19-05-2024
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.945.298 Messages
21.643 Fils de discussion
22.470 Membres
Dernier membre: NolaGrondi

19 Mai 2024 à 07:37:11
Pages: 1 [2] 3 4 ... 76
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Le forum en parle : Petits et grands handicaps dans les apprentissages scolaires  (Lu 95771 fois)
alex.steph
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.758



WWW
« Répondre #15 le: 04 Octobre 2010 à 13:41:23 »

Tout d'abord, je remercie Bergeronette pour m'avoir indiqué ce fil et m'y avoir invité.
Bon, mon témoignage va peut-être faire peur à certaines mamans ou futures mamans mais je pense que le cas d'Elisa n'arrive quand même pas tous les jours...

Elisa a été un bébé très désiré (5 Inséminations artificielles et 1 fiv). Elle a toujours été une enfant très facile, une enfant adorable. 5 ans après la naissance d'Elisa, l'envie d'avoir un petit deuxième nous reprend. Les traitements reprennent et je suis enceinte dès la 1ere insémination. Nous apprenons le 24 décembre qu'Elisa sera double fois grande soeur. Elle est heureuse car était très demandeuse!

La grossesse se passe pas mal sauf le dernier mois : je suis hospitalisée à 33 sa pour Map. Ensuite, je reste couchée à la maison sans pouvoir m'occuper de ma grande fille. C'est dur pour nous deux!

L'accouchement arrive, je reste 12 jours à la maternité, c'est long pour elle...Je reste une semaine à la maison et je repart me faire opérer en urgence de la vésicule biliaire. En tout, j'ai du louper environ 2 mois avec ma minette.
Elisa est toujours ravie d'avoir son frère et sa soeur. Tout se passe bien. Elle veux toujours acheter pour eux, et s’oublie parfois…
Elle a eu un petit passage où elle aurait voulu que l’on « redonne » Paul car elle désirait  2 sœurs mais cela a été vite oublié.

Arrive la rentré scolaire, et là, tout dérape! Elisa fait une dépression avec une anorexie (une vraie où l'on se fait vomir!). Cela va durer plusieurs mois et elle fini par aller mieux. Nous voyons un psy régulièrement qui me dit qu'elle souffre d'anxiété de séparation suite à mes hospitalisations.
Elisa est toujours adorables avec son frère et sa sœur. Elle est très proche d’eux, passe énormément de temps  à jouer avec eux malgré leur différence d’age.

Arrive le mois de juillet, (un an après la naissance) et l’heure des vacances avec le centre aéré. Elisa replonge dans ce cercle vicieux…Depuis, on ne s’en sors pas…Cela fait maintenant 14 mois que nous vivons avec une grande fille « malade », que je gère un maximum les petits..J’ai repris le travail à 100% au mois de janvier, je travaille de nuit, et la fatigue s’accumule. A ce jour, après 14 mois de combat, je suis usée et déprimée….

Je ne regrette pas la naissance de mes enfants amis je regrette le temps où ma fille aînée allait bien et était heureuse de vivre…
Elisa n’a jamais montré de jalousie envers Paul et Sarah. Elle est toujours aussi proche d’eux et cela fait plaisir à voir…

Avec tous ces événements, la remise en question est obligatoire…Pourquoi fait-elle la comédie à l’école le matin avec moi et pas avec d’autres personnes ???Ai-je mal fait un truc ???Suis-je trop prêt de ma fille et elle n’arrive donc pas à se détacher de moi Huh? Et surtout, s’il n’y avait pas eu toutes ces hospitalisations, aurait-elle développé ce même trouble ?

Dans la vie de tous les jours, j’essaie de passer des moments rien qu’avec ma grande. On va faire les boutiques, je la garde un mercredi sur deux après midi toute seule …

Tout ça que pour dire que l’arrivée d’un frère ou sœur peut largement perturber un aîné malgré toute l’attention possible de ses parents…
Journalisée

Heureuse maman d'Elisa, 8 ans et de Paul et Sarah nés le 11 juillet 2009.
cmoinanou
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4.560



« Répondre #16 le: 04 Octobre 2010 à 14:09:48 »

bonjour,
Ici, c'est l'adoption qui a fait de moi l'heureuse maman de jules et Arthur.
Il n'y a pas d'aîné, mais je viens apporter l'info suivante qui peut permettre à la réflexion:
Si j'avais la chance de pouvoir adopter à nouveau un enfant, il faudra que celui ci soit obligatoirement d'un âge inférieur aux enfants déjà présents dans la famille.
On n'a pas le droit d'avoir un "second" plus âgé que l'aîné.
Il faut respecter la hiérarchie et la place de chacun.
(compte tenu de notre âge, on aurait pu être tentés d'inverser les rôles, mais les lois sont là, et en y réfléchissant, c'est une opinion que je partage, pour l'intérêt des enfants)
Journalisée

grossesse de 7 ans dans mon coeur pour J. et A. nés le 12/12/2008.
ensemble depuis mars 2010
Héloïse B
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5.961



« Répondre #17 le: 04 Octobre 2010 à 14:27:32 »

je vais apporter mon témoignage aussi..

mes ainées avaient 4ans1/2 et ma 3eme 22 mois à l'arrivée de leurs petits frère et soeurs.

lorsque ma 3eme est née mes 2 ainées ont été adorables avec elle (elles avaient 2 ans 1/2 à l'époque) et elles sont toutes les 3 très proches aujourd'hui.

nous leurs avons bien sur expliqué dès le début que maman serait fatiguée et qu'elle (enfin que je) ne pourrais plus les prendre dans les bras mais que je leurs ferais des calins assise.

Nous pensions que l'arrivée de 2 bébés ne les gêneraient pas beaucoup, mes ainées étant jumelles, 2 bébés dans un ventre rien d'exceptionnel !
ma mère est venue 15 jours avant la naissance pour m'aider à m'occuper des petites car je devaient me reposer (la bonne blague !)
tout se passait bien et les filles me demandaient régulièrement quand allaient arriver les bébés.
Pour préparer cette arrivée nous avons fait des modifications dans les chambres. Mes 2 grandes ont eues la plus grande chambre, repeinte à leur gout et ma 3eme une nouvelle chambre avec un lit de grand "puisqu'elle allait être grande sœur" (je l'ai passé à 20 mois car je ne voulais pas qu'elle reproche au bébé d'avoir prit son lit)

quand les bébés sont arrivés, alors qu'on pensait avoir tout bien géré les ennuis ont commencés...

à la maternité les filles hurlaient car elles ne voulaient pas partir. j'ai eu droit à :
- "t'as qu'a laisser les bébés là et venir avec nous"
- "ils sont tout petits et déjà ils sont embêtant à pas te laisser venir"
- "pourquoi ils grossissent pas pour pouvoir sortir plus vite ?"

on se disait que ça passerait quand je serais sorti donc on s'est pas trop inquiété..

Une fois à la maison je me suis vite aperçu que l'une de mes grande (appelons là K) ne voulait pas donner le biberon alors que l'autre ("L") était plus demandeuse..
j'ai demandé à L et K et s'occuper des bébés (par ex les surveiller quand j'étais au toilettes) ça amusait beaucoup L qui jouait à la petite maman mais K ne voulait pas. Bien sur je n'insistais pas d'autant que ma 3eme voulais aider aussi..

un jour K m'a demandé si c'était normal qu'elle aime moins son petit frere que sa petite soeur. je lui ai dis qu'elle avait le droit de ne pas l'aimer du tout si elle voulais, que moi je les aimais tous les 5 pareil mais qu'elle avait le droit de n'aimer personne. Elle m'a paru rassurée.

aujourd'hui mes derniers ont 2 ans 1/2, ils sont tous les 5 très proches et jouent ensemble sans problème.
Cependant je sens encore une réticence de K vis à vis de son frère. Elle se plaint souvent qu'il l'embête (en même temps il est très perturbateur alors que mes 2 ainées sont très calme) et préfère jouer sans lui.
Elle est aussi bcp plus "sensible" qu'avant, pleure pour un rien et dis volontiers qu'elle ne veut qu'1 seul enfant quand elle sera grande. Je sens bien que ces bébés sont en trop pour elle même si elle les aime.
L par contre a développé son instinct maternelle avec l'arrivée des 2 derniers. Elle me demande tout le temps ce qu'elle peut faire pour m'aider (passer l'aspi, étendre la lessive..)
et est très proche de son frère. A tel point que quand je le puni il va se réfugier dans les bras de sa sœur !!!!. Si elle doit choisir 1 de ses frère ou sœur c'est toujours son frère

ma 3eme quand à elle ne semble pas embêté par ces petits frère et soeur, elle joue indifféremment avec les 2 (voir les 4) et s'amuse d'être des fois une des grandes (ne pas faire la sieste) et des fois une des petits (monter sur les genoux de maman pour faire un câlin)
moi je trouve que je l'ai fais grandir trop vite. à même pas 2 ans elle a du être propre jour et nuit, arrêter le biberon, plus de poussette et surtout comprendre que je devais m'occuper des 2 derniers.

aujourd'hui c'est surtout K qui me perturbe je songe sérieusement (quand j'aurais 5 minutes) à l'emmener voir un psy pour en parler et peut être débloquer un non dit
Journalisée

Léa et Katiana (16/10/2003) Luna (12/05/2006) et Kiara et Luke (7/03/2008)
5 en moins de 5 ans !!!
********************************************************************
"le bonheur ça se trouve pas en lingot mais en petite monnaie"
N
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4.791


Nadège, celle qui rit quand il neige !


« Répondre #18 le: 04 Octobre 2010 à 14:47:20 »

Alors, petite contribution à la discution... Vaste sujet, commençons par le début !

Mon fils était présent à la première écho,  il a donc su le premier avec son papa qu'il y avait deux bébés...
Pas de réaction spectaculaire de sa part !!!

En fait, il était plutôt fier notre petit bonhomme d'aller raconter à qui voulait l'entendre (la moitié de la planète en fait !!!) qu'il n'allait pas avoir un(e) petit frère/petite soeur, mais deux !

Les choses se sont rapidement gâté pour nous. Soupçon de trisomie, soupçon de syndrome transfuseur/transfusé pour aboutir au diagnostic de retard de croissance à 5 mois de grossesse. Suivi intensif, inquiétudes, nombreuses absences, puis hospitalisation à 30 semaines, césarienne et naissance prématurée de mes deux crevettes. Rudy avait alors 5 ans et 3 mois.

Mon fils a toujours été informé le premier de ce qui se passait pour ses soeurs, il savait la place de chacune dans mon ventre, il suivait la grossesse pas à pas.
Rudy est un enfant sensible, émotifs et très attentif aux autres... Et particulièrement avec moi... Il ressent tout ce que je ressent, nous sommes très complices, très unis et nous nous comprenons sans avoir forcément à nous parler.
Tout au long de ma grossesse, il m'a véritablement épaulé. Se voulant rassurant lorsque je perdais pied. J'avais si peur de perdre ma si petite puce... Il me disait : "t'inquiète pas maman, ça va aller, elle est forte ma soeur"... Et plein de paroles rassurantes et de câlins apaisant...
Ce n'était pas le rôle d'un petit garçon de cinq ans et pourtant, il m'a véritablement porté.

Il a pris son rôle de grand frère très à coeur, il a été d'une force incroyable lorsqu'il a vu ses soeurs les premières fois, peut-être ne se rendait-il pas compte de la gravité de la situation, mais toujours est-il que les premières paroles qu'il a dit en les voyant dans les couveuses c'est : "comme elles sont belles mes soeurs."
Nous avons eut l'immense chance aussi d'avoir une alliée de taille lors de cette période, l'institutrice de 3éme année de maternelle de mon fils. Elle avait eut une petite fille prématurée et a veillé notre fils comme une seconde maman. Bien des fois elle a calmé ses angoisses et a toujours répondu à ces questions, je ne la remercierai sans doute jamais assez.

Il n'a jamais régressé, n'a jamais montré de jalousie vis à vis d'elles, au contraire, lorsqu'il avait besoin de quelque chose, il me disait : "quand tu pourras ou quand tu auras fini avec mes soeurs".
Je réalise qu'il a été d'une patience d'ange... Il m'a scotché mon bonhomme.
J'ai cependant tenu a lui garder, tout les jours, un moment uniquement pour lui. Une pause tendresse dans la journée, juste avant le coucher, une petite heure rien qu'à nous. Et aujourd'hui plus que jamais.

C'est vers l'âge de huit ans, soit trois ans après la naissance des deux puces, qu'il a commencé à manifester des signes d'impatience. Il a même piqué une crise a un moment ou ça n'allait pas fort à l'école, je l'avais emmené chez le médecin car il était extrêmement angoissé et il a finalement ajouté au fait que des gamins l'embêtait à l'école, qu'il préférerait ne pas avoir eut deux soeurs parce qu'il ne pouvait plus être tranquille... J'étais en larmes dans le cabinet du médecin mais en même temps, je me disait qu'il fallait que ça arrive.

Du coup, nous lui avons ménagé encore un peu plus de temps privilégié, sans ses soeurs, il allait plus facilement seul chez ses grands parents, il est parti avec le centre aéré faire du camping, aujourd'hui, il a la permission d'aller faire du vélo seul dans le village, ou chez un copain dans le village d'en dessous et puis, nous l'avons inscrit au foot... Le mercredi après midi et le samedi matin sont devenus des "échappatoires" pour lui et aussi pour moi ou le papa selon celui qui l'accompagne.

Je crois pouvoir dire qu'aujourd'hui, notre famille a retrouvé un certain équilibre. Chacun a sa place, les règles sont connus et respectés par tous  (sauf caprice ! ) mais je reste persuadé que rien n'est acquis... D'autre événements viendront troubler ce si fragile équilibre... Mais nous nous aimons sincèrement tous les cinq mêmes si nous nous tapons régulièrement sur le système à tour de rôle !   Mais, c'est un autre débat !!!  Huh?
Journalisée

CE QUI NE ME TUE PAS ME REND PLUS FORTE
R, juillet 2000,(césa pr siège, 38,5sa). A et R, octobre 2005, (césa pr RC, 30sa).
Je ne veux pas mourir en ayant des regrets...
Suzy78
On apprend en se trompant...
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7.558


Maman d'une étoile et de 2 soleils !


« Répondre #19 le: 04 Octobre 2010 à 15:09:14 »

bonjour,
Ici, c'est l'adoption qui a fait de moi l'heureuse maman de jules et Arthur.
Il n'y a pas d'aîné, mais je viens apporter l'info suivante qui peut permettre à la réflexion:
Si j'avais la chance de pouvoir adopter à nouveau un enfant, il faudra que celui ci soit obligatoirement d'un âge inférieur aux enfants déjà présents dans la famille.
On n'a pas le droit d'avoir un "second" plus âgé que l'aîné.
Il faut respecter la hiérarchie et la place de chacun.
(compte tenu de notre âge, on aurait pu être tentés d'inverser les rôles, mais les lois sont là, et en y réfléchissant, c'est une opinion que je partage, pour l'intérêt des enfants)

Coucou cmoinanou,
Zelda qui a une famille mixte (enfants biologiques et adoptés), a (il me semble) une arrivée dans la fratrie d'enfants adoptés qui ne sont pas dans l'ordre d'âge...
comme quoi, il y a la loi, et son application.
Je suis d'accord avec toi pour l'ordre d'arrivée, ça me semble important.

suzy
Journalisée

Maman de Simon, né sans vie le 27 septembre 2007
Mes petits poissons Samuel et Benjamin sont arrivés le 30 mars 2009
glasgow3
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 742


« Répondre #20 le: 04 Octobre 2010 à 15:26:21 »

Quel sujet !
Laure a été très jalouse de sa sœur (elle avait 2 ans et huit mois) ce qui nous a surpris car pendant la grossesse elle semblait ok.
Elle n'a pas régressé, n'a pas été agressive par rapport à sa sœur mais chouinait beaucoup beaucoup en particulier quand j'avais Claire au sein.  Pleurs
Les deux grandes en revanche n'ont pas eu de jalousie très extériorisée par rapport aux jumelles (elles avaient7 ans et 4 ans et demi) mais on a eu et on a toujours moins de temps pour elles par rapport à avant.  
Je fais mon max pour mes enfants et plus il y en a, plus la part de chacune se réduit.
Pas mon amour, c'est sûr, j'ai toujours eu peur de moins aimer les suivantes mais ce n'a pas été le cas heureusement.  Sourire
Le fait d'avoir moins de temps pour chacun me peine et je ne l'avais pas anticipé, ayant été élevée dans le mythe de la famille nombreuse heureuse ...
Bon, en même temps, je ne regrette pas perso d'avoir eu deux soeurs et trois frères et ma mère ne m'a pas particulièrement manqué (bob, elle est un peu hystérique donc vaut mieux pas trop l'avoir sur le dos  Souriant).
Et au niveau psychologique, je trouve ça très sain d'avoir des frères et soeurs, d'
Je sens mes filles partagées entre l'amour réel qu'elles ont les unes pour les autres et le fait tout aussi réel que je sois moins disponible.  
Journalisée
glasgow3
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 742


« Répondre #21 le: 04 Octobre 2010 à 15:28:36 »

Je finis ma phrase qui est partie trop vite : je trouve ça très sain d'apprendre à attendre son tour, à partager, de se rendre compte assez tôt qu'on n'est pas le centre du monde.
Journalisée
Matoche
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13.152


Juinette 2010


« Répondre #22 le: 04 Octobre 2010 à 20:22:32 »

Je te rejoins Glasgow. Je suis l'ainee de 4 et je n'ai que 18 mois de plus que ma sœur qui elle a 17 mois de plus que mon frère. Je pense que, comme nos parents n'ont pas vraiment fait cas d'une potentielle jalousie, je n'ai pas eu le choix et du coup, l'arrivée de mon frère et de ma sœur ne m'ont jamais posé de problème. J'avais 11 ans quand la dernière est née et là non plus, mes parents ne sont jamais entrés dans le jeu de la jalousie (pas de cadeaux pour nous en particulier, on est juste partis 10 jours avec notre papa en laissant notre maman avec le Bebepoir qu'elle puisse se reposer) et j'ai toujours adoré ma petite sœur.

C'est clair que de devoir soudainement partager sa maman a quelque chose de violent, mais je crois que si on le leur explique les ainés comprennent très bien. Comme beaucoup d'autres je garde une plage horaire par jour uniquement pour mon ainée que ce soit pour l'amener à l'école, aller boire un café, lire une histoire ou prendre le bain.
Estelle adore son frère et sa sœur et elle n'a jamais montré aucun signe de jalousie. Ils n'ont que 4 mois et demi mais j'ose espérer que ça ne viendra pas, vu qu'en fait, je ne fait pas très attention à ça. Quand elle me fait une crise (oui ça arrive, elle a 2 ans, hein  ), je me dis plutôt que c'est l'âge que les bébés..
Enfin, pour le cadeau, Estelle a reçu le jour de ma sortie de la maternité une poussette double avec 2 poupées mais je le vois plus comme un cadeau "pour faire comme maman" que comme un cadeau que les bébés lui auraient faits...
C'est un vaste débat mais il est certain que, lorsquon voit la complicité que j'ai avec ma sœur (la grande), et bien, on peut se dire que ça vaut quand même la peine d'avoir tenté les enfants rapprochés car -souvent- c'est merveilleux!
Journalisée

♡ Mathilde, 35 ans. 3 enfants :
Estelle (12/09/2008)
Ludivine (2kg250) & Julien (2kg488) nés le 19 mai 2010 à 35+6SA.
100% allaités 6 mois ce qui a fait ma fierté Souriant sevrés à 9 mois tout pile.
Fidèle à ma promesse scoute : DE MON MIEUX
LouiseA.
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3.254

une fille et un garçon nés le 28/04/2008


WWW
« Répondre #23 le: 04 Octobre 2010 à 21:55:47 »

vos témoignages sont passionnants !
Journalisée

Prof' des écoles
Bergeronnette
Marraine des Septembrettes 2012 (septtes et janvttes 2011)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9.377


oiseaux migrateurs


« Répondre #24 le: 04 Octobre 2010 à 22:01:29 »

Oui c'est ce que j'allais dire aussi Louise A. !   J'ai beacoup aimé vous lire aujourd'hui! D'ailleurs je n'ai fait que ça!  

Merci pour votre super participation! Je pense qu'on aura l'occasion de revenir sur vos témoignages.  Bisou

On continue? A qui le tour?  Sourire Sourire
Journalisée

A.  6 ans (01/2006), E&J 3 ans (07/2009). L.  (elle aurait eu 4 ans, déc 2007).
Notre petite Shams est parmi nous depuis le 28.08 !
Bambinette
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27.083



« Répondre #25 le: 04 Octobre 2010 à 22:36:31 »

A moi si vous voulez, je peux apporter le témoignage d'une famille recomposée.

Quand on s'est mis ensemble zhom et moi, la grande fille de zhom, Marie, avait 9 ans.
Quand on a décidé de faire un bb et que j'ai arrêté la pilule, on lui en a parlé.

La réaction de Marie nous a tout d'abord scotchée : totalement indifférente, on se demandait si elle comprenait de quoi on parlait ....

A un moment, j'ai eu un "éclair" :

- moi : "tu sais Marie, ce bb, ce sera ton petit frère ou ta petite soeur"
- Marie (avec un haussement d'épaule) : "ben nan ..... ce sera ton bb à toi ...."
- zhom et moi, nous regardant : 
- moi : "si, ce sera ton frère ou ta soeur ; tu sais, il ou elle appellera ton papa, "papa" aussi"
- Marie (soudainement intéressée) : "ah bon ?  Huh? Huh? Huh?"
- zhom : "et oui ! vous serez tous les deux (on n'avait pas pensé jumeaux à l'époque !  ) mes enfants, mes enfants à moi, tous les deux !"
- Marie (encore dubitative) : "ah oui ! on t'appellera tous les deux "papa"! "

Ca c'était avant.
Après la naissance, Marie était peu intéressée ; curieuse de voir ces 2 bb, mais pas très intéressée.

Quand ils ont grandi un peu, le lien s'est fait : Marie jouait avec eux, leur lisait des histoires, etc .... ; Axel et Roxane, de leur côté, vénérait leur grande soeur !!!!
Quand elle venait à la maison, ils lui sautaient dessus et ne la lâchaient pas.


Depuis quelques mois, c'est différent ; Marie a 15 ans, ça la saoûle plutôt qu'autre chose ces 2 gamins qui font du bruit ......  Roulement des yeux Roulement des yeux Roulement des yeux Roulement des yeux

Journalisée

Roxane / Axel, 7 ans (03/04/06)
Les jumeaux identiques sont aussi fraternels que les autres. Quant à l'adjectif faux, il sonne de manière désobligeante. Les faux jumeaux sont de vrais enfants, mais aussi de vrais jumeaux, puisque engendrés et nés en même temps ! Zazzo
Bergeronnette
Marraine des Septembrettes 2012 (septtes et janvttes 2011)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9.377


oiseaux migrateurs


« Répondre #26 le: 04 Octobre 2010 à 22:41:28 »

La puberté quoi!    

Mais cela leur fait déjà de bonnes bases le temps passé enemble, non? Je veux dire plus tard, quand "les petits" redeviendront intéressants à ses yeux.  Clin d'oeil
Journalisée

A.  6 ans (01/2006), E&J 3 ans (07/2009). L.  (elle aurait eu 4 ans, déc 2007).
Notre petite Shams est parmi nous depuis le 28.08 !
glasgow3
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 742


« Répondre #27 le: 04 Octobre 2010 à 22:49:18 »

Je me suis rendue compte après coup que j'avais zappé une partie de l'enfance de mes jeunes frères (6 et 9 ans de moins que moi), j'étais tout à mes soucis d'ados puis d'étudiante, pas indifférente mais mentalement "pas là" ou plutôt "moins là".
C'est comme ça.
Je les ai "redécouverts" adultes et en particuliers récemment quand ils sont devenus papas.
Je suis super proche avec ma sœur ainée (15 mois de plus), moins de mes autres frères et sœurs mais ils font partie de moi.
Journalisée
Chrysalide45
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 514


« Répondre #28 le: 04 Octobre 2010 à 22:56:33 »

Mes deux grands avaient  3 et  4 ans à la naissance des petites. Pour l'aînée et jusqu'à ce jour il n'y a jamais eu de jalousie. Au départ elle croyait qu'il fallait en choisir une donc elle s'est consacrée à Adèle parce que son prénom ressemblait à "Belle" et elle n'a regardé que Juliette assez tard. Mais maintenant elle joue avec l'une ou l'autre sans problème et n'a jamais manifesté la moindre jalousie.

Pour le deuxième ce fut plus dur. C'était en même temps que sa rentrée en PS, ça faisait beaucoup. Il a voulu grandir d'un coup. Plus de couches à la sieste, plus de câlins ... Un peu dur pour lui comme pour moi. Ca a mis quelques mois à se mettre en route et aujourd'hui ça se passe très bien sauf quand elles crient trop fort.

Franchement, on fait très attention aussi. Ils vont chacun à une activité sportive et on leur consacre du temps. On essaie d'emmener l'un ou l'autre seul, le + possible. Pour le moment, tout le monde trouve sa place. Je pense que c'est plus facile parce qu'ils sont deux, et rapprochés. Ils jouent énormément ensemble et font le même poids face au duo suivant. Ils ont toujours la possibilité de dire "allez, viens, on va jouer" quand ils en ont marre.

Très intéressant tout ça! Merci!
Journalisée

Maman d'une princesse de 8 ans, d'un prince de 7 ans , mamange de Gabriel ( 22SA - 30 oct 2008), Juliette (2,860 kgs, 48 cm) et Adèle (3,130 kgs, 49,5 cm) nées le 13 octobre 2009!
Laety 89
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.915


Maman et Marraine :-)


« Répondre #29 le: 04 Octobre 2010 à 23:00:17 »

sujet très vaste et très intéressant s'il en est... mais pas le temps/la force de mettre ma pierre à l'édifice ce soir

mais juste un tit truc: C a eu toute une phase où elle passait son temps à me demander si je l'entendais pleurer quand elle était dans mon ventre... "et pourquoi tu pleurais mon coeur? Huh?" "j'étais triste, il y avait personne pour jouer avec moi"

en ce moment, j'ai l'effet inverse de la part de A: "je voudrais retourner dans ton ventre pour pouvoir y être toute seule" aussi
Journalisée

C (déc), S et A (mai), et A (avril)
je suis en fofoli'berty, et vous?
Multi marraine 🙃

Ronde de Noyel 2021: les filleules ont été "distribuées" 😀
Pages: 1 [2] 3 4 ... 76
Imprimer
Partager :

Aller à: