08-04-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.940.822 Messages
21.539 Fils de discussion
21.634 Membres
Dernier membre: Gabby2108

08 Avril 2020 à 13:03:14
Pages: 1 [2]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: A quel âge est-ce difficile de gérer les jumeaux ?  (Lu 1827 fois)
ouragan
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.973



« Répondre #15 le: 06 Novembre 2017 à 19:52:28 »

Euh... à quelle âge n'est-il PAS difficile de gérer les jumeaux??? 
Journalisée

2 petits franco-allemands nous ont rejoint le 27 Juin 2012 à 35 SA !

"En tant que maman de jumeaux, on ne fait pas toujours comme on veut, mais surtout comme on peut !"
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.902


mes quatre monstres adorés


« Répondre #16 le: 06 Novembre 2017 à 19:58:49 »

Tout bébé, après un bébé RGO qui ne pouvait pas être allonger et était au sein toute les 1/2h Clin d'oeil. Bon je reconnais quand même qu'un singleton c'est légèrement plus simple (T avait un RGO TRÈS TRÈS léger vite réglé avec un anti acide ouf) mais c'est parce que T était hyper cool aussi.

Mais pour le coup je rejoint Jumeaux quand Az a été hospitalisé pour son opération de la jambe j'ai pu mettre Al et E (la co-jumelle) chez mes BP mais T était un bébé allaité ben j'ai bien galéré avec lui que je devais garder avec moi (je ne pouvais pas tirer assez de lait et peu de réserve vu qu'il en avait besoin pour ses deux jours de crèche).
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
lisou1313
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.362

Mes enfants,mes batailles


« Répondre #17 le: 06 Novembre 2017 à 20:31:54 »

Tous les cas de figure sont possibles,mes jumeaux se reveillent plusieurs fois par nuit chacun,et ils ont presque 3 ans.
Je suis fa-ti-guee avec ces nuits qui n en sont pas et le travail qui en lui même est très fatigant.
Journalisée

C@mille née en 2011,une princesse envolée en 2013,Raph@el et Ch@rlie nés le 28/12/2014
Maman Dine
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.722


octobrette 2013


« Répondre #18 le: 09 Novembre 2017 à 07:07:46 »

Euh... à quelle âge n'est-il PAS difficile de gérer les jumeaux??? 

  oui c est un peu ca  Cool

Les miennes ont 4 ans et même si le quotidien s améliore chaque année avec des contraintes en moins (couches-poussettes...)
Le phénomène jumeaux reste très différent d un enfant seul car ils sont 2 face à nous ! Gérer deux enfants excites du même âge ou deux crises en même temps c est hyper éprouvant !

Courage la première année est selon moi la plus difficile  Bisou
Journalisée

Heureuse maman de 5 bambins😍
 C 2007 A 2009 Y 2011 et S et L 2013 !
Beaucoup de bonheur de rire.....et de fatigue 😪😊
tromboline
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.364



« Répondre #19 le: 09 Novembre 2017 à 13:04:19 »

Les miens ont trois ans et franchement je trouve que plus ils grandissent moins c'est fatigant et plus c'est cool!
Les premiers mois ont été les plus horribles de ma vie, la première année a été très difficile, depuis ça va de mieux en mieux, même si on n'a toujours pas de nuits complètes  Roulement des yeux. La "crise des deux ans" je ne l'ai pas sentie. Bien sur en grandissant la fatigue nerveuse prend le pas sur la fatigue physique, mais ça n'a rien à voir avec l'épuisement que j'ai ressenti les premiers mois. On m'avait dit "tu vas voir quand ils vont marcher ça va être horrible", mais honnêtement moi la marche m'a grandement soulagée! Plus ils sont autonomes plus on en profite! Maintenant ils arrivent à jouer tout seuls plus ou moins calmement, et quel bonheur de ne plus avoir une poussette de 30kg à pousser!

Pour les enfants d'âge différent je ne peux pas me prononcer puisque je n'ai "que" des jumeaux mais de ce que j'ai observé et des discussions que j'ai eues ça a quand même l'air beaucoup plus fatigant des jumeaux, en tout cas sur les trois premières années. La grossesse et l'allaitement déjà sont deux fois plus épuisants... Et puis quand un couple a deux enfants rapprochés ça veut dire que suite à la naissance du premier ils avaient suffisamment d'énergie pour lancer le deuxième, donc qu'ils ont eu un ainé relativement facile ou en tout cas qui ne les a pas laissé sans forces; bref c'est un choix, alors que des jumeaux ce n'est pas un choix. Moi après la naissance des jumeaux, l'épuisement était tel que je me disais "plus jamais ça", sans parler du fait qu'avec la fatigue et les douleurs de césarienne j'ai mis plus de 6 mois à avoir à nouveau des relations sexuelles... Je ne dis pas que les parents d'enfants d'âges rapprochés ne galèrent pas, et bien sur ça dépend aussi des enfants, du contexte, de l'état de santé des uns et des autres, mais dans l'ensemble j'ai l'impression  d'être plus fatiguée avec mes jumeaux que les mamans d'enfants d'âges rapprochés.
Journalisée

Z et O nos petits jumeaux mono-mono, nés à 35sa en novembre 2014.
Z survivor de l'entérocolite après 3 mois d'hospit et 2 opérations.
"Si tu viens d'avoir des jumeaux : fais voir ta nouvelle paire!" Casseurs Flowteurs ^^
Melibyb44
Jeune Membre
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 56


« Répondre #20 le: 09 Novembre 2017 à 14:31:41 »

Difficile de répondre à cette question parce que... Ça dépend enormement des enfants  (dans les 2 cas)
Nous avons les 2 cas : jumeaux ET enfants rapprochés (22 mois d'écart entre notre aînée et les jumeaux)
Alors effectivement on a souhaité assez rapidement un 2ème car on voulait des enfants avec 2 ans 2 ans 1/2 d'écart ét bien ça a été un peu plus rapide et ils étaient 2 
On a souhaité un 2ème alors que notre aînée était (et est  Roulement des yeux ) très compliquée (petite mangeuse, petite dormeuse, caractère de cochon...) mais elle était tellement compliqué qu'on s'était dit que le 2ème serait forcément plus facile 
Et effectivement les jujus individuellement sont beaucoup plus "faciles" que leur soeur... Apres ils sont 2
Mais j'avoue que lorsqu'ils étaient tout petit j'ai souhaitez qu'ils soient triplés  (non pas que je n'admire pas les parents de triplés) mais une fois que les petits étaient à la sieste bah il me restait encore la grande à m'occuper (très demandeuse et je passais beaucoup de temps avec elle)
Là ils ont 2 ans 1/2 et presque 4 ans 1/2 la situation est beaucoup plus facile qu'elle n'a été : ils jouent tous les 3 ensembles (bon par duo les trios c'est compliqué), mon aînée bien que toujours ch.... S'autonomise quand même ét aime "faire la grande soeur". Même si petit H a le même style de caractère que sa grande soeur en moins pire.
Comme je disais cela dépend enormement des enfants (et des parents, on va préférer certaines périodes, supporter plus facilement certaines choses...)
Journalisée
tromboline
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.364



« Répondre #21 le: 09 Novembre 2017 à 14:59:36 »

Citation
On a souhaité un 2ème alors que notre aînée était (et est  Roulement des yeux ) très compliquée
Oh la la j'imagine le choc quand vous avez appris que c'étaient des jumeaux!  Tire la langue
J'observe qu'il y a souvent beaucoup plus de difficultés avec le premier enfant dans les familles autour de moi. C'est vrai qu'en ayant des jumeaux en premier on lâche peut-être un peu plus facilement nos idéaux qu'avec un singleton, d'où peut-être moins d'angoisses...
Citation
on s'était dit que le 2ème serait forcément plus facile
C'est votre choix, y'en a qui aiment en rajouter une couche  . Ma sœur dans la même situation n'était pas du tout prête à remettre ça même si elle ne voulait pas d'enfant unique, elle était juste trop épuisée.
Ma cousine a six enfants de 10 ans pour l'ainée à 1an pour le cadet, donc assez rapprochés; elle me dit toujours que c'est plus facile avec les 6 aujourd'hui qu'avec les deux premiers seuls au début...
Une chose est sûre c'est plus facile avec des enfants faciles et plus difficile avec des enfants difficiles 
Journalisée

Z et O nos petits jumeaux mono-mono, nés à 35sa en novembre 2014.
Z survivor de l'entérocolite après 3 mois d'hospit et 2 opérations.
"Si tu viens d'avoir des jumeaux : fais voir ta nouvelle paire!" Casseurs Flowteurs ^^
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #22 le: 09 Novembre 2017 à 15:14:03 »

Il y a enfants d'âge proche et enfants d'âge proche...
Perso, environ 2 ans 1/2, certes c'est relativement proche, mais la seconde grossesse commence quand l'aîné sait généralement déjà bien se déplacer seul et, même si la motricité n'est pas son fort, sauf handicap, l'aîné va au moins se déplacer seul à 4 pattes un peu partout et commence à marcher, va pouvoir aller dans son lit s'il est bas, s'assoir seul sur une chaise dont la hauteur est adapté...
très différent du cas où la deuxième grossesse arrive (éventuellement par surprise, pas forcément par choix) dès le retour de couches de la 1ère grossesse, quand l'aîné doit tout le temps être porté. Avec 2 bébés qui n'ont même pas 1 an d'écart, je pense que c'est la situation la plus compliquée, car la femme n'a pas récupéré de la première grossesse et s'occupe d'un bébé pendant sa 2ème grossesse, et au moment de l'accouchement les parents se retrouvent avec 2 bébés aux besoins et aux rythmes très différents. Mais les 2 ont encore des couches, ont encore beaucoup besoin d'être portés, tètent le sein ou prennent le biberon...
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #23 le: 09 Novembre 2017 à 22:32:20 »

Coucou,

Pus difficile avec des jumeaux ou avec des enfants d'âge rapproché ?... Mais ça n'a rien à voir, ma bonne dame !!!
Rien de pire, quand j'étais jeune Maman que d'entendre quelqu'un asséner un "oh, moi, j'ai eu des enfants très rapprochés, je sais ce que c'est que des jumeaux...". NAN, tu sais pas !!! Comme je ne sais pas ce que c'est que d'avoir des enfants d'âge rapproché Clin d'oeil. Alors de là à comparer les difficultés facilités

Alors, ce que j'ai détesté dans le fait d'avoir des jumeaux :
- Devoir laisser pleurer mon bébé non par choix mais parce que pas le choix (d'abord, je ne laisse pas pleurer un enfant ! Tire la langue).
- Devoir donner un bain dans la hantise des pleurs du deuxième.
- Toujours se dépécher de changer une couche parce que l'autre va s'exprimer incessamment sous peu.
- Ne pouvoir porter qu'un bébé à la fois (les 2, jamais vraiment réussi correctement )
- Réussir à endormir l'un quand l'autre se réveille >> Ne pas pouvoir faire moi, des siestes ! Et je ne parle pas du ménage Roulement des yeux .
- Être de fait dans la comparaison des progrés de l'un et l'autre.
- Trouver l'équilibre entre le temps passé / la différentiation nécessaire / les jalousie que cela amène... Fatalement.  (ouais, je sais, chez des enfants d'âge rapproché, c'est un peu pareil. Mais c'est moins éxacerbé Tire la langue, et surtout moins culpabilisant pour les parents)
- être toujours dans la hantise du "quand c'est pas l'un, c'est l'autre...", y compris pour des choses plaisantes : les pipis à ramasser, la marche à aider, la terre éparpillée, les doigts coincés... être en permanence sur le qui vive d'une bêtise x 2 (mais est-ce que ce n'est pas exponentielle, plutôt ? Et là, je dis chapeau les parents de triplé !).
-  Se sentir gagatiser XXL, seule à la maison . Du coup, avoir toujours le sentiment de ne faire qu'à moitié les choses. Mais bon, ça, c'est sans doute très perso.
...

Avec des enfants d'âge rapproché, j'ai l'impression qu'il y a plus de renouvellement, moins de rabachage... puisque 2 niveaux de capacité différents, même si rapprochés Tire la langue.

Bref, si j'avais pu, je ne les aurais pas fabriqués en même temps, mes 2 grands gars ! Même si l'aventure gémellaire reste une aventure passionnante à bien des égards (psychologique, éducatif, social...)

Bon, et sinon, vous pouvez répéter la question ?
Ah, oui, à quel âge...
Ben c'est finalement jamais pareil, avec son lot de trucs plaisants, et de trucs moins plaisants. Là, j'encaisse un peu la pré-adolescence. Ce n'était déjà pas ma tasse de thé quand j'étais animatrice colo : les ados, super (l'autonomie, la confiance, les relations d'égal à égal...),  les mômes de moins de 10ans, trop facile de les passionner pour tout et n'importe quoi. Là, comment dire, ce ne sont plus des mômes qu'on fait encore rêver, mais il ne sont pas encore assez grand pour assumer leur choix et surtout, les conséquences. Et puis, surtout l'age des petites rivalités puériles . Alors avec des jumeaux Roulement des yeux. Pffff... Vivement que cela leur passe !
D'un autre coté, on se fait enfin des bonnes sessions sportives/culturelles ensemble ! (enfin, non, avec l'un... Ou l'autre. Mais rarement les 2 ensemble . Ou alors les 2 ensemble, mais sans les parents Roulement des yeux )

A +
Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.902


mes quatre monstres adorés


« Répondre #24 le: 13 Novembre 2017 à 06:55:51 »

Il n'y a pas de comparaison certes et je suis la première à dire que c'est plus difficile des juju MAIS mon premier avec à RGO au sein non stop, plus difficile que deux bébés qui mangent bien et peuvent être posé il n'y a pas photo. J'ai paniqué en sachant qu'il y en avait deux à cause de ça.  Troisième grossesse (non désiré ça joue énormément aussi) plus difficile que ma grossesse gémellaire, accouchement plus difficile aussi et fatigue plus importante (trois avant dont des juju c'est plus difficile qu'un seul enfant avant).
Il ne faut pas comparais ce qui n'est pas comparable. Je me rappel des réflexions du genre "une chance qu'il n'y en a qu'un" quand je me plaignais du RGO d'Al. Rien n'est plus destructeur pour une maman qui souffre.
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
Barney-Turtle
Jeune Membre
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 76



« Répondre #25 le: 19 Novembre 2017 à 23:42:31 »

Les miens n'ont que 2 ans et ils sont seuls, mais pour rajouter un avis, depuis cette rentrée c'est la première fois que je prends vraiment du plaisir à m'en occuper, les amener partout etc... (j'ai l'impression d'avoir subis les 22 premiers mois)
Chaque personne est différente, pour ma part le maternage ne m'a vraiment pas transcendé (une poule angoissée qui a trouvé 2 couteaux...) et c'est passé aussi par une grosse mise au point avec mon conjoint (que j'ai subis aussi depuis la naissance des enfants)
Le language je trouve que ça change tout (même si leur mot principal c'est "NON"!!!) je suis beaucoup plus à l'aise depuis cette sorte "d'entrée dans l'enfance"
En fait chaque personne aura une réponse différente!!! Ça dépend de son caractère, et beaucoup du contexte aussi!!!
Journalisée

Ils sont arrivés le 27-10-2015 à 39+1 !!!
tromboline
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.364



« Répondre #26 le: 20 Novembre 2017 à 08:51:18 »

Citation
Les miens n'ont que 2 ans et ils sont seuls, mais pour rajouter un avis, depuis cette rentrée c'est la première fois que je prends vraiment du plaisir à m'en occuper, les amener partout etc... (j'ai l'impression d'avoir subis les 22 premiers mois)
C'est exactement comme ça que je l'ai senti aussi. Et plus ils grandissent plus je prends du plaisir.
Pour le couple aussi ça a été un tsunami, pourtant on est ensemble depuis plus de dix ans. Ça a commencé dès la grossesse, et là encore on cherche notre équilibre même si ça va mieux. L'épreuve de la néonat n'a pas aidé, on parle des "épreuves qui soudent un couple", nous ça nous a plus fragilisés qu'autre chose, même si on est quand même toujours ensemble. Grossesse non prévue+grossesse à risque+jumeaux+accouchement pourri par césarienne+néonat+grosse chirurgie pour Z+bébés qui font pas leurs nuits avant 3 ans, ça fait beaucoup à digérer pour notre couple...
Journalisée

Z et O nos petits jumeaux mono-mono, nés à 35sa en novembre 2014.
Z survivor de l'entérocolite après 3 mois d'hospit et 2 opérations.
"Si tu viens d'avoir des jumeaux : fais voir ta nouvelle paire!" Casseurs Flowteurs ^^
Boulinette
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 767


« Répondre #27 le: 24 Novembre 2017 à 19:30:02 »

Juste pour dire comme les autres que oui avoir trois enfants voire plus c est dur d autant plus d age rapproché et d autant plus avec des jumeaux ou des triplés dans le lot ;-)

 et tous les âges sont compliqués Clin d'oeil mais quand meme je trouve que de ne pas dormir complique la chose .... là je viens de me faire une semaine de nuits entrecoupées à cause de la fièvre et meme à 6 ans ca reste un peu dur Clin d'oeil mais elles sont plus autonomes que des bébés Clin d'oeil

Je pense que avec tous les témoignages on peut se faire des idées Souriant 
Journalisée
Pages: 1 [2]
Imprimer
Partager :

Aller à: