25-09-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.942.391 Messages
21.567 Fils de discussion
21.741 Membres
Dernier membre: Nagab

25 Septembre 2020 à 09:29:33
Pages: 1 [2]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Moi, je ne suis pas comme les autres...  (Lu 3146 fois)
Kathryn2
FAF épanouie ^^
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12.731


Paul et Ugo, mes oursons d'amour !


« Répondre #15 le: 24 Juillet 2014 à 00:24:01 »

Je ne cherchais pas à stigmatiser par mon exemple, je cherchais à rassurer pour le cas où une interrogation sur une future homosexualité se faisait jour...

loin de moi l'idée de discriminer les activités. Je fais suffisamment de prévention sur ce thème quand je suis dans les écoles.

J'avais cru déceler cette interrogation sous-jacente de la part de Flo...

D'autant que j'ai un garçon qui participe à des activités plus "féminines" que son frère (bracelets élastiques, lecture de bouquins "orientés filles" genre Charl0tte aux fraises, proximité facile avec les filles...) mais qui jamais ne m'a dit se sentir différent.

Je pense qu'un enfant qui soulève sa différence ne doit pas ressentir une différence que dans des choix d'activités... et sans que ça soit sexualisé à cet âge, ça me fait quand même réfléchir au pourquoi profond de cette sensation qu'il a...

Pour moi, je me poserais la question de ce qu'il y a derrière cette affirmation, de façon beaucoup plus profonde... sauf si, par exemple, il a un papa ou un entourage masculin qui met en avant la virilité (et les activités qui vont avec) comme étant un atout et un impondérable des qualités de l'homme (en tant que sexe "fort")...
Là, c'est plutôt une discussion avec l'entourage qui me semblerait nécessaire Clin d'oeil et bien sûr une réassurance de l'enfant quant à ses choix qui sont tout à fait légitimes quelles soient les raisons de ces choix Clin d'oeil

Biz
Journalisée

Kat

maman de Paul et Ugo, 9 ans..., sevrage naturel à 4 ans et demi, cododotés pendant 3 ans... toutes les bonnes choses ont une fin ... pour laisser la place à d'autres Sourire
flo31
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.050



« Répondre #16 le: 24 Juillet 2014 à 15:46:54 »

A y réfléchir, je pense que, au moins pour une part, ses interrogations viennent du regard qu'il porte sur son frère jumeau. Je pense qu'il a pris conscience qu'ils sont profondément différent dans leurs goûts et que ça l'interroge dans la mesure où il se sent plus proche de l'univers de ses copines que de celui de son frère [ qui essaie, en ce moment, de l'initier à une modeste connaissance des voitures de sport... !  Tire la langue] et de ses copains (euh, copains de son frère, pas ceux de N).

La doudou, je ne pense pas, effectivement, que l'homosexualité se résume à ce type de préférence. La sexualité est bien plus complexe. N'empêche qu'un enfant qui dit se sentir différent, ben, ça interroge. Moi, ma seule préoccupation, c'est son bien-être, qu'il grandisse et se construise à sa manière à lui qui lui est propre... mais surtout qu'il ne se retrouve pas victime de discriminations à un moment ou à un autre.

Kathryn, qu'est-ce que tu fais comme boulot pour intervenir dans les écoles ?
Journalisée

S 2002 - N & D 2005
Mais tout peut changer. Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie. (Etienne Daho)
Kathryn2
FAF épanouie ^^
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12.731


Paul et Ugo, mes oursons d'amour !


« Répondre #17 le: 24 Juillet 2014 à 17:13:56 »

je fais des animations avec la médiathèque (voyage lecture) et je participe en tant que maman à l'école sur diverses activités Clin d'oeil

Si je dis ça (plus haut) c'est parce que j'ai notamment discuté avec des gamines qui vont rentrer en 6ème du fait qu'en tant que filles, on a le droit de choisir de faire des choses, ou de choisir des métiers qui sont socialement marqués comme étant masculins Clin d'oeil
L'une d'elle notamment ( 11 ans) me disait qu'elle ne ferait jamais de bricolage mais que ce serait son mari qui le ferait, et qu'elle, elle s'occuperait du ménage...  Roulement des yeux Roulement des yeux
Bref, chacun choisit ce qu'il veut faire hein, mais je trouvais dommage de se limiter comme ça Clin d'oeil d'autant plus qu'on ne part plus forcément aujourd'hui de ses parents pour aller vivre avec un mari..; Sourire

Par ailleurs, cette année, on a pas mal appuyé sur l'égalité garçon/fille dans nos présentations de bouquins Clin d'oeil (sans tomber dans le militantisme hein, mais pour ouvrir l'esprit des enfants aux choix qu'ils peuvent faire)

Bizoux
« Dernière édition: 24 Juillet 2014 à 17:16:06 par Kathryn2 » Journalisée

Kat

maman de Paul et Ugo, 9 ans..., sevrage naturel à 4 ans et demi, cododotés pendant 3 ans... toutes les bonnes choses ont une fin ... pour laisser la place à d'autres Sourire
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #18 le: 24 Juillet 2014 à 17:27:33 »

Je pense qu'un enfant qui soulève sa différence ne doit pas ressentir une différence que dans des choix d'activités... et sans que ça soit sexualisé à cet âge, ça me fait quand même réfléchir au pourquoi profond de cette sensation qu'il a...

Tu le dis plus bas : tout dépend, et pour beaucoup, je pense, de l'entourage qu'il a, et du regard qui est porté sur lui, au delà de la propre image qu'il a de soi. (et je ne dis pas ça pour toi, Flo Bisou).

Moi aussi, un zouave qui se tourne beaucoup vers des activités "féminines" (la dance, entre autre), et déjà une forte propension à prendre soin de son image (sa coiffure, son apparence...). Avec un entourage de filles qui lui courent après, quand lui, ça l'exaspère plutôt (contrairement à son frangin, qui n'a jamais eu qu'une grande copine depuis la PS, et qui s'y tient !).
Et en parlant de la copine... Toujours très masculine, elle, dans ses activités. Jamais un froufrou rose, quand les filles de leur classe aiment à se parer de rubans dans leur cheveux ! (en passant, le tressage d'élastiques est plutôt réservé à la gente masculine par ici... Va comprendre ). Dans son cas, ça vient surtout de la façon dont elle a été éduquée (les pantalons, c'est quand même plus pratique pour courir !)

Je pense aussi à une autre petite fille : moi. Je me suis toujours sentie très différente, à vouloir souvent passer pour un garçon (garçon manqué j'étais). Rejetée... je l'ai déjà écrit ailleurs Clin d'oeil. Pour autant, je n'ai jamais songé à une sexualité différente que celle qui m'était tracée : sujet plus tabou à cette époque, qui fait que je n'ai pas eu l'idée de me l'imaginer ?


A +
Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
flo31
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.050



« Répondre #19 le: 24 Juillet 2014 à 19:32:06 »

Je ne l'aurais pas pris pour moi, t'inquiète !  Clin d'oeil N a déjà été raillé par son frère et sa soeur, mais je ne laisse pas passer. Ma crainte, quand il nous avait dit ça, c'était qu'il le soit à l'école, mais ce n'est pas le cas pour le moment.
Par contre, je dois avouer que oui, ça me gêne quand il singe les manière de certaines copines alors qu'il n'est pas comme ça au naturel. Ce côté spectacle pour faire comme les copines, là, franchement, ça ne passe pas. Mais D qui se met à singer son copain et à rouler des mécaniques pour en remontrer aux autres sur les voitures de course, ça m'agace tout autant !  Clin d'oeil
En fait, je ne supporte tout simplement pas qu'ils essaie de passer pour ce qu'ils ne sont pas. Je les préfère "au naturel" mes fils ( ... comme le thon, d'ailleurs...  ... ce qui n'a rien à voir bien sûr !  Tire la langue).
Journalisée

S 2002 - N & D 2005
Mais tout peut changer. Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie. (Etienne Daho)
Kathryn2
FAF épanouie ^^
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12.731


Paul et Ugo, mes oursons d'amour !


« Répondre #20 le: 24 Juillet 2014 à 22:36:16 »

 

La Doudou, petite j'étais aussi garçon manqué, mais je ne me sentais pas différente au point de l'exprimer auprès de mes parents... toi oui ?

Biz
Journalisée

Kat

maman de Paul et Ugo, 9 ans..., sevrage naturel à 4 ans et demi, cododotés pendant 3 ans... toutes les bonnes choses ont une fin ... pour laisser la place à d'autres Sourire
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #21 le: 24 Juillet 2014 à 23:55:02 »

Mon mal-être, ma "différence", oui. C'est que j'en pleurais ! Pourquoi j'étais la bête noir de ces dames (puis des mecs...) . Qu'est ce que j'avais, ou que je n'avais pas, par rapport à elles ? Et j'ai posé la question à mes parents, même si cette question, à ce moment là, n'était pas d'ordre sexuel : sujet inexistant et tabou à l'époque, dans ma famille.
Cette différence, je l'ai subie, puis je l'ai investie, je l'ai construite, avant qu'elle ne devienne ma force. J'en joue toujours... un baryton, étonnant pour une fille Huh?, Le génie civil, mais pourquoi Huh?, l'escalade aussi Huh?, t'aime le whisky Huh?.... Et tu as été Maman allaitante aux seins Huh? (ça, c'est pour nourrir l'ambivalence Clin d'oeil. Bon, les jumeaux, je n'en parle pas, c'est pô ma faute, même si ça nourrit aussi mon personnage )

Pour autant, malgré mes activités masculines, malgré mes fuites face aux discussions "chiffons" des nanas, malgré les milieux masculins dans lequel j'ai toujours plus facilement évolué, j'ai toujours été attirée par le cul des mecs Tire la langue.
Mais qu'est-ce que je fabrique sur un forum majoritairement féminin Huh?

C'est pour cela que je reste persuadée que l'attirance sexuelle n'est pas liée, ou très peu, à l'activité que l'on peut montrer, enfant (avant la puberté).
Aujourd'hui, on parle plus facilement d'homosexualité, positivement (même si pas encore suffisamment Roulement des yeux). Et ça, c'est plutôt pas mal. Parler de la normalité d'être différent, rassurer quand à l'accueil parental de la différence... Mais ne pas mettre la charrue avant les boeufs Tire la langue. Il me semble prématuré, pour un gamin, avant sa puberté, de savoir de quel coté penchera son coeur Clin d'oeil. Et puis dans le fond, peu importe, pourvu qu'il arrive à s'épanouir dans ses différences (homosexuel ou non Clin d'oeil).

A +


Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
Annna
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.098



« Répondre #22 le: 25 Juillet 2014 à 00:07:28 »

Pour aller me coucher sur une note plus légère :

Ce soir, je lisais à mes miss un livre qui parle de la différence : Comme une princesse.
A la fin, le papa explique à sa fille que les princesses peuvent être petites ou grandes, grosses ou maigres, en carrosse ou en fauteuil roulant, blondes, brunes ou même chauves, avec des grandes oreilles ou des petites...
Et là, A. me coupe la parole : "mais non, c'est les lapins qui ont des grandes oreilles !"
Journalisée
Kathryn2
FAF épanouie ^^
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12.731


Paul et Ugo, mes oursons d'amour !


« Répondre #23 le: 25 Juillet 2014 à 11:37:40 »

 

et la Doudou, je te suis complètement Clin d'oeil

Biz
Journalisée

Kat

maman de Paul et Ugo, 9 ans..., sevrage naturel à 4 ans et demi, cododotés pendant 3 ans... toutes les bonnes choses ont une fin ... pour laisser la place à d'autres Sourire
Lenagcn
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14.643



« Répondre #24 le: 25 Juillet 2014 à 13:22:21 »

idem pour tout.

 (ça fait avancer la discu, hein  Roulement des yeux )
Journalisée

Léna
3 enfants en 2 fois Souriant

Je suis Charlie.
flo31
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.050



« Répondre #25 le: 25 Juillet 2014 à 15:28:10 »

Peut-être aussi que se sentir différent, pas tout à fait comme les autres, est un passage presque obligé mais que chacunvit différemment en fonction de la pression des "normes socialement admises" à ce moment-là.
C'est peut-être aussi se sentir moins bien que les autres, se dévaloriser.
Je me souviens qu'un jour mon frère a demandé à ma mère s'il n'était pas homosexuel ( mais je ne sais plus à quel âge) parce qu'il ne se sentait pas du tout attiré par les filles. Par les garçons non plus, mais je pense qu'il faisait sans doute référence au fait que ses copains s'intéressaient aux filles et pas lui à ce moment-là.
Ma diffrérence à moi... c'était pas d'être un "garçon manqué" mais une fille pas spécialement féminine, plutôt tendance baba et cheveux courts, qu'on ne regardait pas autrement que comme la bonne copine. J'avais envie de plaire, qu'on m'aime mais j'étais, il me semble, transparente. Mes copines plaisaient, pas forcément moi.
Un jour, je me souviens m'être retrpuvée la seule fille dans le jardin d'un copain, au milieu de 5 ou 6 garçons. Je devais avoir 16 ans. Ils m'ont zappée... ou alors j'étais devenu "un garçon comme les autres": ça parlait petites copines, comme si moi je n'étais pas une fille, comme si je n'étais pas concernée par le flirt. Blessant. En tout cas, c'est comme ça que je l'ai vécu.

Résultat des courses, quand un garçon est tombé vraiment amoureux de moi, comme un fou... je lui ai fait du mal, je l'ai fui. Pour moi, c'était tout simplement pas possible, j'allais trinquer en retour. On ne pouvait pas tomber amoureux de moi. C'était plus facile de sortir avec un garçon qui me laisserait forcément tomber pour une fille bien plus féminine et prête à coucher.

Moi aujourd'hui: 44 ans , un manque certain de confiance en moi, toujours aussi peu susceptible de plaire (pour plaire aux autres, il faut, paraît-il commencer à se plaire à soi-même). Les cheveux courts après plusieurs périodes de cheveux mi-longs. En passe de retrouver le célibat a priori. On a tous et toutes nos faiblesses, non ?  Tire la langue
Journalisée

S 2002 - N & D 2005
Mais tout peut changer. Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie. (Etienne Daho)
Pages: 1 [2]
Imprimer
Partager :

Aller à: