24-09-2017
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.919.473 Messages
21.268 Fils de discussion
21.015 Membres
Dernier membre: Milardie

24 Septembre 2017 à 01:44:11
Pages: [1]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: petite presentation en passant  (Lu 130 fois)
nemie180878
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8



« le: 09 Septembre 2017 à 13:35:55 »

Bonjour à tous, j'ai déjà posté dans la rubrique éducation mais je me suis dit que j'allais faire une petite présentation ici quand même aussi.
Je suis à la tête d'une petite tribu aux origines mixtes. J'ai un grand fils de 18 ans et des jumelles dizygotes de 15 ans.
Mes jumelles sont grandes maintenant contrairement à beaucoup de jumeaux de parents présents ici de ce que j'ai pu voir. J'avoue que j'aurais aimé trouver ce site lorsque mes filles étaient encore petites, car j'ai beaucoup de regrets et je suis déçus de ce qu'est devenue notre relation au papa et moi avec nos filles, j'ai l'impression d'avoir échoué dans l'éducation de mes jumelles et d'être passée à côté de beaucoup de choses...
En trouvant ce site et en voyant tout les sujets interessants mais parlant principalement de jeune jumeaux j'ai eu l'impression d'avoir envie de tout recommencer à zéro avec mes filles et qu'elles soit à nouveau bébés pour pouvoir échanger avec les autre parents de jeunes jumeaux et pouvoir poser mes question et parler de mes doutes et mes problèmes directement sur ce site dès que j'en ressent le besoin, plutot que de devoir compter que sur moi et d'être seule face des filles que je suis incapable de comprendre come ça a été le cas...
Je souhaite en tout cas bonne chance au jeunes parents de jumeaux et vous souhaite grace à ce site de ne pas vous retrouver dans la même situation que moi avec vos jujus.
Journalisée
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.195


1+1+1+2


« Répondre #1 le: 09 Septembre 2017 à 14:40:15 »

Bonjour et bienvenue.
C'est vrai , il y a trés peu de parents de grands jumeaux. J'en connais tout de meme 2 ou 3 qui passent trés régulierement.
Maintenant tu sais, jumeaux ou pas (mes singletons ont entre 15 et 20 ans) à un moment on a tous l'impression d'avoir raté un truc. Ca doit s'appeler l'adolescence, non?
 Ma chance, avoir eu mes jumeaux en "2eme" chance. J'essaie avec eux de ne pas faire les erreurs que j'ai pu faire avec les ainés. Bon à coup sûr,  je fais peut etre d'autres erreurs  Roulement des yeux   Tire la langue
Y'a pas de mode d'emploi donc on fait tous comme on peut. Le principal c'est de les aimer, leur fournir gite et couvert , les respecter . Vu l'age de tes filles, maintenant c'est aussi à elles de se construire avec ce que tu leur as donné. Rien n'est figé. Discute avec elles. Dis leur ce que tu ressens, tes regrets, tes doutes. Vois ce qu'elles en pensent, en disent, ce qu'elles ressentent,elles et le tournant que chacune veut donner à sa vie.
 Bisou
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m70 née à 40sa; un moyen 1m74 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m36 et 1m39 nés à 38sa-1.
Et en tout : plus de 200kg d'amour !!
nemie180878
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8



« Répondre #2 le: 09 Septembre 2017 à 16:53:29 »

Bonjour Azerty et merci pour ton message de soutient.
Oui, il y a beaucoup de problèmes causés par l'adolescence, mais je ne sais pas si le sentiment que j'ai envers la relation et l'éducation de mes filles soit en lien avec cette période, j'ai l'impression que c'est comme ça depuis le début. Ou alors peut-être sont-elles en période d'adolescence depuis le début  Huh? c'est possible ça?  Roulement des yeux
Aussi je n'ai jamais eu ce genre d'impression avec mon ainé, je n'ai jamais eu le sentiment d'avoir réellement fait d'erreur avec lui (à part peut-être de l'avoir un peu trop gaté  Tire la langue)
Tes jumeaux ont-ils beaucoup d'écart d'âge avec tes grands? Moi aussi j'ai eu les jumelles en seconde grossesse, mais elles n'ont que 3 ans d'écart avec leur frère. Alors je n'avais pas specialement beaucoup d'experience precedente pour ne pas faire les même erreurs, surtout que justement mon erreur principale a été d'accorder trop d'attention à mon fils et pas assez aux filles.
Elles sont dans leur propre monde depuis toujours et impossible d'y entrer, je n'ai jamais été capable de les comprendre et j'ai toujours été déroutée face à elles, alors étant face à deux enfants que j'étais incapable de comprendre je me suis inevitablement raccroché au seul enfant que j'était capable de comprendre, et qui me comprenait en retour : mon fils.
Aussi à cause de leur petit monde à elles la discussion avec les jumelles est très compliquée. Ce n'est pas faute d'avoir essayé plusieurs fois au fil des années... L'une n'en a rien à faire de ce que je dis et ne souhaite pas parler de ce qu'elle ressent non plus, l'autre est un peu plus encline à parler mais c'est pas pour ça que ça change quoi que ce soit. Je m'inquiète justement pour leur future dans la vie au vu de la relation particulière qu'elles ont l'une avec l'autre (et même ave le reste du monde aussi j'ai envie de dire...)
Tu dis que tu connais des parents de grands jumeaux, alors j'aimerais bien à l'idéal réussir à faire correspondre les filles avec d'autres jumeaux, peut-être qu'elles parleraient mieux qu'avec moi, et qu'elles verraient comment d'autres vivent leur relation gemellaire de leur côté.
Ce serait bien un site à peu près semblable à celui ci mais plus pour les jumeaux eux-mêmes que pour leurs parents, un site comme ça serait super je pense Sourire mais j'ai un peu cherché et rien trouvé

PS : je tiens à dire aussi que je m'exprime en mon nom car c'est moi qui suis inscrite sur le site, mais le papa est toujours présent dans nos vies et il ressent la même chose que moi, se pose les mêmes questions et a fait les mêmes erreurs lui aussi.
Journalisée
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.195


1+1+1+2


« Répondre #3 le: 09 Septembre 2017 à 17:31:34 »

Mes jumeaux sont arrivés alors que les ainés avaient 6 , 8 et 11 ans.

Je crois comprendre que c'est plus leur caractere , et non pas l'éducation que tu leur as donnée, qui pose probleme.
Ca me fait un peu pensé à mon ainé, qui dès bébé , était trééés indépendant. Il n'aimait pas les calins, il me "repoussait" dés le biberon fini, ne voulait que sortir. Bah du coup les calins je les ai eu avec les suivants. N'empeche que maintenant que les 3 sont grands, c'est mon ainé qui me semble le plus "attaché" à nous ses parents. Il est respectueux, aidant.. Tandis que je trouve les 2 suivants ingrats , égoistes. C'est avec eux, que je me dis que j'ai loupé un truc, que je n'ai pas réussi à garder un lien privilégié ( les calins c'est fini ) et donc j'essaie avec les petits de ne surtout pas perdre le lien, de continuer les "calins" le plus possible. Les premiers je crois que j'étais pressée qu'ils grandissent pour avoir du temps pour moi ( d'autant qu'il y avait les petits qui m'en prenaient beaucoup du temps) alors que maintenant avec les derniers , j'ai pas envie qu'ils grandissent trop vite!!!!

Il semble juste que tu as respecté leur lien et tu ne t'es pas immiscée entre elles. Tu as eu du mal à trouver ta place . Je pense que ce n'est pas rare que des parents aient pluss d'affinités avec certains de leurs enfants et moins avec d'autres. Là tu es en pleine culpabilisation. Tu. Peux faire ton mea culpa ( meme si ca semble leur passer par dessus la tête actuellement, je suis sûre que ca peut faire son petit chemin dans leur tête) mais je ne crois pas que cette culpabilité puisse d'aider, les aider. De toite facon, ce qui est passé , est passé. Tu ne changeras pas le passé. Et elles? Tu crois qu'elles t'en veulent?

Lenacgn passera sûrement par là (ses filles sont plus agées que les tiennes) mais je me souviens qu'elle m'avait prévenu, alors que j'attendais mes jumeaux, que des jumeaux sont "autosuffisants" et qu'en tant que mere on puisse se sentir non indispensable, qu'ils ont pluss besoin l'un de l'autre que de leur mere et qu´on pouvait se sentir frustrée.
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m70 née à 40sa; un moyen 1m74 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m36 et 1m39 nés à 38sa-1.
Et en tout : plus de 200kg d'amour !!
nemie180878
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8



« Répondre #4 le: 09 Septembre 2017 à 20:09:52 »

Ah oui tu as donc eu la chance d'avoir tes jumeaux après plusieurs années d'experiences avec d'autres enfants, c'est probablement plus simple même si le cas de jumeaux est particulier et qu'il y aura d'autres erreurs lié à ce cas précis. L'idéal serait peut-être d'avoir une seconde grossesse gemellaire après la première pour faire des erreurs la première fois et les connaitre et les corriger après Roulement des yeux
Oui leurs caractères n'aident en rien !
C'est vrai les filles sont un peu comme ton ainé, en fait j'ai l'impression que mes enfants c'est comme les tiens mes à l'inverse, et aussi qu'ils n'ont pas changés les rôles avec les années.
Mon fils a toujours été très proche de nous les parents, on a eu une relation très fusionnelle avec lui, et je l'ai allaité pendant plusieurs années, il a toujours été sensible à nos propres soucis à nous aussi, il est depuis tout petit très empathique, et même si maintenant qu'il est plus grand il a pris en indépendance il est toujours très attaché  à nous, aidant et respectueux, comme tu dis. C'est vraiment lui le petit chouchou de la famille et que j'aurais aimé ne jamais voir grandir.
Pour les filles, je n'ai pas vraiment eu le problème de les voir grandir trop vite car à vrai dire je n'ai jamais eu l'impression de les avoir vu grandir du tout, disons que depuis bébés j'avais déjà l'impression d'être en face d'enfants plus agés.
Une en particulier, Melanie, était extremement independante depuis le tout début, j'ai l'impression qu'elle n'a jamais eu besoin de ses parents ni même de quiconque d'autre pour s'en sortir, elle a toujours refusé toute manifestation physique d'affection, de parler et de se livrer sur ses sentiments et problèmes éventuels, aussi elle n'a jamais accepté d'être allaitée même une seule fois et à toujours était nourrie au biberon du coup. Elle est ingrate, egoiste, très egocentrique aussi, autant à la maison avec la famille qu'avec les gens de l'extérieur et les camarades de classe, elle aime aussi avoir le control sur sa soeur depuis toute petite, alors que bizarement elle donne aussi l'impression de n'en avoir rien à faire d'elle. Aussi elle est diagnostiquée à haut potentiel intellectuel, et ce haut potentiel a aussi probablement entrainé une sorte de trouble maniaco-depressif depuis petite, et ça aussi c'est très difficile à gérer.
L'autre, Julie, quant à elle est très dépendante de sa soeur, elle est un peu plus sensible et aussi plus proche de son entourage, mais cette dépendance l'isole un peu tout de même. Disons que son caractère s'est construit au grès des envies et des "ordres" de sa soeur (du moins c'est l'impression que j'en ai). Elle petite alternée entre l'allaitement et le biberon, ça dépendait des jours et de son humeur.
En voyant comment est leur relation depuis des années je me dit que j'aurais du avec le papa aussi nous immiscés un peu plus entres elles, car l'une ne vit que pour sa soeur et l'autre n'en a rien à faire et prend justement plaisir à avoir ce control sur sa soeur (j'ai vraiment l'impression que Julie vénère Melanie plus que tout, qu'elle n'a d'yeux que pour elle, et que si un jour Melanie venait à lui demander d'arrêter de respirer elle serait capable de le faire!).
Melanie est comme ça, c'est son caractère, elle est fondamentalement mauvaise avec tout le monde je pense et on ne peut pas y faire grand chose (enfin, sa personnalité est très complexe et probablement impossible à comprendre...), mais Julie même si elle la suit elle a un bon fond au départ, désolée si mes paroles en tant que mère sont dures mais parfois je me dit que si il n'y avait jamais eu Melanie Julie aurait été différente (aurait été mieux en un sens). Justement, j'aimerais savoir si il arrive parfois que des parents de jumeaux préfereraient avoir un singleton? Est-ce que certains se dise que tout aurait été différent (mieux?) si l'un des deux n'avait jamais été là? Je e sens tellement mal lorsque je pense ça que d'un côté ça me rassurerait un peu de savoir qu'au moins je ne suis pas la seule mère à penser ça de son enfant Pleurs
Je ne pense pas que les filles m'en veulent ni à leur père pour ce que notre relation parents-enfants est. Premièrement concernant Melanie, c'est elle qui à exprimer le besoin depuis le début qu'on lui fiche la paix. Et secondement concernant Julie, elle elle a peut-être quelque regret vis-à-vis de ça mais puisqu'elle boit littéralement les paroles de sa soeur je pense qu'elle la suit un peu en avis et en pensées en quelques sortes.
J'ai déjà entendu parlée de la relation d'autosuffisance des jumeaux c'est vrai, mais après si l'un "dévore" l'autre mentalement est-ce vraiment une relation saine et sereine?
Pour la correspondance que je voudrais pour les filles, ce n'est pas très grave si c'est avec des jumeaux plus agés qu'elles (justement je préfère plus agés que plus jeunes car ils auraient encore un peu plus d'expérience de vie).
Journalisée
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.195


1+1+1+2


« Répondre #5 le: 09 Septembre 2017 à 20:37:43 »

Je pense trés sincèrement que c'est dans le caractère de tes filles et que tu y peux trés peu.

Je suis instit et souvent je vois ce genre d'interraction entre les enfants ( qui ne sont meme pas frere et soeur) tu as des meneurs et des suiveurs. Les suiveurs peuvent etre en admiration devant un meneur, lequel peut leur faire faire des bétises que jamais ils ne feraient sinon. Parfois ils reçoivent des coups de leur idole. Et tu as beau leur dire de ne pas jouer avec cet enfant qui leur fait mal. Paf à peine se sont-ils plaint des coups recus qu'ils retournent voir leur bourreau . Quant au meneur tu as beau lui dire qu'un jour il va se retrouver seul à force de faire mal ainsi à ses copains, bah il continue tout de meme. C'est comme une relation sado-masochiste.
Je ne suis pas experte mais j'ai toujours espoir qu'en grandissant ce genre d'enfants prennent un peu du poil de la bete et cessent de se laisser faire mais finalement il doit y en avoir qui restent soumis toute leur vie.
Ta fille Julie aurait sans doute besoin d'une aide extérieure pour prendre son envol , son indépendance affective.

Ont-elles des copines chacune de leur côté?
Sont elles dans la meme classe?
Font elles des activités extrascolaires différentes?
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m70 née à 40sa; un moyen 1m74 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m36 et 1m39 nés à 38sa-1.
Et en tout : plus de 200kg d'amour !!
nemie180878
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8



« Répondre #6 le: 09 Septembre 2017 à 22:07:15 »

Merci, même si je m'inquiète toujours pour leur avenir, je dois dire que ça me soulage de savoir que c'est dans leur caractère et que ce n'est pas entièrement de ma faute.
Ca me rassure aussi de savoir que ça arrive aussi à d'autres enfants (et pas que dans les fratrie) et pas uniquement à mes filles.
C'est vrai maintenant que tu en parles ça fait penser à une relation sado-masochiste! Melanie est vraiment du type meneuse, et pas que avec sa soeur je pense, en fait je ne connais pas grand chose sur sa vie en dehors de la maison puisqu'elle ne me parle pas beaucoup.
Ca me fait aussi penser que j'ai entendu parlé parfois de relation dans le couple basée sur l'ascenseur émotionnel, c'est à dire que l'un peut être très violent (autant physiquement que moralement) avec l'autre mais qu'en même temps il arrive à le faire rester avec lui en lui offrant des bons moments, sains et agréables, et justement l'autre aurait envie de partir de couper les ponts avec son bourreau à cause des moments difficiles mais il reste car il repense aux bons moments passés également et n'arrive pas à se résigner à partir. Certains "bourreaux" manipulent l'autre avec cette technique de l'ascenseur émotionnel mais parfois d'autres ne s'en rendent pas compte et agissent qu'au grès de leur propre humeur.
Quand j'ai entendu parlé de ce genre de relation c'était dans le cas du couple mais je me dis que ça peut exister entre des "amis" aussi et pourquoi pas des jumeaux?

J'ai déjà fait voir des psychologues à Julie, mais comme Melanie garde le control sur elle eh bien les paroles du psy et les moindres petits progrès fait en consultation passent rapidement à la trappe lorsque les deux se retrouvent.
Je pense qu'il faudrait pour aider sa soeur peut-être faire voir un psy à Melanie en fait, mais elle est totalement contre, même si on presente la chose comme la concernant elle-même et pas sa soeur, c'est une impasse je pense.

Elles n'ont pas vraiment de copains ou copines chacune de leur côté, la plupart sont en commun. Enfin encore là c'est particulier car Julie les voit vraiment comme des amis alors que Melanie je ne suis pas sûre que ce soit de vrais amis pour elle de son point de vue.
Pour la classe lorsqu'elles étaient en maternelle j'ai demandé moi-même à ce qu'elles soit toujours ensembles pour les aider à appréhender plus facilement cette nouvelle vie à l'école en dehors de la maison (le papa et moi pouvions souvent être présents à la maison, alors au court de la maternelle elles avaient un emplois du temps aménagé et n'y allaient pas tous les jours ou toute la journée), j'ai aussi demandé à les mettre ensembles pour le CP, par contre après j'ai laissé faire le hasard et du coup au fil des années elles étaient parfois dans la même classe, parfois séparées (ce que Julie semblait vivre plus difficilement même si dans l'ensemble elle s'en est sortie) et parfois elles étaient à moitié dans la même classe à moitié non (comme au collège par exemple avec les histoires de groupes et de séparations ou mélanges de classes pour certaines matières ou activités), enfin voilà, les choses ont voulu que cette année elles soit dans la même classe. Ce qui n'est pas une si mauvaise chose car cette année elles commencent le lycée alors ça rassure Julie d'être avec sa soeur (elle avait très mal vécu l'entrée au collège dans des classes différentes, surtout qu'au collège le système scolaire change beaucoup par rapport à la primaire)
Oui elles font des activités très différentes! Elles n'ont pas du tout les mêmes centre d’intérêts (elles en ont un peu en communs quand même) Julie est très sportive et elle fait de l’athlétisme, alors que Melanie trouve ça nul, elle fait tout de même de la gym et parfois un peu de danse car elle trouve ça gracieux et féminin.

En fait je m'inquiète principalement pour elles car si elle venait à perdre sa soeur je suis quasiment sûre que Julie en mourait (peut-être pas la mort au sens propre mais au moins psychologiquement/moralement) alors que Melanie pourrait la laisser tomber du jour au lendemain sans état d'âme si elle le voulait.
Journalisée
Pages: [1]
Imprimer
Partager :

Aller à: