux qui proposent des réductions pour les frères et soeurs.
Quand l'EN parlait à une époque de faire des activités sportives l'AM, ça ouvrirait pas mal de porte à des classes sociales ne pouvant pas payer à leur enfant. Ne criez pas les instit du forum   Bisou   je trouve l'idée sympa, je ne sais pas ce que ça implique pour vous Clin d'oeil
« Dernière édition: 12 Mars 2008 à 22:26:21 par P'tite Lilli » Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #22 le: 12 Mars 2008 à 18:31:37 »

dalma, je vais te donner d'autres exemples
pour ses 3 ans, j'ai proposé à héline de colorier un mickey tenant 3 ballons... elle a entouré mickey, tracé un trait au centre de chaque doigt, et a dessiné quelques lettres. Elle ne sait pas dessiner un bonhomme, une maison ou une fleur, quand elle dessine on reconnait des q, des m, des l ou des i... pour son insertion à l'école, je préfèrerais franchement qu'elle dessine autre chose que des lettres, mais qu'y faire ?
elle reconnait plus facilement sa droite et sa gauche que moi ; elle sait quel chausson mettre à droite ou à gauche : on a dessiné un D et un G sur chaque chausson... elle est ravie !
elle a reçu un jeu dora avec entre autres un jeu sur les chiffres... presque trop facile pour elle ! Par contre, donnez lui un puzzle de plus de 6 pièces, elle emboite 2 ou 3 pièces au hasard, et c'est tout. C'est pourtant censé être plus de son âge, non ?
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
Ninaby
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 577


« Répondre #23 le: 12 Mars 2008 à 19:30:35 »

Votre discution est super interessantes les filles. Et j'aimerais aussi donner mon point de vue, mais là, avec les jujus sur les genoux en train de téter, dur dur, alors ce sera pour plus tard...
Juste un petit mot: au début, je ne voulais même pas mettre mes enfants à l'école maternelle, et puis j'ai commencé avec l'ainée en la mettant  4 ans 1/2 en MS. Je me pose beaucoup de questions pour la cadette, qui est trés rapide dans ses acquisitions : est-ce que je la mets à la maternelle en PS la rentrée 2008?

Bon, faut que j'aille les grandes m'attendent et les jujus ne tiennent plus sur mes genoux...
Journalisée

Maman de 4 enfants: mars2003, janv2005, et les jumeaux sont nés le 14 déc.2007 à 38 sa.
dalma
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.362



« Répondre #24 le: 12 Mars 2008 à 19:38:33 »

Sans parler de précocité, pour permettre à des multiples de développper chacun ses compétences dans les domaines qui l'attirent, je n'ose pas imaginer le budget et le temps, ne serait-ce que pour les inscriptions et les trajets pour les conduire aux différentes activités. Je n'y suis pas encore mais au vu des caractères très différents de mes enfants, il est probable qu'ils ne seront pas attirés par les mêmes sports ou autres activités et que je vais devoir jongler. Vous me direz, au moins je n'ai pas besoin de me demander quel sport je vais faire moi, c'est tout trouvé  Souriant
Journalisée

Dalma
Mes 4 enfants sont nés le 7/09/05
Arduina
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.249



« Répondre #25 le: 12 Mars 2008 à 20:23:50 »

Te faches pas p'tite Lilli :
les enfants réellement précoces sont difficiles à gérer. Quand certaines d'entre nous (moi comprise) parlent de laisser à nos enfants le temps de grandir, ça ne signifie pas les empêcher d'apprendre s'ils en manifeste le désir, mais plutôt de ne pas obliger à apprendre plus vite qu'ils ne le souhaitent.
Jumeaux 2007 : bon courage avec ta fille. Elle risque d'être classée 'retardataire' (dépend de l'instit  ), tout ça parcequ'elle n'apprend pas les choses dans le 'bon' ordre (i.e. dans le même ordre que tout le monde).
ET je suis d'accord sur 'on ne fait pas boire un âne qui a soif' (animal qui, soit dit en passant, est extrêmement intelligent  ): faire répéter nos enfants pour en faire des singes savants ne me paraît pas très bon pour leur épanouissement futur. D'un autre côté, des gens épanouis, qui se posent des questionds et ne gobe pas tout ce qu'on leur dit, c'est pas terrible pour la publicité et la société de consommation de masse...
Journalisée

Léa
Maman de Nolwenn (nov 02), Aloys (mai 05), Romaric et Amaury (jan 08)
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #26 le: 12 Mars 2008 à 22:25:42 »

Léa, je ne me fâche pas, ou plutôt pas vraiment  Clin d'oeil
De lire qu'on met la pression sur les enfants précoces, ça ça me fâche.
Je voulais simplement démontrer, au travers d'un exemple bien concret (le mien), que c'est loin d'être le cas. Ce n'est pas non plus évident de cerner que dans leurs requêtes, ils veulent un apprentissage. Quand tu as un enfant de 4 ans qui te parlent des origines de la vie et attend des réponses précises, claires, qui pousse le questionnement très très loin, il arrive un moment où nous estimions que ce n'était pas de son âge. Comment pouvait-il le comprendre? Et ce n'est qu'un exemple 


M Yvonne, ta fille est assez typique des enfants qui n'ont pas de repères dans l'espace. Développe lui son côté moteur. Amène la dans un square avec parcours santé, dessus, dessous, en haut, en bas. Inscrit la le plus tôt possible dans un cours d'éveil corporel (danse, gymnastique, judo). Elle a besoin maintenant de s'approprier son corps. Investis dans une trottinette à 2 roues (une vraie)  pour lui apprendre l'équilibre, apprends lui à se balancer seule, etc.. Initie la au Tangram (on en trouve de partout, même en virtuel sur le net). Apprends lui à construire des formes à partir de cube en bois. Elle aime les lettres et les connait, çà partir de lettres aimantées en relief (comme celles des tableaux magnétiques) ou de formes géographiques, les reconnaitre avec les doigts, les yeux bandés puis les aimanter sur le tableau ou le frigo en ayant toujours les yeux bandés. Décroche la un peu du coloriage, qu'elle découvre autre chose.


Dalma, bienvenue chez les "mercredi taxi". Je t'attends dans qq années   
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #27 le: 13 Mars 2008 à 07:09:29 »

p'tite lili, ton idée des lettres aimantées yeux bandés me plait assez (on a déjà les lettres...)
par contre, je ne suis pas d'accord pour l'absence de repères dans l'espace.
je n'hésite pas à la faire beaucoup marcher (ce qui ne la décroche pas des chiffres et des lettres puisqu'il y en a partout dans les rues) dès l'âge de 1 an 1/2, elle nous montrait qu'elle reconnaissait des lieux où elle avait été ; il faut à peu près 1/2 h pour aller chez ses grands parents à pieds avec elle, elle est capable d'y aller en prenant un chemin différent du chemin qu'on prend le plus souvent... Elle était aussi capable de refuser d'aller à tel ou tel endroit parce qu'il y a un chien... ben oui, plusieurs jours voire semaines avant, un chien avait aboyé dans son jardin ! ça va mieux en ce moment, ouf !

J'essaye de développer son côté moteur, de la faire bouger car c'est visible qu'elle en a besoin, quand le temps ne permet pas de sortir, je lui propose de faire de la gym : le kangourou qui saute, le serpent qui rampe... avec tapis mousse et un petit tunnel. ça lui plait. Par contre, l'oiseau qui dort sur un seul pied, elle n'y arrive pas encore bien.
je l'imagine très bien dans un cours de danse, style modern jazz plutôt que classique : elle aime beaucoup la musique, chanter et danser... et ce sera à la prof de danse de gérer les bizareries de ma fille côté musique, car si le niveau sonore est trop élevé, si le rythme est trop lent ou la chanson comporte des mots tristes ou... je ne sais pas quoi, elle se met à pleurer et se recroqueville. En attendant, son "truc" du moment, ce sont des chansons en dessin animé karaoké, elle a 10 dvd, elle est capable de m'en donner un en me disant de mettre la mère michel... elle avait retenu que la mère michel, c'est sur le disque ... (moi, je n'ai pas retenu c'est sur lequel !) ; elle connait un très grand nombre de chansons par coeur, couplets compris, et elle y apprend du vocabulaire. Par exemple, on a un savon liquide avec une pieuvre à l'intérieur... elle nous a sorti que la pieuvre est prisonnière du savon. Je suppose qu'elle a appris ce terme avec les chansons ? Ce qui est le plus rigolo, c'est quand on l'entend chanter, et qu'elle invente des paroles. Par exemple, pêche pomme poire abricot se transforme en fonction de ce qu'elle mange...

côté jeux, on n'a pas de cubes en bois, mais des "légos" (d'une autre marque), elle passe pas mal de temps à construire des espèces de grandes tours pleines de fenêtres. Elle joue très bien avec. Elle a aussi une ferme : très bien pour apprendre dedans, dehors, devant, derrière...

Tu parles de formes géographiques... Le jour où elle nous a montré qu'elle reconnait la carte de France, sur une pub dans un magazine télé, on s'est demandé d'où elle sortait ça, car je la trouve un peu jeune pour l'initier à la géographie... sans doute de la météo à la TV chez ses grands parents !
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
VéroAM
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2.624



« Répondre #28 le: 13 Mars 2008 à 10:30:33 »

Voilà un fil très intéressant.
Je pense que l'on a tendance à être trop exigeant avec nos enfants et à ne pas les laisser grandir sereinement. Surtout pour le ou les aînés d'ailleurs. On est impatient qu'ils fassent leurs nuits, se tiennent assis, marchent, parlent, soient propres etc. Avec le recul, je m'aperçois que j'attendais vraiment ces étapes avec impatience pour mes grands, et que j'étais très fière s'ils arrivaient à "griller" leur cousine qui a deux mois de moins. C'est ridicule, mais ça me rassurait (peut-être à cause de leur prématurité). J'avais vraiment tendance à vouloir qu'ils grandissent plus vite.
Je me suis rendue compte ensuite que j'avais été beaucoup plus coulante pour ma fille qui est arrivée ensuite. Elle a tout fait à son rythme sans que j'intervienne pour "accélérer" le processus.

A leur entrée à l'école, j'ai un peu réalisé tout cela et je les laisse maintenant avancer à leurs rythmes. Mais ce n'est pas facile: ils sont en CP et n'ont pas les mêmes facilités. L'un lit par exemple beaucoup mieux que l'autre. L'un est plus à l'aise dans les sports collectifs... J'essaye de ne pas les comparer, mais c'est dur. J'essaye d'imaginer ma réaction s'il n'y en avait pas deux: je ne m'inquièterais sûrement pas que Bastien butte sur les mots, puisque je ne pourrais pas comparer avec un autre enfant...
Enfin bref, je m'éloigne du sujet mais je voulais créer un fil sur cette difficulté à ne pas toujours les comparer et je me suis dit que finalement ça pouvait aller dans celui-là.
Journalisée

Véro, maman de Téo et Bastien nés le 3 mai 2001 et de Lou née le 15 août 2004.
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #29 le: 13 Mars 2008 à 10:42:17 »

Coucou

Léa, je ne me fâche pas, ou plutôt pas vraiment  Clin d'oeil
De lire qu'on met la pression sur les enfants précoces, ça ça me fâche.

Je comprend que le sujet te tienne à c?ur Clin d'oeil, et je trouve le débat très interessant.

Moi, ce qui me casse les pieds, ce n'est pas la difficulté que peuvent avoir les enfants dits "précoces", et je suis tout à fait claire sur le fait que précocité ne rime pas toujours avec bien-être (cf mon titre), mais plutôt les parents qui voudraient que leurs enfants soit dans la catégorie des enfants dits "précoces", ou simplement bonne élève, et qui mettent une pression énorme sur l'enfant pour qu'il soit en tête de classe.

L'idée, c'est de rappeler qu'un enfant moyen, heureux et épanouie en classe, qui avance à son rythme, c'est un enfant qui socialement s'aura s'intégrer, je pense.

Un exemple : 2 frères, des amis d'enfance.

- L'ainé, élève moyen, est poussé par ses parents pour qu'il aille jusqu'au bac. Après un triplement de seconde Roulement des yeux, les parents finissent à contre c?ur par accepter que leur fils fasse un BEP (pas eu trop le choix de la filière, vu les échecs précédents). Le fils en question, pas très motivé, dégouté de l'école (je passe sur sa tendance à faire l'école buissonière...), fini par avoir son BEP à l'arraché. Il ne trouve pas de boulot (manque de conviction dans ces capacités), fini par faire l'armée et s'engage 2 ans dans les chasseurs alpins.
Au retour, grand sportif, il trouve enfin sa voie dans le sport de montagne. Mais que de temps perdu Roulement des yeux. Et surtout pas de diplôme pour valoriser sa carrière .

- Le second, fort de l'expérience de l'ainé, passe par la case BEP en sortie de troisième. Bac pro, BTS en audiovisuel. Il trouve du boulot tout de suite, et gagne très bien sa vie. Pas du tout fâché par l'école, très à l'aise dans ces baskets pendant toute son adolescence.

Rien à voir avec la précocité. Juste rappeler qu'il est bon de faire selon les possibilités de chacun. Je n'ai pas dit que c'était simple, loin de là. Et moi la première, je rêve d'une belle réussite scolaire pour mes enfants. Mais encore une fois, les facilités scolaires ne sont pas synonyme de bien-être.

A +

 

« Dernière édition: 13 Mars 2008 à 10:55:50 par La Doudou Brestoise » Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
Pages: 1 [2] 3 4 ... 6
Imprimer
Partager :

Aller à: