13-12-2019
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.939.766 Messages
21.550 Fils de discussion
21.575 Membres
Dernier membre: pa14

13 Décembre 2019 à 16:45:44
Pages: [1]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Entrée en 6 ème : HELP!!!!!!!!!!!!!!!!!!  (Lu 1651 fois)
severine lhomel
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4


« le: 06 Mars 2015 à 14:20:57 »

Bonjour,

Voilà je vous explique. Mes filles (jumelles de 10 ans) n'ont jamais été séparées pendant leur scolarité et sont très fusionnelle.
Le pb, l'une de mes filles, Chloé, a de très grosses difficultés scolaires et sa soeur, Valentine, non.
Valentine a tendance à ne pas exploiter toutes ses capacités pour "attendre" que sa soeur la rattrappe. Hors chloé n'a pas les capacité pour la rattraper.
Ma grande question est : pour l'entrée en 6ème dois je les séparer ou non? J'aimerai que Valentine prenne son envole et ne choisisse pas son parcours scolaire uniquement pour rester avec sa soeur mais qu'elle puisse faire ce qu'elle peut faire!!!!!
Je suis totalement perdue!!!! Je sais que pour chloé le collège sera très compliqué!!!!! une séparation ferait-elle plus de dégâts??? Mais valentine comment l'aider à prendre son envole et ne pas culpabiliser d'être "meilleure" que sa soeur scolairement?Huh??
HELPPPPPP!!!!!!!!!!!!!!
Merci d'avance pour vos conseils et vos expériences!!!!!
Journalisée
PetitPoney
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8.036



« Répondre #1 le: 06 Mars 2015 à 15:46:30 »

Quel dilemme...

Qu'en est-il des activités extra scolaires? Elles en font? Quelles sont-elles? Font-elles les mêmes?
Ça pourrait être une première piste...
Peut-être passer 1 an, par exemple, à faire des activités extra scolaires de manière séparée (histoire d'éveiller/appuyer des intérêts différents), pour passer ensuite à la séparation en 5e, si elle est nécessaire...

Et avec les copains/copines, ça se passe comment?
Journalisée
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #2 le: 06 Mars 2015 à 16:27:58 »

Bonjour et bienvenue  Sourire

Difficile de trancher effectivement 
L'entrée en 6° est quand même une étape importante et déstabilisante. Ils sont pressés d'aller au collège, ils se sentent prêts mais il y a quand même un temps d'adaptation. Qu'ils soient jumeaux ou pas! Il me semble que, si ce n'est pas leur demande, ce n'est pas la bonne année. Le collège, c'est quand même la jungle   
Pour ma part, j'attendrais la 5° ou la 4°.
En biaisant peut être par des options. Mais en 6°, elles sont rares.

Qu'en pensent tes filles?
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
VéroAM
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2.624



« Répondre #3 le: 06 Mars 2015 à 16:34:43 »

Effectivement, la décision n'est pas facile à prendre.
Je te raconte comment ça s'est passé pour nous. Ici les garçons (absolument pas fusionnel) ont été dans la même classe jusqu'en CM2. On a demandé à ce qu'ils soient dans des classes différentes à la rentrée en 6e. C'était vraiment le souhait de l'un des deux qui n'en pouvait plus d'être en classe avec son frère. L'autre, par contre, serait bien resté avec son frère.
 Ici aussi l'un a plus de facilité que l'autre et de ce côté, c'était bien qu'ils soient dans une classe différente, il y avait moins de compétition entre eux. La difficulté qu'on a eu c'est que l'un des deux se sentait perpétuellement "moins chanceux'"  que son frère (plus de devoir que son frère, prof plus sévère, emploi du temps moins bien, pas le meilleur copain dans sa classe etc.) Mais la 6e s'est bien passée pour tous les deux.
En 5e on a encore demandé qu'ils soient séparés, ce qui a été fait. Et on a travaillé avec celui qui se sentait toujours le plus malheureux pour qu'il se sente mieux (avec une psy).
Enfin, en 4e, j'ai renouvelé ma demande, mais elle n'a pas été prise en compte. J'ai eu beaucoup d'appréhension en voyant qu'ils étaient à nouveau ensemble. Mais ça se passe très bien. Et je me rends compte que celui qui me semblait avoir le plus de difficulté a quasiment la même moyenne que son frère. Comme quoi, notre regard n'est peut-être pas toujours bon.  Clin d'oeil
Nos enfants ont des ressources insoupçonnés et souvent l'inquiétude vient plus de nous les parents. Parles en avec toutes les deux. Explique leur l'intérêt d'être dans des classes séparées (ou pas). C'est sûr que dans des classes séparées, avec des profs différents, Valentine pourra avancer à son rythme et Chloé aussi.
Journalisée

Véro, maman de Téo et Bastien nés le 3 mai 2001 et de Lou née le 15 août 2004.
severine lhomel
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4


« Répondre #4 le: 06 Mars 2015 à 16:36:04 »

En ce qui concerne activités extrascolaires et copines elles ont les même!!! Sont toujours à deux!!!!
Elles vont de temps en temps chez Papie et Mamie séparément mais c'est très rare!!!

Elles, elles n'envisagent même pas d'être séparée!!!!

Un jour j'ai demandé à valentine ce qu'elle voudrait faire. Elle m'a parlé d'esthéticienne et que si sa soeur ne faisait pas pareil c pas grave elles se verraient en récréation!!! Jai répondu que suivant ce que sa soeur voudrai faire elle ne serai peu etre pas dans la meme école alors elle ma dit je ferai comme elle!!!!!!!!!!!!!!!!

Ca m'angoisse cette impossibilité a se séparer!!!!!!
Journalisée
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.784


1+1+1+2


« Répondre #5 le: 06 Mars 2015 à 17:54:43 »

Qu'en pense leur enseignant(e) de cm2?
Le redoublement n'est pas à envisager pour Chloé?

Me souviens d'un "cas" similaire. Ma collègue de cm2 avait des jumelles dans sa classe, l'une d'un bon niveau et l'autre pas du tout ( pour dire un jour la seconde est restée terminer un travail en classe pendant la récréation, sa maitresse était donc sortie avec la classe et quand elle est revenue -l'entrée de la classe se faisait par le fond donc derrière les enfants- de loin elle a vu la fille le doigt levé , elle a observé un moment et tout le temps qu'elle a observé, la gamine est restée le doigt levé , ma collegue a fini par aller dans sa classe , a demandé ce qu'il y avait et l'élève lui a répondu " j'ai fini" ) Qu'elle reste assise en classe en attendant que la maitresse revienne, soitt, mais lever le doigt dans une classe vide  bref ma collègue ne la sentait vraiment pas prête pour la 6 eme    elle hésitait donc à proposer le redoublement du fait que ce soit des jumelles, elle a finit par le faire mais pareil les parents étaient hésitants.
C'était choisir entre : la faire passer au risque qu'elle s'effondre en 6eme ( au niveau des notes, de l'autonomie requise, qu'elle soit le fardeau de sa soeur etc) ou la laisser en primaire (donc séparation ) .

Ils ont finalement choisi le redoublement. D'un , parce que si ça n'avait pas été au cm2, ça aurait été redoublement en 6eme avec encore plus à rattraper et peut être  même encore une plus grosse perte de confiance ,  entre temps elle aurait été un fardeau pour sa soeur qui l'aurait pris en charge au détriment de sa propre progression. Là pour une première séparation, la plus faible restait dans un cadre scolaire connu et le collège lui serait déjà un peu connu par l'intermédiaire de sa soeur pour l'année d'après . Enfin ça permettait à la meilleure d'évoluer à son rythme sans avoir à se soucier de savoir si sa soeur suivait ou pas.   

Maintenant ça ne répond pas à ta question car ta fille, même si son niveau est faible, a peut être tout des même les compétences suffisantes pour la 6eme ( et je sais qu'actuellement il faut vraiment un niveau ras des paquerettes pour que le redoublement soit proposé  ) .   
Sinon je pense comme p´tite lilli, la 6eme ensemble, puis séparation ensuite. Et il serait bien de les informer de cette décision dès maintenant, qu'elles se préparent à cette séparation future, par exemple en leur disant que c'est soit en 6eme , soit aprés. En répondant après, elles auront l'impression de gagner un an  Clin d'oeil
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m70 née à 40sa; un moyen 1m74 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m50 et 1m55 nés à 38sa-1.
Et en tout : près de 300kg d'amour !!
severine lhomel
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4


« Répondre #6 le: 08 Mars 2015 à 08:14:24 »

Pour chloé, avec son enseignante, on a évoqué le doublement, la conclusion c'est que ca ne serait pas bénéfique (perte de confiance en elle + séparation + et pas forcément d'amélioration des résultats!!!!!) Cependant elle a un niveau très faible mais qui au cours de l'année, grâce à cette enseignante, remonte faiblement mais remonte!!!

Chloé est en cours de Bilan psy il y aurait une dyscalculie et peut etre autre chose mais bialn inachevé pour le moment!!!!

Je suis une maman paniquée pour l'avenir des ses filles et surtout pour celui de chloé!!! Je sais qu"en 6 ème elle risque de plonger mais je sais aussi qu'elle n'est pas faite pour un cursus scolaire général!!! hors il n'y a pas de 6ème techno!!!!! Je sais que ma fille va subir les années de 6ème mais que faire pour elle?Huh?

Pour elle l'école c'est un lieu où on lui dit d'aller et où elle travaille car on le lui demande alors que ca soeur à compris que l'école c'est pour se préparer un avenir!!!

La PE de chloe évoque une éventuelle déficiance c'est pour ca qu'elle fait un bilan psy!!! Si c'est réellement le cas, elle pourrait bénéficier d'une AVS au collège mais à partir de quand?Huh??? et comment fera t-elle en attendant?Huh?

Je suis PE stagiaire cette année et pas foutue de trouvée une solution pour ma fille!!!!!!!!!!!!!

Dur Dur d'être une maman....................
Journalisée
DANDY18
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 199


Enfin réunis ....


« Répondre #7 le: 08 Mars 2015 à 10:16:55 »

Dans le collège de ma fille il existe une classe à petit effectif (16 élèves maxi) de la 6ème à la 3ème, le programme est fait au ralenti plus approfondi et ils n'ont qu'une langue au lieu de deux. Les profs y sont plus attentifs et protecteurs.
Certains prennent confiance en eux et arrivent à intégrer une classe normale en cours de route.
Si elle arrive à prendre confiance en elle ainsi, elle acceptera peut être mieux la séparation.
Et Valentine acceptera peut mieux de "vivre sa vie " si elle voit que sa sœur est capable de se débrouiller sans elle.

D'un point de vu général, les enfants s'adaptent bien vite au collège (et pas toujours en bien  Pleurs)
Lorsqu'ils sont en cm2 on les voient encore comme des enfants mais lorsqu'ils passe au collège ils passent vite, très vitre  au mode  pré-ado avec la volonté d'indépendance.

Bon courage ce n'est pas une décision facile à prendre, mais je crois qu'il faut beaucoup dialoguer avec elles. Ne pas leur imposer la décision mais les amener à comprendre l'intérêt pour elles de telle ou telle décision de façon à ce que quelque soit la décision prise, elles aient vraiment l'impression d'avoir choisi.
Journalisée

Maman à la tête d'une mini tribu : G (11/1997) S (09/2001) A & B (07/2010)
severine lhomel
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4


« Répondre #8 le: 08 Mars 2015 à 18:52:57 »

Merci pour tous ces conseils!!! je vais attendre les résultats des bilans psy de chloé, discuter avec elle et essayer de moins me prendre la tête!!!!! j'appréhende énormément cette rentrée au collège!!
J'avoue aussi que j'ai eu beaucoup de mal à fêter leur anniversaire en juillet dernier!! 10 ans!!!! 2 chiffres!!!! mes bébés sont des grandes!!! des pré-ados!!!
Et au collège elles vont encore changer!!!!
MERCI A TOUTES!!!!!!
Journalisée
Pages: [1]
Imprimer
Partager :

Aller à: