07-12-2019
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.939.726 Messages
21.550 Fils de discussion
21.572 Membres
Dernier membre: CDH35

07 Décembre 2019 à 09:55:36
Pages: [1]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Mon petit gars ne va pas bien...  (Lu 2173 fois)
Alouette
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10


« le: 22 Mars 2016 à 16:21:48 »

Bonjour, je suis maman de 2 garçons de 7 ans et demi (jumeaux monozygotes) .
Mon fils O. a depuis environ 3 semaines des problèmes d’endormissement. Il n’arrive pas à s’endormir, il dit qu’il a peur et qu’il est triste, sans savoir pourquoi. Cela ne nous a pas alarmé, on a pensé que c’était parce qu’il grandissait, que ça nous est arrivé à nous aussi, enfants, d’avoir une période où apparaissaient des angoisses, des cauchemars.
Dimanche dernier, il avait un tournoi de handball, activité qu’il pratique depuis le début de cette année scolaire. Il n’est pas très fort et l’équipe est constituée d’un groupe d’enfants qui ont déjà pratiqué ce sport une année auparavant. Mais il ne s’est jamais plaint de cette activité, il était toujours positif lorsqu’il nous en parlait, il semblait fier, surtout auprès de son frère qui ne fait pas la même activité… Pourtant, lors de ce tournoi, nous avons vu que notre fils ne recevait jamais la balle, qu’il avait l’air absent, finalement l’entraineur l’a fait sortir du terrain et au bout d’un moment, il est venu nous prévenir qu’O. lui avait dit qu’il ne voulait pas jouer.
Nous avons essayé de comprendre ce qui se passait et questionné O. qui nous a finalement dit qu’il avait entendu certains de ses « copains » de l’équipe dire qu’il était nul… Cela nous a fait mal au cœur, nous l’avons encouragé, tout en nous disant que ce sont des choses qui arrivent entre les enfants, on n’y peut malheureusement pas grand chose…
Et puis hier soir, comme quasiment tous les soirs depuis 3 semaines, alors qu’il était au lit depuis au moins une heure, O. s’est levé et nous a rejoint dans le salon. Il était triste et il ne savait pas vraiment pourquoi. Nous avons, avec son papa, commencé à lui poser des questions et beaucoup de choses sont sorties… Sa difficulté (réelle) à intégrer les groupes d’enfants à la récréation et au sport, son frère qui joue avec d’autres et refuse qu’O. se joigne à eux, le fait qu’il n’a pas d’amis (il n’en a quasiment pas en effet), qu’on (les parents) le gronde trop, qu’il pense qu’il est nul… Mais le pire a été cela, dans un sanglot qui venait de très loin : « dés fois je pense que je devrais me suicider, ça arrangerait tout le monde »… Je vous laisse imaginer notre stupeur et notre peine d’entendre notre petit garçon dire une chose pareille. Nous lui avons redit à quel point nous l’aimons et que lui et son frère sont ce que nous avons de plus chers au monde…
Je suis inquiète pour lui, j’ai besoin de conseils.

Journalisée
sandrinette300
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 994


ex sandrinette30


« Répondre #1 le: 22 Mars 2016 à 16:44:33 »

j ai le même genre de soucis que toi .... http://forum.jumeaux-et-plus.fr/index.php/topic,62201.0.html
Journalisée

♡C  2.2kg  et J 2.5kg nés le 27 mai 2008 ♡ (37 sA, pre-éclampsie)
en CE1 ! ! ! !
Gard
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #2 le: 23 Mars 2016 à 09:58:28 »

Coucou,

Difficile cette parole d'enfant .

Du soutien pour vous Bisou Bisou Bisou. Il a un énorme besoin d'être entouré, rassuré, aimé... Donc entourez le, rabâchez que vous l'aimez, qu'il compte plus que tout pour vous.
Et si il n'est pas sportif, trouver un autre centre d'intérêt ? La musique ? Les arts plastiques ? Les jeux de société (échec) ? Des ateliers d'écriture, de photographie ?... Drainez les portes ouvertes qui commencent dans les différents centres culturels.

Et éviter les enjeux à se faire des copains à l'école. ça viendra quand ça viendra, quand il aura pris confiance dans d'autres contextes que l'école. La pression à ce sujet est contre productif .

A +
« Dernière édition: 23 Mars 2016 à 10:00:05 par La Doudou Brestoise » Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
tromboline
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.366



« Répondre #3 le: 23 Mars 2016 à 11:00:59 »

Alouette ça doit être vraiment dur d'entendre ça Triste
J'y connais rien, j'ai pas d'expérience mais j'imagine qu'à ta place j'essaierais de passer un maximum de temps avec lui et plein de câlins. Il ne trouve pas sa place en compagnie des enfants mais avec la famille et les adultes ça se passe comment? Peut-être un séjour chez un parrain/marraine attentionné lui ferait du bien?
Pour le sport je trouve que les sports collectifs c'est vraiment très dur quand on manque de confiance et qu'on s'intègre pas. Il lui faudrait peut-être quelque chose de plus serein qui ne le mette pas en compétition avec d'autres. Renseigne toi sur l'Aïkido c'est vraiment chouette: pas de ceinture à passer, art martial non-violent basé sur le respect de l'autre, avec un petit côté spirituel... Sinon perso je fais du tir à l'arc et je trouve l'ambiance super: pas d'enjeu pas de pression, chacun va suivant sa propre progression, dans mon groupe il y a deux papas qui tirent avec leurs filles, et avant j'étais dans un groupe avec une personne sur fauteuil et un hémiplégique, bref c'est très ouvert, après tout dépend du club bien sur...
Bon courage! C'est toujours le vilain petit canard qui se transforme après en cygne magnifique  Clin d'oeil
Journalisée

Z et O nos petits jumeaux mono-mono, nés à 35sa en novembre 2014.
Z survivor de l'entérocolite après 3 mois d'hospit et 2 opérations.
"Si tu viens d'avoir des jumeaux : fais voir ta nouvelle paire!" Casseurs Flowteurs ^^
sandrinette300
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 994


ex sandrinette30


« Répondre #4 le: 23 Mars 2016 à 11:18:46 »

Tu as pensé à lui faire découvrir le théatre?
Journalisée

♡C  2.2kg  et J 2.5kg nés le 27 mai 2008 ♡ (37 sA, pre-éclampsie)
en CE1 ! ! ! !
Gard
Alouette
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10


« Répondre #5 le: 23 Mars 2016 à 15:58:23 »

Merci pour votre soutien et vos conseils.
Concernant les activités, O. pratique également les Arts plastiques dans une ambiance détendue et libre qui lui convient parfaitement. C’est clair, ce n’est pas un grand sportif, la compétition avec les autres ne lui plait pas, il se sent systématiquement « nul par rapport à untel », etc. Nous ignorions jusqu’ici que cela lui posait un tel problème. Nous pensions simplement que c’était important qu’il pratique une activité physique… Nous allons tenir compte de cela désormais dans nos choix.
Mais ce qui me pose toujours problème, je pense que vous pourrez m’apportez vos témoignages là-dessus, c’est qu’avec les jumeaux, on fait toujours les choses l’un par rapport à l’autre… Je m’explique. Pour les activités, notre impératif cette année a été qu’ils fassent chacun des activités différentes. Cette décision été liée au fait que l’année précédente, ils faisaient du judo ensemble et nous les voyons toujours collés (littéralement) l’un à l’autre, complètement déconcentrés par leurs petits jeux, les éducateurs devaient sans cesse les rappeler à l’ordre… Bref, ce n’était plus vraiment du judo, on ne paie pas pour qu’ils se fassent des papouilles quand même !!! Par cette anecdote, je veux aussi illustrer que la relation entre mes fils est vraiment très fusionnelle. Quelle attitude doit-on adopter par rapport à cela ?
Ma démarche jusqu’ici a toujours été d’essayer de les distinguer au maximum, de leur permettre d’explorer des choses séparément, au contact d’autres enfants. Je me rends compte maintenant que cela met en lumière les différences entre eux deux et, chacun de leur côté, entre eux-mêmes et les autres... Je pense que c’est peut-être cela qui est dur à accepter pour O. Pourtant, il faut bien passer par là, se confronter soi-même au monde extérieur, aux autres, qu’on soit ou non jumeau ?
Sinon, je lui fais pleins de bisous et de câlins et je crois que les choses vont rentrer dans l’ordre, il nous a filé un sacré électrochoc pour qu’on s’occupe plus de lui …
Journalisée
Laety 89
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 30.662


Maman et Marraine :-)


« Répondre #6 le: 29 Mars 2016 à 06:09:29 »

Le choix du hand pour cette année est venue de qui? De lui ou de vous? Huh?

Deux de mes filles ont commencé le basket l'année dernière (une des jumelles et l'aînée).
Pour C, ça a été très dur de s'intégrer dans le groupe: première année de basket, et arrivée dans un groupe qui pratiquait depuis deux ans ou plus, mais surtout issu quasiment d'une seule classe... On a souvent constaté que certaines des filles ne lui passaient jamais la balle, la snobaient et n'hésitaient pas à lui dire qu'elle était nulle On a essayé de contrecarrer tout ça en lui rappelant qu'elle faisait du sport depuis moins longtemps que les autres, et que l'essentiel était qu'elle prenne du plaisir malgré tout (tant en entraînement qu'en match). On a conclu un accord avec elle: elle finissait l'année, et on faisait le point. Elle a su garder sa motivation, et a continué cette année: changement de groupe/tranche d'âge, mais là encore une intégration un peu compliquée (toujours une équipe qui se connaît et joue ensemble depuis... pfiouu, longtemps), mais qui se passe mieux (quoique certains encouragements me semblent parfois ambigus Roulement des yeux)
Pour Ab, elle est aussi arrivée dans un groupe qui n'en était pas à sa première année de sport, mais l'intégration s'est faite nettement plus facilement (ce ne sont quasiment que des filles de sa classe, qui se suivent depuis 6 ans ).

Les propos de ton fils font mal
A vous de lui faire comprendre que vous l'aimez et qu'il ne doit plus avoir ce genre de pensée (oui, je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire ) mais ça semble bien parti.
Et oui, choisir une autre activité, sportive ou non, qu'il pourra pratiquer plus sereinement Sourire
Journalisée

C (déc), S et A (mai), et A (avril)
je suis en fofoli'berty, et vous?
Multi marraine 🙃

Les inscriptions pour la ronde de Noyel 2019 sont ouvertes jusqu’à début novembre 😉
2f1g
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 103


« Répondre #7 le: 29 Mars 2016 à 10:06:46 »

Bonjour Alouette,

Ton fils me rappelle...l'enfant que j'étais. Tout d'abord, même si la parole de ton fils es terrible pour toi, c'est une merveilleuse preuve de confiance qu'il te l'ai dit. A son âge, je pleurait tous les soirs en cachette. Je pensais que mes parents m'aimaient parce que j'était leur fille mais qu'ils auraient préféré que je sois autrement. Je ne pensais pas du tout au suicide, mais je pensais que si je disparaissais, ça ne dérangerait pas grand monde. Comme La Doudou, je dirais qu'il faut lui rabâcher que vous l'aimez, mais pas en tant que votre fils : en tant que la personne unique et exceptionnelle qu'il est.

C'est très dur de ne pas être sportif dans notre société. On évite de noter les enfants à l'école...mais le sport n'est fondé que sur la compétition : tu DOIS être le meilleur. Je trouve ça très bien pour ceux qui s'en sortent, mais dévastateur pour la confiance en soi lorsque le sport n'est pas son dada.

Personnellement, c'est le théâtre, découvert tardivement, qui m'a permis d'aimer la personne que je suis.

 Pour que ton enfant soit si malheureux, il faut qu'il ait une très grande sensibilité. Et ça il se rendra compte plus tard que c'est une belle qualité.
Journalisée
Alouette
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10


« Répondre #8 le: 29 Mars 2016 à 12:50:53 »

Bonjour,
Laety 89, pour répondre à ta question, le choix du hand, je reconnais que la proposition est venue de nous car au niveau organisation le jour (mercredi), le lieu (gymnase près de la maison) et l’horaire étaient très pratiques, mais lui était très emballé par cette activité. Sinon, on ne l’aurait pas inscrit  Clin d'oeil
Moi non plus je n’ai jamais été sportive. Dans mes souvenirs le sport à l’école (surtout à partir du collège) est souvent lié à un sentiment d’humiliation… D’ailleurs, j’en ai parlé à O., sur le ton de la rigolade car je ne veux pas dramatiser, je lui ai dit que je faisais toujours partie de ceux qui étaient choisis en dernier quand les capitaines constituaient leurs équipes : des grands moments de solitude… Ça l’a fait rigoler.
2f1g, tu as raison, mon enfant est un grand sensible (tout comme moi) je comprends ce qu’il peut ressentir et je n’ai pas l’intention de le pousser dans ces retranchements. Je l’aime tel qu’il est et je ne souhaite pas qu’il souffre.
Même si ces paroles nous ont choquées, c'est vrai que c'est une preuve qu'il sait qu'il peut nous parler et qu'il est capable d’exprimer ces sentiments.
Demain, j’irais avec lui au hand pour parler à ses entraineurs, s’il est d’accord. J’aimerais qu’il essaye encore un peu, et que les entraineurs tentent de le faire participer d’avantage. Mais s'il veut arrêter alors, il arrêtera…
Journalisée
Laety 89
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 30.662


Maman et Marraine :-)


« Répondre #9 le: 29 Mars 2016 à 19:21:19 »

Alors vrai emballement de sa part, ou juste histoire de (inconsciemment) vous faire plaisir? Huh? Clin d'oeil

Lui raconter tes propres "déceptions" sportives (je ne trouve pas de meilleur mot ), c'est une bonne idée, et c'est un argument dont j'ai parfois usé ici aussi...
Journalisée

C (déc), S et A (mai), et A (avril)
je suis en fofoli'berty, et vous?
Multi marraine 🙃

Les inscriptions pour la ronde de Noyel 2019 sont ouvertes jusqu’à début novembre 😉
loulou et louloute
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.277



« Répondre #10 le: 25 Avril 2016 à 23:53:41 »

C'est dur comme parole.

As tu près de chez toi un centre médico psychologique où tu puisse confier tes peurs et où ton fils pourrait se confier auprès de professionnels ?
Journalisée

F et B.  (6/01/2008)
MAMANDEPETITSMECS
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 125


« Répondre #11 le: 20 Juin 2016 à 11:14:58 »

Bonjour, nous avons connu une phase un peu comme ca (chez nous jumeaux de 7 ans).. A. est très sensible également et nourrissait beaucoup de colère envers son frère. Je pense qu'a l'école c'est pas facile tous les jours! Le cp est une étape importante au niveau sociale aussi et les garcons (je ne connais pas encore le monde des filles) doivent etre fort et ne pas pleurer ect... Nous avons fait quelques séance avec une psy et cela lui a fait du bien de parler totalement librement (car moi je n'accepter pas les propos quil avait envers son frere) avec quelqu'un de neutre.. elle nous a conseiller de lui faire dessiner ou ecrire ses colere puis qu'ils les détruisent.. Ne pas laisser trainer c'est ce que je peux conseiller.. bon courage et faite lui confiance il trouvera les resssources pour s'adapter!
Journalisée
Pages: [1]
Imprimer
Partager :

Aller à: