14-12-2019
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.939.767 Messages
21.550 Fils de discussion
21.576 Membres
Dernier membre: Selin85

14 Décembre 2019 à 06:48:41
Pages: 1 ... 9 10 [11]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Choc gémellaire / Conseils et Soutien  (Lu 11505 fois)
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.784


1+1+1+2


« Répondre #150 le: 18 Juillet 2019 à 09:11:30 »

Je trouve tout ça plutôt positif  Clin d'oeil meme si je comprends bien le stress  Tire la langue ce n'est effectivement pas simple une grossesse gemellaire . À partir du moment où on est porteuse de vie, on se sent forcément un gros poids sur les épaules ( et là en loccurence un gros poids dans le ventre aussi  )

À défaut de cours d'accouchement en piscine, peut etre des cours de sophrologie, histoire de te détendre un peu plus Tire la langue

Je n'ai fait aucun test trisomie, pour aucune grossesse, comme ça pas de stress à attendre des résultats, à s'inquieter quant à leur INTERPRETATION etc.
Je me suis contentée des mesures de clarté nucale pour me rassurer.

Mon troisieme avait un pied bot ( à priori du à sa position dans mon ventre) et ras pour les jumeaux.

Tu vas etre trés suivie pour cette grossesse , entre une echo tous les mois et un rdv gynéco ou sf par mois aussi, tu peux facilement te retrouver avec un controle tous les 15j ( en calant par exemple les écho en début de mois et rdv au milieu de mois) j'avais trouvé ça rassurant de "voir" évoluer mes bébés toutes les 2 semaines ( ma sf faisait toujours une petite écho de controle) .
L'idée de départ c'est déjà d'atteindre les 32 semaines, pour éviter la grande prématurité. Ensuite, chaque semaine gagnée, c'est du bonus.

Bon repos!
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m70 née à 40sa; un moyen 1m74 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m50 et 1m55 nés à 38sa-1.
Et en tout : près de 300kg d'amour !!
2ou3
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2


« Répondre #151 le: 09 Août 2019 à 17:01:27 »

Bonjour à tous/toutes,

j'ai appris il y a 15jours une grossesse géméllaire et depuis je suis sous le choc. Cet état ne s'estompe pas.
Nous avons déjà une petite fille de 3 ans, et on avait imaginé un autre bébé, pas 2. Je suis à  8 SA.

Depuis l'annonce (moment de sidération totale où j'ai perdu pieds, seule à l écho, faite aux urgences, car j'avais des saignements), j'occille entre le fait de me dire

- j'ai pas voulu ça, mais pourquoi? je ne vois pas ma vie comme ça, non non non !
- tu as voulu être enceinte, il fallait y penser. On arrête pas une grossesse parce qu'on décide que 1 bébé serait mieux qu'un.

Clairement, depuis 15j, avec mon ami on se triture le cerveau à savoir quel sera le bon choix. J'ai de suite pensé à une IVG; mais même si je me sens assez libre de le faire, cette idée ne me réjouis pas.
En parrallèle, je n'arrive pas non plus à me projeter dans cette vie avec 3 enfants. Ce n'est pas financier ni rien, c'est... juste que en décalage avec la vie qu'on s'imaginait. Et que niveau boulot (je suis à mon compte depuis 2 ans) ce n'est pas la meilleure des nouvelles.

Je n'ai jamais imaginé ni révé d'avoir une famille nombreuses. Les poussettes doubles quand j'en voie, ça me fait plutot horreur.
Je tiens à ma vie perso, mon temps de sommeil, ma santé mentale (qui est fragile, avouons le). Je suis une grande anxieuse qui a du mal à se détendre dans la vie, qui lutte pour vivre sereinement: cette nouvelle me déstabilise profondément.

Mes journées ne sont que culpabilité, panique et fatigue. Je me disais que c'était normal et que ça passerait 'vite'. Ce sont les 15 jours les plus longs de ma vie.  Mais on est forts, quel que soit la décision qu'on prendra, on se soutiendra et on sera unis pour affronter la tristesse ou les difficultés qui seront là.

Aux mamans à qui s'est arrivé, quand avez vous connue l'issue à tout ça, l acceptation ?
je me dis que si j'en suis là, si mes émotions de 'maman" ressentie lors de ma 1ere grossesse n'émergent pas, c'est que l'acceptation ne viendra peut etre pas.
J'ai consulté un psy qui me dit que la "bonne solution" émergera d'elle même, naturellement, inconsciemment... mais quand?

Je suis totalement perdue, larguée, dépitée, honteuse de vivre ça, moi qui suis la plus heureuse d'être "maman" habituellement.

Journalisée
Laety 89
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 30.669


Maman et Marraine :-)


« Répondre #152 le: 09 Août 2019 à 22:16:21 »

Tu es toujours sous le choc, et le délai d'acceptation est qqch de très personnel: il est donc très variable Roulement des yeux

Perso on a appris la nouvelle à 11 SA +5, je dis "on", parce qu’on était tous les 2 à l'écho, il nous a fallu une bonne huitaine de jours pour savoir si on devait rire ou pleurer, et encore un bon mois et demi avant de réaliser: une rencontre avec l’asso locale jumeaux et plus.

Si tu peux échanger encore avec ton/ce psy, et surtout parler avec ton Zhom, c’est important pour ton bien-être futur, et ce qu’elle que soit ta décision.
Personne ne pourra te dire qu’elle sera la meilleure décision, parce que, comme l’a dit le psy, elle viendra de vous et à vous comme une évidence.
Journalisée

C (déc), S et A (mai), et A (avril)
je suis en fofoli'berty, et vous?
Multi marraine 🙃

Les inscriptions pour la ronde de Noyel 2019 sont ouvertes jusqu’à début novembre 😉
Azerty
muguette/juinette 2008
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 24.784


1+1+1+2


« Répondre #153 le: 09 Août 2019 à 22:22:05 »

Je crois que personne ne peut avoir exactement la vie qu'il s'était imaginé. Perso, jeune, je n'avais absolument pas la fibre maternelle : aucune attirance vers les enfants. Je voulais en avoir, histoire de savoir ce qu'était la maternité, porter un enfant et parce que je ne m'imaginais pas vivre seule ou en couple. Donc en fait faire comme la majorité des femmes.
Lors de ma premiere grossesse, j'étais prête à avorter si on m'annoncait le moindre signe de handicap sur le bébé.
Et puis au fil de la grossesse, c'est venu; je l'ai su quand j'ai réalisé que le congé post partum de 10semaines allait impliqué que je devrais confier mon bébé agé de seulement 2 mois et demi à une inconnue. Dés sa naissance je me suis retrouvée completement gaga de mon fils et j'ai pris un congé parental. Pfff arrêter de travailler pour s'occuper de mes enfants n'avaient pourtant jamais été dans mes projections de vie. C'est comme ca que j'ai décidé d'en faire 3. Pour moi 3 enfants ce n'est pas une famille nombreuse, ca reste un nombre tout à fait correct. Bon en meme temps je suis issue d'une fratrie de 3 donc la norme pour moi. Enceinte une deuxieme fois , j'ai chopé la toxoplasmose, il a été question d'interrompre la grossesse , je n'ai pas voulu !! Comme quoi on évolue, car pour cet enfant j'étais prête à assumer le handicap.
J'ai repris le travail, pour des raisons financieres mais sinon je crois que je serais bien devenue femme au foyer ( rrrhoooo jamais de la vie, me serais-je dis avant d'avoir des enfants)
Alors si je te dis qu'au final je me retrouve avec 5 enfants ( mon mari en voulait un 4eme et des jumeaux ce sont annoncés) et que je suis devenue instit, donc entourée d'enfants toute la journée, alors qu'au départ les enfants je n'aimais pas ça 🙄.

Tout ca pour dire qu'il peut y avoir un monde entre ce qu'on imagine pour son avenir et ce que l'on va réelement vivre mais que ce n'est pas forcément moins bien. Juste différent. L'être humain est capable de s'adapter.
Moi j'ai ressenti une fierté à l'idée de porter des jumeaux. Je me suis dis que ce n'était pas donné à tout le monde. La plupart des femmes savent faire un bébé à la fois, moi je sais en faire deux à la fois!
Quand on attend des jumeaux on devient une espece de warrior. Car c'est clair que ce n'est pas facile tous les jours mais quelle fierté , quel amour. Oui c'est ca que j'ai découvert avec ma premiere grossesse : l'amour d'une mère pour son enfant .
Et si tu en aimes un, je pense que tu seras capable d'en aimer 2 de plus.

Bon maintenant on est toutes différentes. Et quoi que tu décides, avec ton conjoint, cela reste respectable. Je pense que l'acceptation ne viendra que lorsque tu auras pris la décision de les garder. Pour l'instant tu as le choix et tu hésites entre ce que tu imaginais et une réalité que tu n'attendais pas. Quand tu auras décidé de les garder , le cheminement se fera car tu n'auras plus que le choix d'assumer ta décision.
Journalisée

Un grand 1m82 né à 40sa+4; une grande 1m70 née à 40sa; un moyen 1m74 né à 39sa+5 et 2 petits d'1m50 et 1m55 nés à 38sa-1.
Et en tout : près de 300kg d'amour !!
2ou3
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2


« Répondre #154 le: 10 Août 2019 à 17:27:08 »

Merci pour vos messages et témoignages. Je suis totalement d’accord sur le fait que notre vie est rarement celle qu on s’etait imaginée. D’ailleurs en fait, je n’ai pas imaginé tant de choses que ça. Je sais juste qu’aujourd’hui je suis heureuse malgré de gros soucis de santé et des journees pas toujours roses.
Cet équilibre, j’ai envie de le maintenir, pour ma fille, mon homme, etc
C’est plus ça qui peut vaciller si on est 2 de plus.
Je ne savais meme pas, il y a encore 4 ans, que j’allais etre si heureuse avec ma fille, moi qui manque bcp de confiance en moi. J’aimais bien la compagnie des enfants mais je me disais... « les autres eux, sont forts, faut etre costaud pour elever un humain et le porter toute sa vie vers le bonheur et l’epanouissement ». Aujourd’hui je sais que meme si je suis une personne fragile et peu combative, je suis une maman aimante et bienveillante, et je donnerai ma vie sans hesitation pour ma fille.

Multiplier cette energie et investissement  sans faille, je ne sais pas si j’en suis capable.

Aussi, je me considère comme une personne (et on dit de
moi) que je suis calme, sensible, reveuse, etc.
J’aime la vie tranquille et je suis derangee par l imprevu. J’ai bcp travaillé la
dessus mais c’est tellement ancré, que ça n’a pas disparu : je me dis que ce n’est pas tres compatible
avec le fait d’avoir 2 enfants en meme temps, que c’est une chose pour laquelle
je ne suis pas faite et que plonger tete baissee serait inconscient.

Je pense que je devrais lacher prise, mais ma plus grande peur c’est d’avoir ces 2 enfants et que le quotidien soir rude, qu ils sentent que je suis perdue, que ma relation avec eux ne soit pas apaisée car je serai bousculée

Je me rends compte que je doute de tout, meme des choses simples a accomplir que j’ai deja faites par le passé.

J’ai peur que le délai légal pour interrompre passe sans que j’ai pu, avec mon cheri, y voir clair.
Et que cette grossesse ne soit pas un reel choix.

Aujourd’hui on a le choix, je ne peux pas me permettre de laisser arriver cela si au fond de moi cette maman qui attend des jumeaux, c’est pas moi.
Journalisée
Laety 89
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 30.669


Maman et Marraine :-)


« Répondre #155 le: 10 Août 2019 à 17:39:46 »

Parfois on se surprend nous-mêmes, et nos enfants (qu’ils arrivent un par un ou à plusieurs) nous révèlent des facettes qu’on ne soupçonnait pas.
Ne te mésestime pas, et prends vite rdv avec ton gynéco: un rdv à 12 SA est essentiel, et ce dans tous les cas de figure.
Journalisée

C (déc), S et A (mai), et A (avril)
je suis en fofoli'berty, et vous?
Multi marraine 🙃

Les inscriptions pour la ronde de Noyel 2019 sont ouvertes jusqu’à début novembre 😉
Ju350
Juillette 2014 et Muguette/Juinette 2016
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.824


mes quatre monstres adorés


« Répondre #156 le: 10 Août 2019 à 18:12:22 »

Concernant le choix que tu dois faire, je préfère être honnête, les deux ont un prix. Grossesse non désiré (pas prévu) ça à un coup psychologique je ne le nierais pas (bébé 4 pas du tout prévu à se moment là). Mais il y a peu je suis passée par la deuxième, c'est la première fois que j'en parle et la culpabilité et la tristesse son aussi présente. Exactement le sentiment que je ressent pour mon dernier. Je ne veux pas te dissuader ou te guider dans ton choix. Mais je suis surprise de ce que je ressents vis à vis de mon IVG. Ce n'est pas quelques chose à laquelle je m'attendais. Je sais que j'ai prit la bonne décision, c'est ce qu'il y avait de mieux pour moi et ma famille. 

Je pense qu'il faut aussi que tu en parle avec une autre personne. Dans le processus menant à l'IVG il y a deux entretiens pour une raison précise. Parler et mettre des mots sur ce que tu ressents. Mon premier rendez-vous été avec mon médecin traitant. Ce rendez-vous peut être prit avec n'importe quel médecin, et sert aussi à prendre une décision. Que se soit se rendez-vous ou le deuxième tu n'es pas obligé d'aller au bout et cela pourrait aussi t'aider à prendre une décision.

Je pense aussi que l'on ne sait pas de quoi l'on est capable tant que l'on est pas parent. Ça vaut pour un premier, comme pour des jumeaux, ou un quatrième. 

Bon courage, je sais que se sont des moments assez dur pour vous. Je sais que quelques soit la décision que vous prendrez ce sera la meilleur pour vous. Mais surtout n'hésite pas à prendre un premier rendez-vous en précisant bien que tu n'as pas encore prit de décision précise et que tu hésite. Comme je te le dis rien ne t'oblige à aller jusqu'au bout.  Bisou Bisou Bisou
Journalisée

Al garçon né le 7 mai 2012 à 39 SA + 2 mon beau bébé de 3kg740.
Mes louloutes nées à 36+5 sa le 27 juin 2014
E 2kg850
Az 2kg830
T nous à  rejoint le 11 mai 2016 à 39 SA + 6. Un beau poupon de 3kg980
Laety 89
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 30.669


Maman et Marraine :-)


« Répondre #157 le: 10 Août 2019 à 20:52:51 »

Ju Bisou Bisou
Journalisée

C (déc), S et A (mai), et A (avril)
je suis en fofoli'berty, et vous?
Multi marraine 🙃

Les inscriptions pour la ronde de Noyel 2019 sont ouvertes jusqu’à début novembre 😉
Pages: 1 ... 9 10 [11]
Imprimer
Partager :

Aller à: