15-07-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.941.823 Messages
21.557 Fils de discussion
21.715 Membres
Dernier membre: Carolina-Sorenson

15 Juillet 2020 à 21:25:34
Pages: [1]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Jumeau de deux ans qui ne veulent plus dormir sans nous  (Lu 737 fois)
summers1630
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 221


Novembrette 2015


« le: 25 Octobre 2017 à 02:25:43 »

Bonjour,

C'est une Maman un peu désespérée qui vous écrit à 2 heures du matin...

Nos fils ont fait leur nuit vers 3 mois. À partir de là, on les posait dans leur lit (dans la même chambre) et on partait apres le rituel sans aucun soucis.

Vers 14 mois, ils ont commencé à ne plus vouloir se coucher, à faire des crises... pour gérer chaque enfant séparément., nous les avons séparés la nuit et suivi une méthode consistant à aller les voir toutes les 10 Minutes. Avant ca, nous avions un peu tout tenter : rester avec eux (mais ils voulaient jouer), les laisser pleurer un peu, aller chez l'ostéopathe... la seule chose que nous refusons c'est qu''ils dorment dans notre lit (sauf quand ils sont malades par exemple et encore ca a dû arriver une fois). Apres ca, plus de problème pendant 10 mois. C'était de nouveau génial pour les coucher.

Mais voilà, depuis plus d'un mois c'est devenu un enfer...

Au départ du problème, mon petit S se réveillait très tôt : on est passé de 7 heures du matin à 6 heures puis à 5 heures et encore à la fin 5 heures c'était pas si mal ! Un matin j'ai dû me lever à 3h45... et autant vous dire qu'7une fois lever il ne se fait pas discret donc son Frere se réveille dans la foulée... le papa devenait fou donc c'est moi qui m'y collait. Ne sachant pas quoi faire, on s'est dit qu'on allait un peu décaler l'heure du coucher. Donc un soir, on les couche plus tard (environ 3/4 d'heures par rapport à d'habitude). Et à partir de ce soir là, petit À n'a plus voulu s'endormir tout seul. Nous n'avons pas compris. Pour éviter les crises de hurlements (il se met dans des états pas possible), nous restions près de lui et comme ça pouvait prendre du temps, nous avons mis un matelas dans sa chambre. Une semaine plus tard, son Frere a commencé le même cirque... du coup, nous les avons de nouveau réunis dans la même chambre : ce n'était plus gérable sinon...

Le problème c'est que la situation empire : au départ il nous fallait une demie heure max avant qu'ils s'endorment. Maintenant petit S surveille qu'on reste bien dans la chambre et ca prend des heures... et il se réveille dans la nuit en nous appelant. Si on veut dormir, il faut que l'un de nous deux dorment avec eux. Génial pour la vie de couple.

Ce soir, comme le papa était de sortie, je n'ai pas voulu ceder. Je leur ai expliqué tout le long de la soiree qu'ils étaient grands, que Maman ne serait pas loin mais qu'elle ne dormirait pas dans la même chambre qu'eux. J'avais beau leur parler à travers la porte, revenir leur expliquer, laisser la porte entrouverte... ils m'ont fait le cirque et ca a pris 2 heures pour que les deux dorment (à 22 heures environ). Et même pas 4 heures plus tard, petit S a recommencé son cinéma. Le papa y est allé, lui a expliqué, l'a recouché, lui a parlé derrière la porte entrouverte, a fini par se fâcher et au final il dort avec eux... et moi j'ai l'impression d'avoir tenir bon toute la soiree pour rien. De main je les garde seule et autant dire que je crains fortement le passage de la sieste. Soit je continue à dormir avec eux soit je persiste mais avec le risque qu'ils ne fassent pas du tout de sieste... je suis paumée et je ne sais plus quoi faire.
Journalisée

A (1kg945) et S (2kg180) sont nés le 22 octobre 2015 à 36 SA
Grossesse mono-bi
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.965


1+1+1+2


« Répondre #1 le: 25 Octobre 2017 à 12:08:39 »

Je comprends l'état de fatigue et de désolement dans laquelle leur cirque vous mets , toi et ton zhom . Mais effectivement une fois qu'on a décidé qu'ils devaient s'endormir seuls dans leur chambre, il faut s'y tenir. Le fait de céder une fois, par KO on va dire, cela les conforte dans l'idée qu'ils peuvent vous avoir à l'usure et donc ils tiennent encore pluss bon. Et nous adultes, à ce jeu là, on perd car nous n'avons pas la meme énergie qu'eux!!
Il faut se dire que ca va etre trés dur pendant plusieurs jours ( le temps qu'ils se rendent compte que c'est fini, papa et maman tiennent bon cette fois ci! )

Sinon il faut aussi essayer de trouver pourquoi ce changement? Pourquoi ne se sentent-ils plus en sécurité seul dans une chambre.
Renforcer les calins sur le temps éveillé; promettre une super balade quand ils auront fait une bonne nuit. Leur expliquer que vous dormez mieux, vous , dans votre chambre et que ayant bien dormi, vous serez plus dispo pour sortir, jouer avec eux le lendemain.

Bon courage pour les siestes et nuits à venir  Bisou
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m71 née à 40sa; un moyen 1m75 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m52 et 1m58 nés à 38sa-1.
Et en tout : plus de 300kg d'amour !!
tromboline
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.364



« Répondre #2 le: 25 Octobre 2017 à 15:00:04 »

Bonjour Summers, je comprends ton désarrois, on est un peu dans le même cas de figure sauf que les notre ont presque 3 ans et n'ont jamais fait leurs nuits  Roulement des yeux
Alors d'abord je te dis chapeau, parce que finalement dans ce que tu as dit vous avez bel et bien tenu bon, puisque la limite que vous vous étiez posé c'est "pas d'enfants dans notre lit". Certes vous vous êtes retrouvés à dormir avec eux, mais dans leur chambre si je comprends bien, donc vous avez tenu parole  Clin d'oeil
J'ai pas de conseil à te donner, juste te dire que tu n'es pas seule  .
Nous on donne aussi de l'homéopathie, ça aide un peu, en tout cas ça fait un "rituel" de plus et au moins ils vont dans leur lit pour avoir leurs petites granules. Pour les couchers on leur met aussi de la musique, et s'ils font la foire je reprends les tétines (puisque les tétines ne sont autorisées que pour le dodo), ça marche assez bien.
Pour les réveils super tôt je suis aussi démunie que toi, des fois on craque et on donne un biberon...
Je pense que je vais en parler au médecin la prochaine fois qu'on le verra, et pourquoi pas consulter un pédopsy... c'est le seul truc qu'on n'a pas essayé, comme ils ont eu un début de vie difficile je me dis que ça peut peut-être débloquer des choses (mais le papa freine des 4 fers parce qu'il a une dent contre les psys...).
Journalisée

Z et O nos petits jumeaux mono-mono, nés à 35sa en novembre 2014.
Z survivor de l'entérocolite après 3 mois d'hospit et 2 opérations.
"Si tu viens d'avoir des jumeaux : fais voir ta nouvelle paire!" Casseurs Flowteurs ^^
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #3 le: 25 Octobre 2017 à 22:00:37 »

Bonsoir,
si pendant longtemps il n'y a eu aucun problème, et d'un seul coup il y a difficultés d'endormissement + réveils nocturnes, je pense qu'il faut essayer de décoder pourquoi, pour trouver comment résoudre.
Si j'ai bien compris, à la base c'est un seul qui se réveillait de plus en plus tôt, vous avez essayé de résoudre le problème en les couchant plus tard, et ça a tout déréglé...
Donc suggestion 1 : pour le soir, être attentif aux signes de fatigue pour les coucher au moment où ils sont fatigués plutôt que les laisser dépasser ce stade, créant de l'énervement. Et s'ils ne sont pas fatigués en même temps, rien n'impose de les mettre au lit au même moment.
suggestion 2 : pour les réveils trop tôt voire nocturnes, voir si ça peut être une question de faim. Ici, quand F était bébé, il s'est mis à un moment à se réveiller la nuit parce qu'il avait faim, on a modifié l'équilibre alimentaire des menus de la journée pour qu'il ait un apport calorique plus important sur la journée (modification de la proportion féculents / légumes, addition d'huile dans la purée du midi) : ça a suffit pour régler la question des nuits. En gardant en tête que les besoins de l'un ne sont pas forcément identiques aux besoins de l'autre.
Voir ensuite toute autre cause possible, F nous a fait un peu de tout, RGO, asthme, cauchemars, réveils pipi... Et quand les réveils nocturnes étaient générateurs d'angoisse (crise d'asthme par exemple), le lendemain il était incapable de s'endormir seul, il avait besoin d'être rassuré +++. Et dans ce cas, il était impossible de le laisser seul. A moins de vouloir laisser un tout petit hurler jusqu'à ce qu'il s'écroule de fatigue (euh... il a eu tellement longtemps des difficultés le soir, ça fait partie de tout ce qu'on avait testé, et vu que ça le faisait pas).
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
summers1630
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 221


Novembrette 2015


« Répondre #4 le: 25 Octobre 2017 à 23:02:19 »

Merci pour vos retours.

J'essaie de discuter avec eux pour comprendre ce qui se passe mais c'est compliqué parce qu'ils ne parlent pas encore très bien et surtout ils parlent quand ils en ont envie. Quand ils sont juste énervés, ils hurlent et impossible d'obtenir quoi que ce soit d'eux sans leur donner ce qu'ils exigent.

En fait, je suis écartelée entre deux choses :
- le fait d'être une mauvaise Maman, de ne pas comprendre les besoins de mes fils, de les laisser pleurer alors qu'ils ont besoin de moi, que quelque chose leur fait peur ou les inquiète...
- et le fait de rentrer dans un système où nous faisons ce qu'ils veulent dès lors qu'ils se mettent en crise...

Nous avons tout fait pour les accompagner le plus possible ces derniers temps mais il y a un moment ou ca prend trop de proportions... rester avec eux pour qu'ils s'endorment, ok. Mais ces derniers jours, ca durait 2 heures et en plus réveil dans la nuit avec crise si on repartait se coucher et donc le papa et moi ne dormions  plus ensemble puisqu'il fallait rester dormir dans leur chambre. Ça devient ingérable et je ne veux pas que l'on fasse déborder. Ce n'est deja pas toujours facile d'élever deux petits hommes du même âge... mais je culpabilise de vouloir maintenir cet équilibre. J'ai l'impression que c'est égoïste mais d'un autre côté je ne vois pas quoi faire d'autre...
Journalisée

A (1kg945) et S (2kg180) sont nés le 22 octobre 2015 à 36 SA
Grossesse mono-bi
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #5 le: 26 Octobre 2017 à 07:58:13 »

ôte toi stp tout de suite de la tête que tu es une mauvaise mère ! c'est normal de ne pas tout décoder dans la seconde ! Ici, on a mis beaucoup de temps... j'ai des enfants avec plein de particularités, même la plupart des médecins n'ont pas su poser les bons diagnostics, dans certains cas il a fallu que l'enfant aille vraiment mal ! (ou pour certaines particularités, que je soupçonne le diag pour chercher un spécialiste compétent dans le domaine concerné !!!)

par exemple pour ma fille, vers l'âge des tiens je commençais à dire qu'elle ne mangeait pas assez, marchait mal etc, on me disait de ne pas m'inquiéter, les médecins ont commencé à m'écouter quand elle avait presque 5 ans, et on a eu vraiment la cause quand elle avait environ 5 ans 1/2 !!! et comme la cause était une allergie "improbable", je ne risquais pas de la "deviner" ! la perte d'appétit était la seule manifestation de cette allergie !
Autre exemple, quand F était petit, on a vraiment eu de grosses crises pour l'endormissement et réveils nocturnes, on a tout testé... Bon, sans nous, c'étaient des pleurs à n'en plus finir, donc pas la solution, il a donc beaucoup été avec nous, pas seulement quand la cause "médicale" était évidente, et ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas devenu capable de dormir seul dans sa chambre ; parmi les causes le concernant, il y avait un RGO qui n'était plus traité et créait des "cauchemars" et "réveils pipi" nocturnes. Un RGO ayant été de nouveau suspecté, le gastro-pédiatre l'avait remis sous traitement, et les troubles du sommeil ont alors disparu alors qu'ils semblaient n'avoir aucun lien avec un RGO.
Quant à son frère, c'est une autre histoire... si je veux qu'il dorme à une heure raisonnable pour qu'il puisse se réveiller tôt le lendemain matin, je lui donne de la mélatonine en fin d'après-midi, sur prescription médicale, mais il a fallu qu'on attende qu'il ait 9 ans pour qu'un médecin veuille bien considérer qu'effectivement, il a un réel souci d'endormissement, et que les tisanes et autres qu'on me conseillait étaient totalement inefficaces.
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
Pages: [1]
Imprimer
Partager :

Aller à: