03-04-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.940.776 Messages
21.538 Fils de discussion
21.628 Membres
Dernier membre: Jums2020

03 Avril 2020 à 03:58:41
Pages: [1] 2
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Comment bien développer l'individualité de ses enfants?  (Lu 2528 fois)
Chamouth
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5.111



WWW
« le: 17 Mai 2016 à 00:39:08 »

Bonjour à tous, je suis maman de jumelles MZ qui vont bientôt avoir 2 ans.
Je me pose beaucoup de questions sur leur éducation pour qu'elles développent leur propre personnalité. Et j'aimerais échanger avec des parents dont les jumeaux sont plus grands, ceux qui ont l'expérience, pour essayer de faire au mieux.

Depuis leur naissance, je perçois une différence de besoin dans leur "couple".
A a toujours eu besoin du contact de sa soeur. Bébé elle dormait mieux contre elle. Elle a toujours eu un sommeil plus léger/troublé et à chaque réveil, elle cherche sa soeur. Elle se réveille toujours la première et pleure pour réveiller sa soeur. Quand je la sors de la chambre, pour justement ne pas réveiller V, elle n'est pas bien, me montre la porte du doigt, chouine.
Pareil quand elles ne sont pas ensemble un laps de temps très court (changement de couche par ex).
L'impression que j'ai c'est que sans sa soeur, A est perdue.
Je ressens beaucoup moins ce besoin chez V. Elle est plus indépendante que A, plus sociable avec les autres (encore que c'est toujours un peu compliqué!). Mais sans sa soeur, elle arrive à jouer, à s'intéresser à autre chose et ne fait pas que l'attendre.

Je suis un peu perturbée par ce besoin d'A. D'un côté, je ne veux pas la mettre en situation d'insécurité (je pense que sa soeur est comme un doudou, ça la rassure) et d'un autre côté, j'aimerais qu'elle soit plus indépendante. Et j'aimerais aussi que V soit moins "étouffée" par sa soeur même si elle ne montre pas de lassitude pour l'instant.

Depuis qu'elles sont nées, elles ont toujours été ensemble pour tout (rares exceptions hôpital ou soins médicaux). Mais on ne fait pas une sortie sans les séparer. Est-ce un tort?
Elles dorment dans la même chambre, coin diamétralement opposé. Impossible à séparer, A ne dormirait pas. Même la sieste, c'est en même temps. On a essayé le lit parapluie dans notre chambre pour la sieste, comme A se réveille toujours la première, mais c'est impossible, elle pleure sans s'arrêter. V vit comme ça depuis qu'elle est née et rares sont les fois où les pleurs de A  la réveillent. Tant mieux pour elle. C'est plutôt une grosse dormeuse.

Courant du mois prochain, elles vont rentrer à la crèche et j'ai un peu peur de ce que ça va donner.
J'ai demandé à ce qu'elles restent ensemble, notamment pour ne pas perturber A encore plus.

Est-ce qu'il faut que j'agisse tout de suite pour ne pas que le "besoin vital" qu'a A pour sa soeur s'accentue à en devenir un problème pour elles deux? Est-ce que ça se dissipera dans le temps? Y a-t-il un âge propice à leur séparation? Faut-il leur faire faire déjà des activités séparément?
 Elles se ressemblent beaucoup physiquement mais nous faisons tout pour qu'elles se distinguent (garde-robe différente, coiffure différente, chacun sa vaisselle). D'ailleurs elles nous le font bien savoir quand il arrive que l'on se trompe. Peut-être que V a déjà conscience qu'elle n'est pas sa soeur, mais pas A.?

Voilà les questions que je me pose pour le moment.
Journalisée

Grandmouth: 2006 - Minimouth: 2007 - Micromouth: 2010
2 Nanomouthesses: 2014 (mono-bi , opérées du STT, nées à 35SA+1, allaitées 9 mois)
Seit September 2015 leben wir in Deutschland.
Impacienza
Marraine des juinettes 2014
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.106


et ses 3 pépettes


« Répondre #1 le: 17 Mai 2016 à 11:23:12 »

Salut Chamouth,

la situation chez moi est bien différente, puisque même si 2 de mes donzelles sont MZ, il y a toujours la 3e dans la relation.
R et G (les MZ donc  Tire la langue ) ne sont absolument pas fusionnelles et semblent ne pas avoir particulièrement besoin l'une de l'autre, ni d'ailleurs de C (la 3e non MZ donc  Tire la langue ) et C ne semble pas particulièrement avoir besoin non plus de ses sœurs, même s'il faut avouer qu'elle est très proche de G.
Ceci dit, elles sont toujours ensemble, sont toujours dans la même classe depuis la PS.

Depuis le début, nous avons aussi essayé de bien les individualiser, comme tu le décris. Et nous leur proposons également à chacune (des 3) des occasions d'être seule avec un parent (papa, maman, marraine...), et ce, depuis qu'elles ont un peu plus d'un an.
Par exemple, ça m'est arrivé d'en mettre 2 à la garderie et d'en garder une avec moi.
Régulièrement, l'une accompagne un des parents en courses, ou à la pêche, ou tout autre activité  Clin d'oeil

Là encore, c'est différent puisque lorsque l'une d'entre elles nous accompagne, les 2 autres ne sont pas seules, mais ensemble.
Après, pour commencer à leur proposer ce genre de moments, c'est peut être mieux de laisser celle qui n'a pas son moment de "solitude" avec la fratrie, ou l'un des parents, plutôt que de tenter directement la garderie seule.

voilà mon expérience  Clin d'oeil

Journalisée

Maman de 3 jumelles nées le 27/10/09 à 35 SA.
Marraine à la retraite !
Chamouth
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5.111



WWW
« Répondre #2 le: 17 Mai 2016 à 22:27:21 »

Merci Impacienza pour ton retour d'expérience.

Comment celles qui restent à la maison se sentent/ se sentaient en voyant partir leur soeur avec l'un de vous?
J'ose pas encore imaginer la crise que ça serait ici 

Tes enfants sont dans la même classe parce que tu n'as pas eu le choix? parce qu'elles sont bien comme ça? parce que tu souhaitais justement qu'elles soient ensemble? parce qu'il n'y avait que 2 classes par niveau et tu ne voyais pas comment les répartir?

Y a-t-il de la rivalité ou jalousie entre elles?

J'arrête là avec mes questions  Tire la langue

Je crois qu'il y a pour beaucoup une part de l'environnement dans lequel les enfants vivent, l'éducation qu'on leur donne, mais cette éducation se fait aussi en fonction de la personnalité de chacun. Pour l'instant, j'ai peur de les séparer. Peur que ça affecte profondément A. Et en même temps,je me dis que si je ne le fais pas, elle ne pourra jamais s'épanouir correctement. J'ai peur de rater le coche. Peut-être l'ai-je déjà raté d'ailleurs quand je lis que tu as commencé à les séparer le temps d'une activité dès un an. 
Journalisée

Grandmouth: 2006 - Minimouth: 2007 - Micromouth: 2010
2 Nanomouthesses: 2014 (mono-bi , opérées du STT, nées à 35SA+1, allaitées 9 mois)
Seit September 2015 leben wir in Deutschland.
Xerneas
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4.281



« Répondre #3 le: 18 Mai 2016 à 10:41:20 »

alors je n'ai pas le recul, et j'ai des dz, et je vais surement pas être très claire! 
mais je voulais juste dire que j'avais lu, que jusqu'à 30 mois ils ne font pas la différence entre eux et l'autre, cette différenciation ne se fera qu'avec l'acquisition du langage et du JE et MOI
donc pour l'instant lui c'est l'autre et l'autre c'est lui
ça m'avait bien rassurée car pour l'instant la notion du respect du jouet n'est pas là, enfin surtout pour un des deux!
Journalisée

1 chouchou de 8 ans
et 2 loulous L. et A. nés le 25 mai pour la fête des mères
☆Chouss☆
Marraine des Juillettes 2015, des Octobrettes 2016, des Octobrettes et Novembrettes 2017 et 2018
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18.199


Octobrette 2010 : mes deux Amours ♥♥


« Répondre #4 le: 18 Mai 2016 à 11:23:12 »

Je reviens plus tard ...  Clin d'oeil
Journalisée

♥ Depuis septembre 2010, M ma Princesse & C mon petit Loup illuminent ma vie ♥

"On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux." St-Ex
Chamouth
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5.111



WWW
« Répondre #5 le: 18 Mai 2016 à 14:06:51 »

alors je n'ai pas le recul, et j'ai des dz, et je vais surement pas être très claire! 
mais je voulais juste dire que j'avais lu, que jusqu'à 30 mois ils ne font pas la différence entre eux et l'autre, cette différenciation ne se fera qu'avec l'acquisition du langage et du JE et MOI
donc pour l'instant lui c'est l'autre et l'autre c'est lui
ça m'avait bien rassurée car pour l'instant la notion du respect du jouet n'est pas là, enfin surtout pour un des deux!

Merci Xé  Clin d'oeil
J'ai lu de mon côté que la notion du JE arrive très tard chez les jumeaux et encore plus tard chez les MZ d'où l'apprentissage tardif du langage. Faudrait que je retrouve le passage dans mon bouquin mais il me semble que c'est vers 3-4 ans.
Journalisée

Grandmouth: 2006 - Minimouth: 2007 - Micromouth: 2010
2 Nanomouthesses: 2014 (mono-bi , opérées du STT, nées à 35SA+1, allaitées 9 mois)
Seit September 2015 leben wir in Deutschland.
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.847


1+1+1+2


« Répondre #6 le: 18 Mai 2016 à 14:24:18 »

Les miens sont DZ et qui plus est F/G, donc ca aidesûrement.
Cependant les miens sont un peu comme les tiens Chamouth, mon fils est plus accro à sa soeur qu'elle ne l'est à lui.
Des exemples : on va rarement à ike'@ mais chaque fois V était tenté par l'espace garderie mais pas sa soeur, du coup il voulait pas y aller non plus. Il tente à chaque fois de persuader sa. Soeur d'y aller avec lui mais sans succes.
Petits, quand on se promenait et que C boudait et restait en arriere, nous on continuait notre chemin en se disant qu'elle finirait bien par nous suivre. Eh bien V ca l'inquiétait +++, une vraie angoisse pour lui, il n'arrétait pas de se retourner et d'appeler sa soeur pour qu'elle vienne.
Quand il veut aller jouer dehors, il veut toujours que sa soeur vienne avec lui. Alors qu'elle , est capable de jouer seule sans lui.
Elle a des tas de copines. Il n'a aucun copain, en dehors de quelques copines qu'il partage avec sa soeur.

Et pourtant ils sont séparés depuis la PS ( en crèche, ils étaient ensemble puisque petite structure)
On a toujours essayé de leur proposer des activités différentes , bah non V fait danse avec sa soeur. Il a tenté de faire seul du basket, ca ne lui plaisait pas ( il a quand meme fini l'année mais chaque semaine fallait insister pour l'emmener) .

Enfin cette année, il va faire , de lui meme, quelque chose sans sa soeur : aller en colo. Une semaine.
Au départ il a bien essayé de convaincre sa soeur de l'accompagner. Il a cherché avec elle une colo avec des activités qui lui plairait à elle ( en faisant fi de ce que lui avait envie de faire) mais finalement comme pour elle c'était niet, et qu'elle n'a aucune crainte de s'ennuyer à la maison sans lui, bah il s'est décidé à y aller seul.
Ils ont 8 ans.
Ils ont accepté une chambre chacun que depuis un an mais se retrouvent encore quelques nuits. V serait bien resté avec sa soeur mais c'est elle qui ne voulait plus. Quelques fois donc, elle veut bien qu'il revienne dormir dans sa chambre. V prend donc pas mal sur lui pouraller dormir seul.

Pour nous, c'est donc plutot une histoire de caractere car ils ont été séparés aucun que possible et assez tôt.
J'avais en souvenir des copines de fac dont l'une s'était confiée à moi en me disant à quel point elle n'en pouvait plus que sa soeur ne fasse rien sans elle ( memes études notamment) qu'elle étouffait.
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m71 née à 40sa; un moyen 1m75 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m52 et 1m58 nés à 38sa-1.
Et en tout : plus de 300kg d'amour !!
☆Chouss☆
Marraine des Juillettes 2015, des Octobrettes 2016, des Octobrettes et Novembrettes 2017 et 2018
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18.199


Octobrette 2010 : mes deux Amours ♥♥


« Répondre #7 le: 18 Mai 2016 à 14:31:53 »

J'ai des DZ garçon/fille donc pas exactement la même problématique. Néanmoins, nous avons tenu à développer leur individualité très tôt parce que nous ne voulions pas qu'il ne soit que jumeaux ou jumeaux avant tout et que ce ne soit qu'un avantage dans le futur mais en aucun cas un "frein".

Ils ont une relation particulière que je trouve belle et qu'il est hors de question de briser ou de changer.

Nous avons assisté parfois à des "scènes gémellaires" qui nous ont prouvé à quel point, même DZ, il y avait quelque chose "d'invisible" pour nous :
- tout petits, ils avaient quelques mots (4 ou 5) qu'ils échangeaient et qu'ils étaient les seuls à comprendre puis c'est passé
- d'un seul regard, mon fils comprenait ce dont ma fille avait besoin et il le faisait (limite à devancer ces demandes) sans qu'elle ait eu besoin de les formuler "verbalement"

En plus de l'anniversaire qui est commun, nous fêtons les fêtes comme de petits anniversaires afin qu'ils aient un jour à eux. Aidés de l'autre, nous choisissons un cadeau, un gâteau et faisons de petits secrets qui sont autant bénéfiques à celui dont c'est la fête qu'à celui qui prépare avec nous.

Quand c'est possible, nous faisons une sortie avec l'un sans emmener l'autre.

Si on en récupère un malade à l'école (sauf une seule fois pour des questions de timing), je laisse systématiquement l'autre. Idem si ce sont les grands parents qui récupèrent.

Dans le quotidien, nous les encourageons à prêter mais respectons la propriété de chacun.

Dans la plupart des actions que l'on fait, on se pose la question "et si ils avaient eu un an d'écart ?"  

Ils ont réalisé très tard ce qu'étaient des jumeaux et qu'ils étaient jumeaux et c'est venu de l'extérieur.

Cependant, il reste encore de nombreuses situations où nous les gérons en jumeaux mais je ne pense pas que celles ci leur nuisent  Clin d'oeil
Journalisée

♥ Depuis septembre 2010, M ma Princesse & C mon petit Loup illuminent ma vie ♥

"On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux." St-Ex
Chamouth
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5.111



WWW
« Répondre #8 le: 18 Mai 2016 à 16:58:32 »

Je viens rectifier ce que j'ai dit plus haut. J'ai retrouvé mon livre Le Guide des  Jumeaux et voilà ce qui est écrit:

" L'identification de son image physique et mentale est retardée chez les jumeaux, elle ne s'opère pas avant 3 ou 4 ans, à l'inverse des non-jumeaux chez qui elle apparaît vers 2 ans et demi."


"L'identité est manifestement un sérieux problème chez le jumeaux monozygote. Dans le miroir, il reconnaît son jumeau avant qu'il ne se reconnaisse lui-même et il a un retard de plusieurs mois par rapport au jumeau dizygote pour reconnaître sa propre image. Il met plus de temps à dire "je" et "moi" et le plus souvent répond au prénom de son jumeau."

J'ai pensé que les coiffer et les habiller différemment faciliterait leur identification physique, qu'elles se reconnaîtraient plus facilement l'une l'autre comme si l'autre était simplement une soeur et rien de plus. Et donc faciliterait en conséquence leur identification mentale. Mais à priori, c'est dans le fond et non dans la forme que tout se joue.
Pour le "je", on n'en est pas là par contre, c'est clair que pour l'instant que j'appelle l'une ou l'autre, les deux se sentent concerner.
Journalisée

Grandmouth: 2006 - Minimouth: 2007 - Micromouth: 2010
2 Nanomouthesses: 2014 (mono-bi , opérées du STT, nées à 35SA+1, allaitées 9 mois)
Seit September 2015 leben wir in Deutschland.
Chamouth
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5.111



WWW
« Répondre #9 le: 18 Mai 2016 à 17:20:01 »

Azerty, je te remercie de ton témoignage concernant tes enfants parce que j'avais dans l'idée que cet attachement que développe l'un des deux sur l'autre  n'étaient forcément vécus que par des MZ ou alors des DZ de même sexe. Je suis donc étonnée et soulagée! Ca veut certainement dire que c'est la personnalité propre à l'enfant combiné au fait de la promiscuité qui donne ce besoin à l'un.

Ce que tu me décris sur la relation entre tes enfants et en particulier ton fils me fait un peu peur. Ils ont 8 ans et seulement maintenant, ton fils réussit à vouloir vivre qqch sans sa soeur et encore non sans avoir essayer de l'en persuader. Ca me paraît vieux. Comment le vivez-vous? Sens-tu ton fils malheureux de l'attachement qu'il a et du rejet qu'il doit avoir fréquemment?  Ca ne vous inquiète pas qu'il n'ait pas ses propres amis?
Je n'aimerais pas en arriver à ce que t'as dit une de tes copines en fac. C'est justement ça que je ne souhaite pas: l'une est dépendante de sa soeur et l'autre le vit mal. Ca veut dire que ni l'une ni l'autre n'est heureuse d'être ce qu'elle est non?
Journalisée

Grandmouth: 2006 - Minimouth: 2007 - Micromouth: 2010
2 Nanomouthesses: 2014 (mono-bi , opérées du STT, nées à 35SA+1, allaitées 9 mois)
Seit September 2015 leben wir in Deutschland.
Chamouth
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5.111



WWW
« Répondre #10 le: 18 Mai 2016 à 17:42:26 »

nous avons tenu à développer leur individualité très tôt parce que nous ne voulions pas qu'il ne soit que jumeaux ou jumeaux avant tout et que ce ne soit qu'un avantage dans le futur mais en aucun cas un "frein".

Chouss j'adhère complètement à ta vision sur leur éducation. Il n'empêche que la mise en pratique est un peu compliqué je trouve.
Ce que tu décris sur la complicité de tes enfants, je le ressens aussi du haut de leur (bientôt) 2 ans.
Et pourtant elles ont 3 frères qui jouent beaucoup avec elles. Mais il y a un truc entre elles, c'est indéniable.

De ce que je comprends, il va falloir vraiment qu'on commence à les séparer de temps à autre.
Ca a commencé aujourd'hui, non sans vraiment le vouloir mais par la force des choses. A ayant très mal dormi (et nous aussi du coup), V avait du sommeil à rattraper et ne s'est levée qu'à 10h.
Elle m'a réclamé sa chambre une dizaine de fois. J'y suis allée 3-4 fois mais V dormait toujours et je lui montrais qu'elle dormait, qu'il ne fallait pas la déranger. Je ne sais pas s'il y a un lien de cause à effet mais elle m'a collé toute la journée et m'a pas mal gonflé par la même occasion (sans doute dû au manque de sommeil de cette nuit). Bref, je sens que le chemin va être long 

Un autre exemple de situation qui me dérange:
En fin de matinée , j'ai recouché A qui était insupportable car très fatiguée. Et nous nous sommes mis à table avec les autres. V était sur un rehausseur de table (on n'en a qu'un qui date de l'aîné). A s'est réveillée quand nous n'avions pas terminé. Elle a vu V sur le rehausseur. Elle a refusé la chaise haute, elle a refusé une chaise normale. Elle voulait manger sur mes genoux. Comme je lui ai refusé, elle a préféré ne pas manger en me faisant une comédie d'enfer. Je l'ai remise dans son lit 3 fois pour lui faire comprendre que je ne cèderai pas. Elle n'a pas cédé non plus de son côté. Je lui ai dit que dans ce cas, elle ne mangerait pas. On a fini notre repas. J'ai tout rangé. Et une fois que V est descendue de son rehausseur, elle a voulu y monter pour manger.  Roulement des yeux Et là, plus de pleurs, plus de larmes, elle a tout manger et tout allait bien. Ca m'a laissé perplexe. 
Journalisée

Grandmouth: 2006 - Minimouth: 2007 - Micromouth: 2010
2 Nanomouthesses: 2014 (mono-bi , opérées du STT, nées à 35SA+1, allaitées 9 mois)
Seit September 2015 leben wir in Deutschland.
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.847


1+1+1+2


« Répondre #11 le: 18 Mai 2016 à 21:37:14 »

Qu'il soit accro à sa soeur ne m'inquiete pas trop  , j'ai toujours pensé que c'est un travail qu'il a à faire sur lui meme pour vivre sa vie sans elle. Et on est là pour l'y aider. En tout cas, je considere que sa soeur n'a pas à le supporter  en permanence, ni , plus tard, à se sentir coupable s'il n'allait pas bien. Elle n'est pas son médicament.
Je trouve qu'il est sur la bonne voie ( décider de partir une semaine tout seul à 8 ans je trouve ca super!!!!)

Par contre le fait qu'il n'ait pas de copain, ca m'inquiete davantage. Mon troiz , qui n'a apparemment pas de copain depuis qu'il est au college, au moins il avait des copains en maternelle et élémentaire. Ca doit etre de famille ( j'ai moi meme toujours eu du mal à me faire des amis) . Mais pas facile d'intervenir dans ce domaine. À moins qu'il ne se trouve une activité à faire sans sa soeur à la rentrée.
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m71 née à 40sa; un moyen 1m75 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m52 et 1m58 nés à 38sa-1.
Et en tout : plus de 300kg d'amour !!
Impacienza
Marraine des juinettes 2014
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.106


et ses 3 pépettes


« Répondre #12 le: 19 Mai 2016 à 11:39:16 »

réponses à l'intérieur
Merci Impacienza pour ton retour d'expérience.

Comment celles qui restent à la maison se sentent/ se sentaient en voyant partir leur soeur avec l'un de vous?
J'ose pas encore imaginer la crise que ça serait ici 
Ca leur faisait ni chaud ni froid visiblement, mais on a commencé tôt

Tes enfants sont dans la même classe parce que tu n'as pas eu le choix? en PS, nous avons demandé qu'elles soient ensemble parce qu'elles sont bien comme ça? et pour la MS et la GS, on ne nous a rien demandé, et elles ont été remises ensemble, parce que ça marchait bien comme ça oui. parce que tu souhaitais justement qu'elles soient ensemble? parce qu'il n'y avait que 2 classes par niveau et tu ne voyais pas comment les répartir? en maternelle il y avait 2 classes à chaque fois, mais jamais je n'aurais voulu qu'on en mette 2 dans une classe et la 3e dans l'autre. POur le CP, il n'y avait qu'une classe, donc là, la question ne s'est pas posée

Y a-t-il de la rivalité ou jalousie entre elles? oui, il y a de la rivalité, mais finalement assez peu. Et elle vient surtout d'une des 3 qui aime bien être la plus forte  Clin d'oeil Elles sont très à cheval sur l'égalité entre elles, et nous disent souvent : "machine a eu le droit à ça, alors moi aussi, sinon, c'est pas poli" 
De la jalousie, non, je ne trouve pas

J'arrête là avec mes questions  Tire la langue

Je crois qu'il y a pour beaucoup une part de l'environnement dans lequel les enfants vivent, l'éducation qu'on leur donne, mais cette éducation se fait aussi en fonction de la personnalité de chacun. Pour l'instant, j'ai peur de les séparer. Peur que ça affecte profondément A. Et en même temps,je me dis que si je ne le fais pas, elle ne pourra jamais s'épanouir correctement. J'ai peur de rater le coche. Peut-être l'ai-je déjà raté d'ailleurs quand je lis que tu as commencé à les séparer le temps d'une activité dès un an. 
Journalisée

Maman de 3 jumelles nées le 27/10/09 à 35 SA.
Marraine à la retraite !
sandra&lolo
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 776



« Répondre #13 le: 23 Mai 2016 à 09:31:27 »

Un autre exemple de situation qui me dérange:
En fin de matinée , j'ai recouché A qui était insupportable car très fatiguée. Et nous nous sommes mis à table avec les autres. V était sur un rehausseur de table (on n'en a qu'un qui date de l'aîné). A s'est réveillée quand nous n'avions pas terminé. Elle a vu V sur le rehausseur. Elle a refusé la chaise haute, elle a refusé une chaise normale. Elle voulait manger sur mes genoux. Comme je lui ai refusé, elle a préféré ne pas manger en me faisant une comédie d'enfer. Je l'ai remise dans son lit 3 fois pour lui faire comprendre que je ne cèderai pas. Elle n'a pas cédé non plus de son côté. Je lui ai dit que dans ce cas, elle ne mangerait pas. On a fini notre repas. J'ai tout rangé. Et une fois que V est descendue de son rehausseur, elle a voulu y monter pour manger.  Roulement des yeux Et là, plus de pleurs, plus de larmes, elle a tout manger et tout allait bien. Ca m'a laissé perplexe. 

Elle mange assis a qu'elle place habituellement?
Elle pense peut-être que le rehausseur est le sien.

Mes filles ont toujours eu leur place.

Pour les lits, nous avons vu que c'est important pendant les vacances.
quand on part, rapidement après l'arrivée elles s'attribue chacune un lit.
Je me souvient de scènes ou elle parlait a peine, donc devait avoir vers 2 ans pas plus.

Je pense que cela fait aussi partie de l'indentification : des places, des objets, des jeux qui leur sont propres.

Journalisée

Parents de A. et M., nées le 26 octobre 2010.
Chamouth
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5.111



WWW
« Répondre #14 le: 24 Mai 2016 à 21:11:35 »

Tu as raison Sandra. Ca paraît évident ... après coup.
En fait, comme A dormait, on a mis V à table avec nous sur cette fameuse place qui n'est pas la sienne habituellement. Donc quand A est descendue, elle a forcément voulu être servie de la même façon. Je n'ai pas tilté sur le coup. 
Elles ont effectivement chacune leur place (en bout de table) et elles mangent chacune dans une chaise haute (peu importe laquelle, il y en aune blanche et une bois).
Je vais faire plus attention à ça.
Journalisée

Grandmouth: 2006 - Minimouth: 2007 - Micromouth: 2010
2 Nanomouthesses: 2014 (mono-bi , opérées du STT, nées à 35SA+1, allaitées 9 mois)
Seit September 2015 leben wir in Deutschland.
Pages: [1] 2
Imprimer
Partager :

Aller à: