07-12-2019
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.939.726 Messages
21.550 Fils de discussion
21.572 Membres
Dernier membre: CDH35

07 Décembre 2019 à 12:10:16
Pages: [1]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Emotivité jumeaux - peur du monde  (Lu 779 fois)
Auréline
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1


« le: 17 Décembre 2016 à 17:18:24 »

Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum et je n'ai pas réussi à trouver de discussion concernant mon problème.

Voilà mes loulous (garçons de 3 ans et demi) sont très émotifs comme moi.

Dès qu'il y a du monde ils ont très peur et se mettent à pleurer et hurler.

Ils ont eu une naissance assez difficile, j'ai accouché à 6 mois et demi, j'ai été hospitalisé pendant 20 jours à l'hôpital de Valence pour être ensuite transportée en hélicoptère à Lyon pour accoucher.

Il pesaient 1 kilos 5 et j'ai dû les laisser à l'hôpital pendant 1 mois à Lyon (je faisais le trajet tous les jours soit 1h45 de route aller), et 1 mois à romans qui était beaucoup plus près de chez moi (30 mins seulement).

Il y a eu donc une grosse angoisse concernant la séparation.

Je suis restée 1 an et demi en congé parental, je suis de nature réservée et je n'ai malheureusement pas ma famille à côté de moi, je n'ai donc pas multiplié les sorties dans les lieux publics avec eux.

Dès qu'il voyait un nouveau visage ou un lieu inconnu ils pleuraient, ça m'a un peu refroidis pour les sortis en lieu public.

J'ai par la suite décidé de les mettre chez une nounou, j'ai essayé la halte garderie un matin par semaine (car pas plus de places), ils hurlaient tous les matins pendant toute la matinée, j'ai donc tenté une nounou.

La nounou a tenu, malgré son désespoir tous les matins quand je les déposais, ils ont pleuré tous les matins pendant 6 mois, très très dur pour moi et pour la nounou...

A présent ils n'ont plus peur d'aller dans des endroits nouveau ni des nouvelles têtes, par contre dès qu'il s'agit d'aller dans un endroit où il y a du monde, ils pleurent, ne se mélangent pas aux autres et reste collés à nous parents, toute la soirée...

J'ai constaté qu'avec le temps beaucoup de progrès ce sont fait, surtout depuis qu'ils vont à l'école maternelle, ils ont juste pleuré pendant une semaine les premiers jours, par contre nous avons eu le spectacle de noël hier, et là ils hurlaient, ils ne voulaient pas rentrer dans la salle des fêtes, ils avaient peur, peur du monde...Le maître les a emmener et ils ont arrêté de pleurer. La maîtresse m'en avait parlé le matin en disant qu'ils risquaient de pleurer au spectacle, l'équipe pédagogique les ont bien cerné !

J'ai remarqué que sur tous les enfants ce sont les seuls qui font ça, je voulais avoir votre avis, est-ce que c'est arrivé à vos jumeaux ? Est-ce que c'est à cause de moi qui leur transmet mon appréhension ? Est-ce que c'est parce que je suis trop fusionnelle avec eux ?

J'espère que vous pourrez m'aider, je sais qu'il y a bien pire comme problème, mais par moment ça me pèse vraiment...
Journalisée
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
En ligne En ligne

Messages: 24.782


1+1+1+2


« Répondre #1 le: 17 Décembre 2016 à 23:44:08 »

Pour travailler en école maternelle je peux te dire que tous les ans il y a des enfants qui paniquent un peu à Noël ( si il y a un pere noel) et qui pourtant ne sont pas jumeaux donc déjà ce n'est pas la gemellité qui est en cause.
Leur début de vie peut effectivement influencer leur comportement actuel. Et dans ce cas , le temps et votre affection et le fait de les Rassurer systématiquement peut atténuer leurs peurs.
En tout cas n'hésite pas à leur dire que tu comprends que tout ce monde peut les effrayer mais qu'ils n'ont rien à craindre, qu'ils ne sont. Pas seuls, qu'il y a toujours quelqu'un pour s'occuper d'eux et que tu n'es pas loin ou que tu reviens à tel moment.  Anticipe au maximum mais calmement : on va à tel endroit, il y aura ça et ça et aprés ....
Parcontre il ne faut jamais douter. Si tu as peur de les emmener quelquepart à cause de leur réaction, ils vont ressentir ta peur avant tout et effectivement c'est pluss ta peur qui les panique.
Tu dois leur faire confiance pour surmonter leurs peurs. Tu peux les emmener où tu veux tant que tu as le sourire, que tu es contente de les emmener. Si tu es contente, il y a des chances que cela les rassure de te voir heureuse, souriante et ils auront moins d'appréhension.
Le plus dur, pour toi , c'est de te persuader que tu ne fais rien de mal en les emmenant là où il y a du monde.

La preuve, ce spectacle de noel. Avec toi ils pleuraient. Le maitre les a pris, ils ont arrété de pleurer. Toi ils t'ont senti hésitante, peut etre prete à faire demi tour avec eux. Le maitre, lui , n'a eu aucune incertitude. Meme s'ils avaient encore peur, avec lui, ils se sont retrouvés obligé de surmonter leur peur, pas le choix puisque lui les a emmenés avec conviction , la conviction qu'il n'y avait aucune raison de ne pas assister à ce spectacle.
Ceci dit, ne te culpabilise pas. C'est normal , en tant que parent, de douter, d'avoir peur de mal faire avec ses enfants. Mais non tu ne fais pas mal, il faut juste que tu aies davantage confiance en toi, en eux.
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m70 née à 40sa; un moyen 1m74 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m50 et 1m55 nés à 38sa-1.
Et en tout : près de 300kg d'amour !!
Pages: [1]
Imprimer
Partager :

Aller à: