27-02-2024
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.945.278 Messages
21.642 Fils de discussion
22.451 Membres
Dernier membre: TresaB1500

27 Février 2024 à 14:04:30
Pages: 1 ... 22 23 [24] 25 26
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Comment parler des choses sérieuses avec un enfant?  (Lu 29075 fois)
laulesar
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2.770


« Répondre #345 le: 10 Décembre 2010 à 23:57:01 »



Quand elle me demande "maman, je vais mourir moi aussi, et toi et papa ?...." , quelle panique j'ai ressentie, que lui répondre ? Je n'étais pas prête à ces questions si importantes. Et je ne me voyais pas lui mentir en lui répondant que non...



Cet après midi, dans la voiture, discussion entre Léa et Sarah concernant le chien de Mamy mort depuis quelques déjà ....pourquoi elles parlaient de çà Huh? pas suivi leur début de conversation...

Sarah " oui le chien il est mort il est parti au pays imaginaire"
Léa : " oui il est mort mais on l'a enterré derrière le poulailler, il est dans la terre"....

J'écoute distraitement leur échanges.... Puis Léa me demande "maman et nous on va mourir ?" .......

Moi : " gloups" ! put*** çà y est cela revient ....."... je précise qu'ayant fait beaucoup de chemin sur mes émotions personnelles quand au sujet je reste toujours plus ou moins sensible et la à l'aise par rapport aux questions concernant la mort ....

Donc moi  même réponse qu'à la grande à son époque des questions autour de ce sujet " oui ma  chérie qu'effectivement tout le monde un jour meurt... et on souhaite tous que cela soit le plus tard possible... avant nous avons à vivre notre vie de manière à être le plus heureux possible, et après avoir fait pleins de belles choses dans sa vie". ....

Silence dans la voiture .... puis elles enchainent sur autre chose........à voir !
Journalisée
ninie98
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.517



« Répondre #346 le: 17 Juin 2011 à 22:06:51 »

Tout est dans le titre ou presque...
Je me demande comment aborder la maladie et la mort avec ma grande qui va avoir 3 ans. En effet, mon papa a un cancer (je l'ai appris juste apres la naissance des petits, debut mars). Jusqu'à maintenant je ne me sentais pas prete à me poser cette question la car je me protegeais et je n'avais pas trop integre les choses.
Mais je ne voudrais pas passer à cote des questions, interrogations de ma puce qui est tres sensible.
Je pense qu'elle se rend compte de pas mal de choses mais ne dit rien, ne pose aucune question. en effet, mon papa n'a plus de cheveux, a le visage gonflé par les traitements... Aucune remarque, aucune question; De plus elle veut tjs nous donner nos medicaments (c'est vite dit mais ca lui fait plaisir de se rendre utile) et la mon papa a deja pris ses medicaments devant elle aucune question.
Je pense qu'elle cherche à me proteger mais maintenant je me sens prete à partager ca avec elle mais ne voudrait pas en faire trop.
Alros si vous avez des conseils, des livres pour evoquer ca aussi ce serait cool.
Ma fille parle tres tres bien et d'habitude pose bcp de questions et retient bien les choses.

Merci d'avance
Journalisée

BB1 : Léanie 01/07/2008 une vraie princesse
BB2 et BB3 : Arthur et Clovis nés le 5 mars 2011
a2line31
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 728



« Répondre #347 le: 17 Juin 2011 à 22:14:47 »

Je ne sais pas mais je te fais des bisous et t envoies mes pensées.
Journalisée

H (2,8kg et 49cm) et R (2,4kg et 47cm) nés le7/12/10), à 35+6
ninie98
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.517



« Répondre #348 le: 17 Juin 2011 à 22:15:24 »

Merci Adeline...
Journalisée

BB1 : Léanie 01/07/2008 une vraie princesse
BB2 et BB3 : Arthur et Clovis nés le 5 mars 2011
Zizette
ou Zozette, ou Zézette...
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9.535



WWW
« Répondre #349 le: 17 Juin 2011 à 22:20:08 »

Bonsoir !
Déjà désolée pour ce qui arrive à ton papa. Et pour toi qui en souffres.

Lorsque mon grand-père était malade du cancer il y a un an, j'ai emmené mon grand qui avait 3 ans le voir à l'hôpital. Il est mort quelques jours plus tard. Je lui ai juste dit qu'il était très malade. Il a vu que j'étais pleine de tendresse pour lui et triste en même temps. Il a réagi en donnant de l'attention et de la tendresse à ma grand-mère. Je me demande si mon grand-père ne lui faisait pas un peu peur, pas sûre qu'il l'aie reconnu, métamorphosé comme il était.

Puis je lui ai annoncé sa mort. On avait largement abordé le sujet auparavant puisque je n'ai plus mes parents. On lui a donc juste dit qu'il avait arrêté de vivre parce qu'il était très malade et très vieux et que même à l'hôpital on n'avait pas pu le guérir. Il en parle parfois, pour redire ce que je viens d'écrire. Ca a l'air clair dans sa tête.

Je savais en y allant que ce serait la dernière fois, mais je ne l'ai pas dit à mon fils. Je ne lui en ai parlé qu'après, une fois que c'était concret. Je lui ai par contre dit qu'il était très malade et qu'il souffrait beaucoup.

Je te souhaite beaucoup de courage et je te souhaite de trouver des mots simples et justes pour partager ça avec ta fille.
Journalisée

A (06/2007), V (03/2009), F et L (12/2010)
Nat3973
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.267



« Répondre #350 le: 17 Juin 2011 à 22:22:11 »

Ma maman a été malade l'an passé (un myelome), et avec mes garcons, j'ai toujours essayé d'anticiper un peu les choses,  en essayant de garder des mots simples...
Pour la perte des cheveux, par exemple, j'en avais parlé avant que ça n'arrive, en disant que mamie était malade, qu'elle avait une très grosse maladie, mais qu'elle allait dans un hopital ou les médecins allaient bien s'en occuper. Mais que les cachets qu'elle allait devoir prendre pour la soigner allaient faire tomber ses cheveux. Quand ma maman a acheté sa perruque (avant la perte de ses cheveux), on leur a fait voir et expliqué ce que c'était et à quoi ça servait. Souvent, ils ont tirés un peu une mèche en demandant si c'était toujours ses vrais cheveux... Et quand les cheveux sont tombés, et que ma maman a mis sa perruque pour la première fois, vincent a dit : qui c'est qui t'a coiffé mamie ? Et je pense qu'il a compris en même temps qu'il avait posé sa question... Ma maman, ce jour la, n'a pas réussi à lui répondre... mais depuis, ils n'ont jamais reposé de questions à ce sujet.
Aujourd'hui, ma maman est en rémission... mais quand ils sont avec elle, mes enfants savent rester plus sages : on dirait qu'ils prennent soin de leur mamie, et essayent de ne pas trop la fatiguer quand elle les garde.  Clin d'oeil
Bon courage... c'est pas toujours facile de parler des choses graves à nos enfants... Mais quand on arrive à mettre des "mots" sur nos "maux", ça les aide vraiment à "comprendre" pourquoi on peut etre différents et tristes à un moment donné.  Bisou
Journalisée

Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité...
  

La vie est faite de  détails, mais un détail peu changer la vie...
Petit _ Pimousse
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 29.656


marraine: sept 10 , août 11-12-13 ! fév et juil.14


« Répondre #351 le: 17 Juin 2011 à 22:56:32 »

plein de ++++

et un petit peu de lecture :
http://forum.jumeaux-et-plus.fr/index.php/topic,13733.0
http://forum.jumeaux-et-plus.fr/index.php/topic,8262.0
Journalisée

Nathalie, Maman de T (28.11.06 - 36SA-1j ) , L et G (06.06.08 - 36SA+3j) et M (05.09.10 - 39SA+3j)
Isi
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 536



« Répondre #352 le: 18 Juin 2011 à 07:22:44 »

Coucou Ninie,

Peut-être devrais tu tout simplement demander à ta fille si elle à remarqué que papi avait changé. Et lui proposer de lui expliquer pourquoi il a changé. Explique lui que son papi à une maladie trés grave, mais qu'il est soigné. Explique lui que parfois tu es triste car tu n'aimes pas voire ton papa aussi fatigué e tqu'elle aussi à le droit d'être triste. Par contre la possibilité de mort personellement je ne l'aborderai pas pour le moment. D'une part car ton papa est en plein traitement, d'autre part parce que la mort est une notion aléatoire et ta fille ne comprendra peut être pas.

Voilà, j'te souhaite plein de courage, c'est pas facile tout ce que tu vis. N'hésites pas à venir partager ta detresse, ta colère ou les bonnes nouvelles avec nous sur ce fil  Clin d'oeil
Journalisée

Un grand garçon né en 1996, une grande fille née en 2004 et Juliette et Hugo nés le 03/03/11 à 37 SA
benelene
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 647


« Répondre #353 le: 18 Juin 2011 à 07:38:32 »

salut ninie

Je comprends que tu te poses toutes ces questions j'ai vécu la même situation 3 fois (mon papa et le papa et la maman de mon mari) et c déjà dur pour nous adultes à comprendre alors c encore plus difficile à transmettre à nos enfants.

Pour ma part mes enfants avaient entre 2 et 5 ans pour les trois maladies qui ont malheureusement abouties à la mort.

Malgré leur jeune âge, nous leur avons expliqué notre tristesse face à la maladie, et je me rappelle mon fils qui m'avait demandé si mamy ne pouvait pas prendre un sirop rose pour aller mieux et nous lui avions dit que parfois nous ne pouvions rien faire que c t comme cela (dur d'apprendre la résignation à cet âge là). par contre j'ai toujours trouvé que grâce à l'insouciance des enfants, ils arrivaient à ne pas dramatiser (nous évitions aussi que le sujet devienne obsessionnel à la maison) et en fait les questions sur la maladie la mort sont arrivées plutôt cette année (7/9ans) où maintenant ils nous demandent des explications en lien avec les souvenirs qu'ils ont de leurs grands parents.

En fait je ne sais pas si je suis trés claire mais vers 3 ans certaines explications semblent leur suffir car ils sont dans leur monde  (ce qui est trés bien car c un formidable dynamiseur pour nous adultes) donc je pense qu'il faut simplement que tu l'accompagne si elle a un questionnement précis mais ne te tracasse pas quand à sa réaction car pour moi ils étaient plus inquiets de me voir pleurer que par la maladie elle même de leur papy. C maintenant qu'ils comprennent.

Je te souhaite bon courage et je suis sûre que tu arriveras à trouver les mots justes
Journalisée

Mon ptit roi (2002) Ma princesse (2003)
Mes princes sont nés le 17/02 à 35SA+3
Emir 2kg240 pour 43.5 cm et Ilhan 2kg780 pour 47.5cm
Vive la vie à 6
Tortue_clo
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 30


« Répondre #354 le: 18 Juin 2011 à 08:34:11 »

Je n'ai pas été confronté à la situation de maladie mais je n'ai plus mon papa. ça date d'avant la naissance de mon ainée. Je lui ai dit qu'il était une étoile.
J'ai vu une émission "les maternelles" sur le sujet avec des témoignages très différents et je sais qu'il avait parlé de livres et de sites internet sur le sujet. Peut être qu'il faut aller jeter un coup d'oeil sur le site des maternelles. En tout cas bon courage pour affronter cette épreuve.
Journalisée

Amélie, 3 ans, née à terme
Pauline & Elisa, nées à 35 semaines le 21/11/2010, 2k400 et 2K200
Nat3973
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.267



« Répondre #355 le: 18 Juin 2011 à 09:40:09 »

Coucou Ninie,

Peut-être devrais tu tout simplement demander à ta fille si elle à remarqué que papi avait changé. Et lui proposer de lui expliquer pourquoi il a changé. Explique lui que son papi à une maladie trés grave, mais qu'il est soigné. Explique lui que parfois tu es triste car tu n'aimes pas voire ton papa aussi fatigué e tqu'elle aussi à le droit d'être triste. Par contre la possibilité de mort personellement je ne l'aborderai pas pour le moment. D'une part car ton papa est en plein traitement, d'autre part parce que la mort est une notion aléatoire et ta fille ne comprendra peut être pas.

Voilà, j'te souhaite plein de courage, c'est pas facile tout ce que tu vis. N'hésites pas à venir partager ta detresse, ta colère ou les bonnes nouvelles avec nous sur ce fil  Clin d'oeil

+1
on peut aborder les questions de la maladie, des soins. Il est très malade, mais les médecins font ce qu'il faut pour le soigner. Ne pas aborder soi même l'issue fatale et la mort. Par contre, si la question vient d'eux, ne pas l'éluder non plus : la mort, c'est une possibilité, mais les médecins essaient toujours de l'éviter, (ou tout au moins de la retarder le plus possible)
Journalisée

Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité...
  

La vie est faite de  détails, mais un détail peu changer la vie...
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #356 le: 18 Juin 2011 à 15:40:04 »

La question de la mort est arrivée ces derniers temps avec le décès de la grand mère de zhom. Sans avoir jamais été malade à proprement parlé, les zouaves ont bien vu qu'elle changeait, qu'elle était de plus en plus fatiguée... Qu'elle était très vieille. Et quand elle est venue sur Brest pour être en maison de retraite, naturellement, régulièrement, ils nous posaient la question de sa mort... Alors même que nous la voyions bien vivante régulièrement !

Lorsqu'elle est morte, les mots sont venus naturellement. Ce qui est le plus compliqué, je trouve, à leur niveau, c'est de gérer la tristesse des autres. Pourquoi leur grand père était si triste, puisque la mort semblait si prévisible .

Voilà, je crois que pour ton histoire, le plus dur, ce ne sera pas d'expliquer la mort, je pense que ta fille en est déjà consciente, mais d'accepter ta tristesse. Et oui, tu seras triste, et non, ta fille ne pourra rien changer... Mais la vie continue, et elle reste ton rayon de soleil ! La mort ne changera pas la réalité de ceux qui restent auprès d'elle, elle te fera toujours sourire.

Et je plussoie : quand on a du mal avec certains sujets, un livre permet de désamorcer les difficultés Bisou.

A +

Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
ninie98
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.517



« Répondre #357 le: 20 Juin 2011 à 08:50:27 »

Bon de vous avoir parlé et de me sentir prete ca fait bouger les choses.
Jeudi les pompiers sont venus dans notre residence alors "et pourquoi?" "ils sont ou les pompiers maintenant?"
"et moi j'ai deja ete à l'hopital?" et la on a fait le tour de la famille et arrive à mon papa je lui dis que oui il a deja ete à l'hopital elle me repond que papy prned des medicaments et va souvent chez le docteur !!! Je lui ai donc explique qu'il avait maladie et qu'il fallait qu'il prenne ses medicaments...

Elle m'a aussi dit qu'elle voulait voir sa mamie (ma maman) car cette derniere avait du chagrin quand elle voyait pas Léanie. Je lui ai donc dit que oui elle aimait la voir, qu'elle etait triste quand elle partait mais qu'apres ca allait mieux. Ma maman lui en a parle jhier aussi et ca semble avoir fait son bonhomme de chemin.
Journalisée

BB1 : Léanie 01/07/2008 une vraie princesse
BB2 et BB3 : Arthur et Clovis nés le 5 mars 2011
HH
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4.722



« Répondre #358 le: 23 Juin 2011 à 10:03:53 »

ninie le seul conseil que je pourrais te donner c'est de ne pas leur mentir Clin d'oeil
 Bisou Bisou
Journalisée

la vie fait de beaux cadeau
Z et E sont arrivés le 1er juillet
un pur bonheur!
laulesar
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2.770


« Répondre #359 le: 24 Juin 2011 à 13:57:28 »

Ma maman a été malade l'an passé (un myelome), et avec mes garcons, j'ai toujours essayé d'anticiper un peu les choses,  en essayant de garder des mots simples...

Tout à fait d'accord avec Nat ....mon beau frère a la mucoviscidose, en janvier dernier il a allait vraiment mal, nous  savions ce qui allait se passer. il attendait une greffe des poumons depuis 2 ans, son état se détériorait de + en +.
Mes filles le connaissent depuis plus de 5 ans maintenant, et on toujours su qu'il était malade, et que sa maladie ne pouvait pas se guérir. Et qu'un jour, une greffe de poumons seraient nécessaire pour prolonger sa vie. Nous avons dés le début expliquer pourquoi il toussait tant, et ce qu'était cette maladie, une greffe...
Et le 19 février, il a reçu l'appel tant attendu, la greffe a eu lieu.... mais ce n'était pas sans risque au vu de son état très affaibli. Les filles ont été mises au courant.

Ma fille ainée, comme cela parait dans ce fil , a traversé des moments difficile en lien avec le sujet de la mort et les angoisses survenant.
Nous avons toujours pris le parti d'expliquer les choses le plus sereinement et simplement ( et cela n'a pas toujours été choses facile pour moi....ayant aussi des angoisses avec ce sujet)... j'ai aussi pris le parti d'anticiper certaines explications comme Nat... en restant le plus simple possible...
Journalisée
Pages: 1 ... 22 23 [24] 25 26
Imprimer
Partager :

Aller à: