25-05-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.941.483 Messages
21.546 Fils de discussion
21.685 Membres
Dernier membre: Chauncey84

25 Mai 2020 à 08:13:52
Pages: [1]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: bébé qui pleure dès qu'on le pose, et même dans les bras : le bout du tunnel  (Lu 1177 fois)
venodl
Jeune Membre
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 81


« le: 31 Octobre 2016 à 09:07:02 »

Ayant passé des heures à lire des post de forum, je me suis dit que si raconter comment les choses se sont (un peu) apaisées avec mes bébés pouvait aider des parents, il fallait que je prenne le temps de le faire.

Et puis, j’ai souvent regretté que dans les post écrits par des parents au bout du rouleau, on n’ait pas de nouvelles sur la suite – qu’est-ce qu’il y a, après le bout du rouleau ?

Mes enfants sont nés à 34 semaines, et ont été allaités au sein exclusivement jusqu’à l’âge de 4 mois. A 4 mois j’ai craqué, l’un ne faisant toujours pas ses nuits, il a eu des biberons la nuit pendant deux nuits… Puis il a dormi, 22h-6h (ça n’a évidemment pas duré). Son frère a fait ses nuits à 2 mois. Ensuite des virus ici et là, les dents et deux otites sont venus perturber les nuits. Aujourd’hui, à 10 mois, ils ont 2 biberons par jour, deux tétées par jour, et il n’est pas rare que l’un deux se réveille à 5h du matin, mais en général sauf maladie ils dorment de 20h30 à 5h minimum, avec des variations jusqu’à 7h30. 

Les premiers mois ont été ardus. La journée, impossible de les poser. Ils pleuraient des heures, au bras, dans le transat, dans le parc. Il n’y a qu’aux seins qu’ils ne pleuraient pas. Et encore, parfois, si ! Ah, les rots en cours de tétée…!!

Pour les endormir, c’était à chaque fois un défi. En écharpe, ils s’endormaient bien, mais avec deux, pas évident de choisir qui laisser pleurer, alors je gardais les deux contre moi, et ils s’endormaient après quantité de pleurs dans mes bras. Sauf lorsque l’un s’était endormi, je portais le deuxième et vaquais à mes occupations (cuisine, linge…)

J’ai eu droit à toutes les remarques : c’est à cause de ton lait, trop riche, pas assez riche, pas assez de lait, trop de lait, c’est parce que tu les prends au bras, laisse les pleurer, il faut que tu apprennes à te faire respecter (ils avaient 6 semaines !)… Je ne suis pas pour laisser pleurer des bébés. Pour résumer je pense qu’on a trop souvent tendance à disqualifier ce qu’on ne comprend pas. Mais ce n’est pas l’objet de ce post !

J’ai donc tenu bon (et aujourd’hui encore) face au papa et à toutes les remarques extérieures. J’ai dormi assise dans le lit, un bébé sur chaque sein (ils se réveillaient dès que je les couchais), j’ai dîné de figues sèches et d’amandes, j’ai mangé au lit, et j’ai dormi avec eux de nombreuses nuits.
Aujourd’hui encore, donc, je fais la sourde oreille lorsqu’on me dit de ne pas me lever la nuit quand ils pleurent, et de les laisser pleurer la journée. Puisqu’ils pleurent de moins en moins, c’est bien qu’ils avaient des raisons de pleurer !

Vers 4 / 5 mois, on a pu les poser quelques minutes sans qu’ils pleurent : ô miracle.

Quand ils pleuraient et qu’ils arrêtaient quand je les prenais dans les bras, j’ai ignoré quelques « ah ben voilà il a eu ce qu’il voulait, il a gagné » (depuis quand est-ce devenu si mal vu de rassurer un bébé ?!).

A une période je les prenais chacun 50 fois dans les bras dans la journée (bonjour le dos !). Aujourd’hui, ça se compte sur les doigts d’une main chaque jour. Alors non, ils n’ont pas pris de mauvaise habitude (sauf, encore une fois, si être rassuré est une mauvaise habitude ?).

Je leur ai accordé des tétées de plus d’une heure, même plus, puisque visiblement il n’y avait que ça pour les soulager. J’ai dîné une fois au restaurant en amoureux en 4 mois. Je n’ai appelé personne, pas vu grand monde, et j’ai oublié de payer mes impôts. Avec toujours ce doute en coin : et s’ils avaient raison, ceux qui disent qu’on devrait les laisser pleurer ?

Car de 2 à 5 mois, la situation empirait (ou est-ce que j’étais de plus en plus fatiguée, et donc ça me paraissait être de pire ne pire ?), ils pleuraient de plus en plus… J’ai mangé avec un bébé dans les bras, à tous les repas, pendant longtemps. J’ai souvent dîné à 2 heures du matin.

Dans le doute, j’ai toujours supposé que quelque chose n’allait pas. Parfois ils m’ont montré que j’avais raison, d’autres ils m’ont laissée dans le doute. Tant pis. J’ai tenu bon.

J’ai été aidée par une bonne fée, heureusement, qui nous a prêté ses bras lors de cette épreuve qui a duré de longs mois (le papa lui est très souvent en déplacement, et de toute façon son remède aurait été de les laisser pleurer loin de nos oreilles).

J’ai atteint un degré d’épuisement que vous connaissez sûrement. Où dès le réveil on se demande comment on va tenir toute la journée, et où les vertiges de fatigue s’enchaînent.

J’ai attendu la fin des coliques à 3 mois, rien n’a changé. J’ai ajouté les deux mois de prématurité, et à 5 mois, toujours pas. J’ai cru que ça n’allait jamais s’arranger.

Les deux gros changements ont été à 7/8 mois et à 9/10 mois.

Finalement, le plus difficile a clairement été une partie de l’entourage. Ceux qui nous disent que c’est parce qu’on les porte trop, qu’on est trop angoissée, qu’on devrait les laisser tranquille. La double peine… Enfin la triple, puisque la double peine est déjà là : on est épuisée, et on souffre de les voir pleurer (je ne parle pas des petits pleurs de fatigue, mais de véritables hurlements qui ne laissent pas trop de doute sur le fait que quelque chose ne va pas...). Et en plus, c’est de notre faute… !?

Ils se sont donc endormis au sein, au bras, en poussette. Aujourd’hui encore, ce n’est pas tous les soirs faciles. Mais parfois ils s’endorment sagement, tous seuls, dans leur lit… D’autres soirs, non. Ils s’endorment de plus en plus souvent seuls, mais parfois je les berce pour qu’ils s’endorment.
Ils ne se sont pas habitués aux bras…Chaque jour est différent, mais aucune « mauvaise habitude » à relever. Ils passent de plus en plus de temps seuls à jouer. Ils sont sociaux, sourient à qui mieux mieux, passent d’un bras à l’autre sans sourciller.

Certains jours, je les promène en poussette par choix, et pas parce qu’ils pleurent ! Inimaginable il y a quelques mois…

Quand on me disait qu’un bébé devait avoir des temps d’éveil où il était calme, je passais en revue leurs journées : pleurer, manger, dormir. Pas d’alternative pendant de nombreux mois.

Ils pleurent encore, évidemment. Mais c’est incomparable !!

Et j’aurais aimé lire quelque part le témoignage d’une maman qui a materné ses enfants, et qui a vu la situation s’améliorer. Alors, voilà !

Pour celles qui sont dans cette situation, courage. Ca paraît interminable. Mais ça passe…

Ce qui m’a terriblement aidé :

-   le soutien et l’aide de la bonne fée
-   la poussette
-   le fait d’allaiter (je ne sais pas comment j’aurais fait si je n’avais pas allaité)
-   le parc à roulettes (ils ne se sont jamais endormis dans les transats, en revanche faire rouler le parc, c’est devenu magique)
-   le porte bébé
-   les bouchons d’oreille (pas pour dormir tranquillement pendant qu’ils pleurent, mais pour supporter les pleurs malgré ma propre fatigue)
-   le fait d’habiter à la campagne, et d’avoir chiens chats poules chevaux pour les détourner de leurs pleurs

Courage à toutes celles et ceux qui sont concernées !
Journalisée
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.931


mes quatre monstres adorés


« Répondre #1 le: 31 Octobre 2016 à 10:18:38 »

Ton témoignage est très touchant et j'espère qu'il aidera des parents confrontés à se genre de soucis. Et qu'il leur apportera l'espoir dont ils ont besoin.
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
Jud
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1


« Répondre #2 le: 31 Octobre 2016 à 17:07:35 »

Je suis maman de trois garçons, un de bientôt 3 ans et de jumeaux de 5 semaines.
Ton témoignage confirme ce que je pense, en effet, nous passons tous par des moments difficiles... Pour mon aîné, nourrisson, je ne pouvais pas le poser sans qu'il se réveille dans les secondes qui suivaient. Je l'avais donc toute la journée dans les bras et s'apaisait uniquement au sein.  Les soirées étaient corsées, cela dit il a très vite enchainé 7 à 8h de sommeil.
Pour nos jumeaux, on arrive à se projeter davantage dans les mois à venir... ce qui nous permet d'avoir la tête hors de l'eau et ce qui n'était pas le cas pour notre premier où on avait le sentiment que cette période compliquée allait durer pour toujours. 
Aujourd'hui on essaie de relativiser tant bien que mal les pleurs du soir, les coliques, les difficultés d'endormissement,... Et notre aîné qui a besoin de nous. On fait notre maximum pour que sa vie de petit bonhomme pas plus haut que 3 pommes ne soit pas trop perturbée...

Courage à tous
Journalisée
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.931


mes quatre monstres adorés


« Répondre #3 le: 31 Octobre 2016 à 20:59:51 »

Je ne pense pas que l'on y passe toute, même si les début sont dur.  Les difficultés ne sont pas forcément les mêmes. Mais je fait de gros  Bisou Bisou Bisou Bisou à toutes les mamans et à tout les papas qui passe par ses moments très dur, j'ai mes deux singletons qui sont des bébés RGO (du moins le petit est un bébé RGO et le grand l'était) et je n'imagine même pas vivre ça avec deux .

Jud plein de  Bisou Bisou Bisou à ton grand pas si grand.
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #4 le: 31 Octobre 2016 à 23:24:29 »

Coucou,

 Souriant Souriant Souriant. J'adore !

Et non, accorder du temps et de l'énergie à son enfant n'est pas une erreur ! Et c'est valables de la naissance... A la majorité ! Voir sans doute plus .

Oui, j'ai materné aussi, envers et contre tous. Comme je me retrouve dans ton témoignage, si ce n'est que j'ai eu le soutien de mon zhom dans ce choix Sourire.

Et encore aujourd'hui : oui, je ne punis, pas. Oui, je joue énormément avec eux. Oui, j'accoure dès que faire se peux quand ils sont en demande. Et oui, étonnament, j'ai des enfants zen et autonome, qui ne sont pas "enfants rois", tel qu'on n'a pu me le prédire des centaines de fois Roulement des yeux. Car oui, j'accoure, et j'accompagne toute frustration, quand il s'agit de dire non. Et quand je dis non, ce n'est pas pour être autoritaire, mais belle et bien tout simplement pour éduquer et les voir évoluer seul.

Voilà, t'es pas sortie de l'auberge avec les remarques de l'entourage Clin d'oeil. N'hésite pas à venir chercher du soutien (ou des idées) par ici :
Maternage alternatif et parentalité respectueuse des multiples

A +
Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #5 le: 31 Octobre 2016 à 23:25:55 »

Le titre de ton post m'interpelle obligatoirement...

En cas de bébé qui pleure beaucoup, qu'on n'arrive pas à poser : n'hésitez pas à bien observer si c'est lié à la position. Si c'est parce que bébé ne supporte que la position verticale, qu'il pleure dans les bras s'il n'est pas assez redressé, clairement, il faut le porter et le porter et le porter encore... et consulter. Il peut s'agir d'un reflux non diagnostiqué, éventuellement interne (= non visible). Si un traitement fort anti-RGO n'y change rien, testez le régime sans trace de lait...

Ici, G a eu une période où il fallait le porter 24h x 24... seul moyen pour qu'il soit à la verticale ; juste redressé ne suffisait pas ; je dormais en début de nuit / le papa le portait alors, quand il s'assoupissait et que G pleurait parce qu'il n'était plus vertical, je prenais le relai pour la deuxième partie de la nuit... Galère totale, bien sûr certaines personnes bien intentionnées me disaient que c'était de la comédie... via ce forum, j'ai été mise sur la piste de l'allergie, j'ai trouvé une gastro-péd spécialiste des allergies qui a prescrit le substitut adapté... Il est alors devenu possible de le poser sans pleurs. Certes, pour dormir on lui a mis le haut de pyjama du papa contre lequel il avait l'habitude de s'endormir, pour qu'il ait l'odeur et le toucher habituels, mais les pleurs excessifs ont dès lors cessé... et les personnes qui m'avaient dit qu'il faisait de la comédie ne m'ont plus jamais rien dit de tel...

Quant au frère, plus tard, style 2-3 ans, il a longtemps eu des réveils nocturnes. En cas de réveil par crise d'asthme, il fallait d'une part le rassurer, d'autre part le soigner et le maintenir redressé... Donc avec moi dans le lit, bien redressée, le maintenant redressé...
Ouf, tout ça est résolu désormais.
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.931


mes quatre monstres adorés


« Répondre #6 le: 01 Novembre 2016 à 08:19:37 »

Ah oui les réflexions on en a toujours et quoi que l'on fasse.

Moi j'en ai eu car je laissais un peu pleurer Al et après E pour s'endormir. SAUF que près de 2h de pleure quand je berçais Al contre moins de 5 minutes si je lui fichais la paix. Le calcule a été vite fait et quand E a montré les mêmes signes de pleure d'endormissement le soir ben je lui ai fichait la paix (après un test d'une demi heure).

Et d'autre personne car j'intervenais au premier pleure d'Az. Mais Az était un bébé anxieux qui avait besoin des bras pour être rassuré et qui malgré ça m'a fait des terreurs nocturnes.
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #7 le: 01 Novembre 2016 à 23:26:40 »

perso, je considère qu'on peut laisser pleurer un bébé qq minutes, style le temps d'aller aux wc, changer le jumeau... c'est normal de ne pas accourir dès les premières secondes, bien des bébés se rendorment après avoir pleuré 1 ou 2 minutes pendant une phase de micro-réveil, par contre si on va les voir ce n'est plus un micro-réveil mais vraiment un réveil... ou comme toi si c'est moins de 5 minutes le temps de l'endormissement...
Par contre perso, laisser pleurer longtemps sans rien faire ni dire... bof !  Clin d'oeil
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.931


mes quatre monstres adorés


« Répondre #8 le: 02 Novembre 2016 à 08:10:24 »

Laissé pleurer "sans raison" m'est aussi arrivé, mais le temps de me calmer pour ne pas faire de bêtise. Entre autre avec le RGO de mon grand qui réclamé le sein toute les 1/2h pour calmer la douleur (ce qui m'a fait taper du point sur la table chez le ped qui ne voulait rien faire), pour E qui hurlait (je ne sais plus trop pourquoi elle) et pour T au bout de trois nuit blanche à cause de son otite. Mais j'ai toujours ensuite expliquer le pourquoi à mes bébés et en leur disant que maman les aime.  Clin d'oeil
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
bousss
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 181


« Répondre #9 le: 07 Novembre 2016 à 11:37:08 »

Merci pour ton témoignage.
C'est vrai que les débuts sont difficiles. Pour moi ce n'était pas si compliqué (papa était à la maison pendant 2 mois et demi et les jumeaux ont commencé à faire leurs nuits peu de temps avant qu'il ne reprenne le travail)

Par contre, je me reconnais bien dans le fait de douter de moi à cause de réflexions de l'entourage. Mais je suis d'accord pour dire que certains bébés ont besoin d'être rassurés souvent.
Maintenant je n'hésite plus à accourir quand l'un d'eux pleurs et tant pis pour les remarques !

Journalisée

Rosem@rie et An@tole nés le 24/06/2016
Hiroko
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #10 le: 15 Janvier 2017 à 21:32:07 »

Aaahhhh ! Qu'il est beau ce témoignage ! Il fait du bien Sourire Merci, merci, merci...
Je nous félicite toutes, mamans de multiples,  nous qui savons cette fatigue, celle qui mène aux confins de limites qu'on pensait (pensent ?) indépassables, celle qui donne le tournis, celle qui nous tire dans un trou noir quand on pense qu'on ne pourra pas tenir. Je nous  félicite d'être des puits de ressources renouvelables, d'être encore assez fortes pour ne pas faillir sous les remarques culpabilisantes voire méchantes de l'entourage. Je nous félicite, celles qui n'ont pas une armée de bras solidaires, celles qui n'ont pas le temps de se laver, de manger autre chose que du pain ou des bouts de trucs !
Merci pour ce beau témoignage qui doit donner du courage à toutes celles et ceux qui  vivent l'aventure unique d'avoir deux bébés d'un coup ! Au diable les conseils de ceux qui ne savent pas ce que c'est, écoutons nos coeurs.
Journalisée
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.931


mes quatre monstres adorés


« Répondre #11 le: 15 Janvier 2017 à 21:54:46 »

Moi je dirais juste félicitation à toute les mamans, de multiple ou de singleton. J'ai eu plus de soucis avec mes bébés RGO (singleton) qu'avec mes juju. Et j'ai une amie qui vit des choses avec son fils que beaucoup d'entre nous ne peuvent imaginer et comprendre quand nos bébés ne risquent pas de se retrouver aux soin intensif à cause de son intolérance alimentaire.

Que l'on se reconnaisse dans se témoignage c'est bien et ça fait du bien au mamans qui sont entrain de le vivre de le lire. Mais ne pensons pas avoir le monopole.  Clin d'oeil
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
Mellammes
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 153



« Répondre #12 le: 06 Mars 2017 à 08:52:59 »

Bonjour
Je suis nouvelle ici et je viens vers ce forum pour voir si c est pareil chez les autres... Et oui
Merci de ton vecu ....
J ai 40 ans et mes filles ont 4 mois .... Avec 1 mois de pramaturite... J aimerais que ces p... De pleurs du soir s arrete...
DeS pleurs du jour aussi car on s est pas ce qu elles ont... Difficile aussi les siestes car elles luttent donc super creuve le soir et on du mal a s endormir apres dernier bib....
Comme elles dorment ds la meme chambre l une reveille l autre etc....
Moi epuisee ne dormant que d un oeil....
Tension du couple aussi car des desaccords ... Peur de perdre l amour que j ai pour mon mari car tout m irrite....
Ne sait pas comment fontionner pour les biberons aussi 4 bibs a quelles heures ? Donner quelle heure dernier bib Huh??
Continuelle depression
Se sentir seule car mari fait les 3/8 ...
Journalisée

Céleste 1,620kg
Louise 1,970kg
Arrivées le 27/10/2016 à 36 semaines.
Pages: [1]
Imprimer
Partager :

Aller à: