10-04-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.940.842 Messages
21.540 Fils de discussion
21.638 Membres
Dernier membre: Jou

10 Avril 2020 à 01:54:47
Pages: 1 [2] 3
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: 3ans 1/2 : disputes, cris, coups, provocations du matin au soir. Elles étaient p  (Lu 4973 fois)
Kara
Membre Actif
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 250


« Répondre #15 le: 23 Avril 2013 à 00:12:11 »

Ce matin au réveil, en allant ouvrir la porte de leur chambre, j'ai pensé :
"vivement ce soir qu'elles soient couchées..."


c'est horrible je sais, mais j'ai pensé ça !
c'est nul.
Journalisée

Kara : 2 poulettes nées en 2009 à 28SA suite à 7ème FIV.
Bébé 3 miracle vient de pointer le bout de son nez le 09/12/12.
Régine de Briey
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 123



« Répondre #16 le: 23 Avril 2013 à 20:13:04 »

Ce matin au réveil, en allant ouvrir la porte de leur chambre, j'ai pensé :
"vivement ce soir qu'elles soient couchées..."


c'est horrible je sais, mais j'ai pensé ça !
c'est nul.

Bonsoir,
N'est-ce pas simplement humain d'être traversé par des pensées comme celle là ?
Journalisée

Régine de Briey,
 Jumelle et psychologue
jenny23
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 144


« Répondre #17 le: 27 Avril 2013 à 22:10:04 »

Je viens de découvrir ce post... Ouf il n'y a pas que chez moi que c'est l'enfer ! Ici c'est de pire en pire, et en même temps ils gagnent beaucoup en autonomie aussi. Je pense que c'est lié, comme si ils n'avaient pas envie de grandir finalement. D'ailleurs, il n'arrêtent pas de jouer aux bébés en ce moment...
Enfin bref, Kara, comme je te comprends! Moi aussi je suis une maman qui a régulièrement envie qu'ils soient couchés, ou à l'école ou au centre aéré! Je sais pourquoi : je n'ai pas de boulot en ce moment alors ma seule responsabilité c'est eux, et cela prend beaucoup trop de place.
Moi aussi j'ai l'impression que j'ai tout râté et que j'ai fait des petits tyrans.
On a même démarré une thérapie familiale à 4 et on l'a arrêtée au bout de 3 séances car on n'a pas du tout accroché ni avec les psys ni avec le principe, cela perturbait encore plus les enfants et on ne s'est pas sentis d'attaque.
Du coup, on se retrouve à nouveau tous seuls avec nos questions.
Bon, sinon une nouvelle idée : pour arriver à faire appliquer les règles, on va faire des séquences avec des pictogrammes et des tableaux de récompenses, espoir, espoir  Clin d'oeil
Journalisée

2 jumeaux de Déc 2009 garçon-fille + 1 petit ange parti à 6 mois de grossesse
Kara
Membre Actif
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 250


« Répondre #18 le: 04 Mai 2013 à 23:14:57 »

Jenny, je vois que tu comprends ce que j'endure...

En fait, ce qui me fait vraiment chi€r, c'est que j'y met vraiment du mien au niveau éducation.
(enfin, peut-être que toutes les maman disent ça, en fait... Clin d'oeil)

mais en fait ça sert à rien...
C'est hyper frustrant comme sentiment. J'ai vraiment l'impression d'avoir tout faux.

Elles me font pleurer tous les jours.
De rage.
Journalisée

Kara : 2 poulettes nées en 2009 à 28SA suite à 7ème FIV.
Bébé 3 miracle vient de pointer le bout de son nez le 09/12/12.
medor
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


« Répondre #19 le: 10 Mai 2013 à 13:29:46 »

J'ai l'ilpression de me retrouver dans vos messages, ici c'est infernal, un garçon, une fille, des cris toute la journée, du stress pour le voisin.
J'ai tout essayé les récompenses, les punitions...
Je parle à un mur .....
Ils se regardent et rigolent.
Rdv chez un psy début juin pour les coléres.
Là ça fait 2 heures qu,ils font les fous ... Pas moyen de les calmer.
Heureusement à l'extérieur ça se passe plutôt bien.
Jumeaux de bientôt 4 ans.
Journalisée
medor
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


« Répondre #20 le: 10 Mai 2013 à 13:51:16 »

Ah et j'oubliais, à table comment faites vous ?
On ne peut plus manger tranquillement même s'ils sont chacun à un bout de table ...
Journalisée
PetitPoney
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8.036



« Répondre #21 le: 10 Mai 2013 à 14:08:04 »

Je vais vous faire part de mon vécu.
Mes filles ont 5,5 ans. Des hauts et des bas mais, à mon sens, pas mal de bas. Je les trouvais infernales, pénibles, bruyantes etc. Idem que chez vous: beaucoup de disputes, de cris etc. Et un très très gros manque de confiance en moi. Je m'appuyais sur tous les livres possibles d'éducation, Filliozat et Gordon n'ont plus de secrets pour moi. Et pourtant... Ça ne marchait pas.
Depuis septembre, S me faisait des colères terribles en rentrant de l'école, ça pouvait parfois durer jusqu'à 2h, j'étais épuisée, elle aussi, toutes les journées commençaient et finissaient par des prises de bec. Jusqu'au jour où S m'a tapée devant l'école, il y a environ 1 mois. Là j'ai dit stop. J'ai appelé ma soeur (instit de CP, 3 enfants) pour entendre ses conseils pour la énième fois, mais cette fois-ci, ça a fait clic. En gros: elle ne se pose pas autant de questions que moi (je sais depuis longtemps que c'est là un de mes pb), et quand elle "menace", elle met la menace à exécution sans ciller si l'enfant n'écoute pas. Elle ne faiblit pas, a confiance en elle vis à vis de l'éducation de ses gosses, et surtout elle a une ligne directrice: l'idée de rendre ses enfants autonomes, de pouvoir leur faire confiance, et de leur fournir tous les outils (ou le plus possible) pour s'en sortir "en société".
C'est vrai, si les gamins pensent que tout peut arriver, et qu'en mettant le bazar chez les invités ou en tapant maman c'est ok, il n'y a pas de raison qu'ils s'arrêtent.
Mais surtout ils sont malins, et ils voient les failles et s'y engouffrent. Je ne croyais pas à ce concept, mais c'est bien vrai.
Donc il y a presqu'1 mois, j'ai serré les vis sérieusement. Avec un dialogue derrière, bien sûr, je ne veux pas jouer au tyran, mais on va dire que j'ai trouvé (enfin!!!) ma place de maman. En gros, pour faire court, c'est moi qui décide Et croyez-moi si vous voulez, S n'a plus fait une seule crise depuis. Alors oui, je suis passée du côté obscur, j'ai mis des punitions en place, même si j'aurais voulu éviter d'en passer par là, mais je pense que ça a été le moyen pour moi de m'affirmer. Le moyen de sentir que je pouvais avoir de l'autorité. Et ça a marché.
L'idée c'est donc que certaines choses ne sont pas tolérables, et qu'il doit y avoir sanction si ce n'est pas respecté.
Je sais très bien que beaucoup vont me tomber sur le dos, mais je précise bien que c'est ce qui fonctionne pour moi, pour nous. Maintenant, mes filles savent que quand je dis qqch, elles doivent écouter. Je n'exclus pas le dialogue avec elle, au contraire, on parle beaucoup, on explique beaucoup, mais à côté de ça, les couchers sont enfin tranquilles (5,5 ans de galère, croyez-moi, ça use). Et même si j'utilise la menace parfois, je veille aussi à n'y avoir recours que pour des choses "importantes" (je ne menace ni ne punis à tour de bras).

Après, ce n'est pas imcompatible avec Filliozat ou Gordon, évidemment, l'écoute peut (et doit, à mon sens) avoir lieu, mais je trouve que si derrière il n'y a aucune fermeté, l'enfant ne sait plus où il en est. Et d'ailleurs je trouve que c'est le danger de ces bouquins: en les lisant, on dirait qu'en dialoguant, tout devient beau et merveilleux avec les enfants. Sauf qu'ils oublient de dire qu'il faut AUSSI être ferme et poser des limites claires.

Medor, ton cas me fait penser au mien: les miennes aiment bien se mettre dans leur "bulle" et faire les 400 coups à ce moment-là, et là, rien à faire, elles n'écoutent pas. Sauf si on se fâche. Ce dernier mois, donc, elles n'ont fait ça qu'une seule fois. Je me suis fâchée de suite, en expliquant pourquoi je les grondais, et j'ai menacé de ne pas lire l'histoire si elles continuaient (ça se passe en général à l'heure du coucher). Elles ont arrêté de suite, et n'ont pas recommencé.

Le coup de la punition, j'avais déjà essayé, mais la clé c'est de vraiment la mettre à exécution. Je le vois avec zhom, et avec des copines à moi, et c'est ce que je faisais avant. On dit non 50 fois, mais on revient toujours en arrière. Non, c'est non. Ce n'est pas à l'enfant de me faire fléchir, ou plutôt, bien sûr qu'il va essayer de me faire fléchir, mais c'est mon boulot de persister. Et s'ils "tapent" dans ces limites constamment, c'est aussi pour vérifier qu'elles sont bien là. Ici, par exemple, elles ont droit aux sucreries et glaces le samedi (et en vacances). Sinon elles boufferaient du chocolat à longueur de journée. Avant, elles m'auraient demandé une glace un mardi par exemple, j'aurais dit non, puis oui (pourquoi pas après tout), puis attends non (ben oui j'ai commencé par non faut que je m'y tienne), puis là elles râlent, alors je redis oui, etc. On n'en sort plus, c'est la misère. Maintenant elles me demandent, je rappelle la règle du samedi, et c'est terminé. Elles ne râlent même pas.

Et j'ai aussi fait un petit test: on a écrit les règles de la maison sur un papier. Elles me les ont presque toutes dictées!! Incroyable!! elles connaissent donc les règles, même très bien, et elles vérifient de temps en temps que c'est toujours en place

Désolée pour le pavé, mais je me dis que mon expériece peut peut-être servir à certaines d'entre vous.
Journalisée
PetitPoney
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8.036



« Répondre #22 le: 10 Mai 2013 à 14:10:21 »

Medor, je viens de voir que tu as posté: pour les repas, tu peux expliquer qu'il faut se comporter comme ci et comme ça, et que sinon ils descendent de table. Le souci est d'appliquer la menace. J'ai aussi fait ça: S n'arrivait pas à rester assise sur sa chaise. Je lui ai demandé si elle faisait pareil à l'école. Réponse: non. Donc elle est capable de faire pareil à la maison. Donc j'ai expliqué qu'à table, je ne voulais pas qu'elles se lèvent sans arrêt ou se tiennent à genou. Elle m'a ignorée, son repas s'est arrêté là. Ça ne lui a pas plu, mais maintenant à table je vois la différence.
Journalisée
medor
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


« Répondre #23 le: 10 Mai 2013 à 14:34:36 »

Merci Hélène.
Jusqu'à présent j'étais plus sur un système de récompense comme dans certains livres, ç a marché pour certaines choses, le tableau avec le bonhomme qui sourit ou qui pleure ....
Tout ça c'est ok.

Mais quand ils font les fous comme aujourd'hui...
Je les ai séparés, ils reviennent ensemble de suite et rigolent
Fessée ils se regardent et rigolent
Punir dans ces cas là mais comment ?

Quand ma fille me tape, je la punis comment ?
De sortie, je punis aussi son frère s'il a été sage ( et moi aussi car je dois les supporter à la maison)
De télé ( pareil je punis l'autre aussi )

J'ai trouvé une récompense 10mn d'ipad pour l'un et pas l'autre .

Mais je vois que le lendemain c'est rebelotte ...

Il faut que j'arrive à trouver et surtout être ferme comme tu dis, c'est peut être aussi mon défaut car quand ils me résistent je baisse les bras.

Pour tout ce qui est chocolat, bonbon ... Pas de problème, je suis ferme mais j'abandonne vite quand ils sont déchainés et je me sens perdue face à eux !!!

Car dans ces moments là ils se soutiennent et me défient.

Je leur propose un jeu, de lire un livre .... Ou autre , dans ces moments là ils ne veulent rien que faire les fous.

A table je vais essayer ce que tu dis.

Oui je ne suis pas assez ferme à table car je veux qu'ils mangent ....

Merci
Journalisée
PetitPoney
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8.036



« Répondre #24 le: 10 Mai 2013 à 14:50:51 »

Pour manger, ils mangeront, ne t'inquiète pas Clin d'oeil au pire si tu appliques ce que tu dis, ils sauteront 2-3 repas max et ça ira mieux. Après les tiens sont plus petits que les miennes, c'est sûr, donc tout est à adapter. Je me rends bien compte que je n'aurais pas pu ici en priver une de télé (surtout vu la configuration de la maison), mais maintenant oui (celle qui est punie va dans la cuisine, dehors ou dans sa chambre).
Après, tu peux réfléchir à la question, et voir quelles "punitions" seraient adaptées, qui ne punissent pas tout le monde. À 3,5 ans, tu peux supprimer un jouet pendant 10min par exemple, ou en priver un d'aller dans le jardin, etc. Fais preuve d'inventivité.
En fait je crois qu'on se laisse bouffer parce que tant qu'ils sont petits, on se dit justement qu'ils sont petits. Mais ils ne sont pas bêtes et comprennent très bien.
Ici quand la mienne m'a tapée devant l'école, je l'ai grondée en tenant sa main, et en rentrant à la maison, elle refait une crise et m'a retapée. Je l'ai envoyée dans sa chambre. C'est là que j'ai discuté avec ma soeur. J'étais à bloc en raccrochant , c'est là que zhom est rentré, et S s'est pris le savon de sa vie, et on l'a envoyée au lit direct après dîner, sans histoire ni bisou. Elle a pleuré, mais en gardant quand même un profil bas, sans la ramener en hurlant comme elle aurait pu le faire avant.

Par contre, il ne faut vraiment pas que tu te laisses taper. Chez nous c'est l'interdit nº1. Si j'en chope une qui tape, quelle que soit la raison, elle file dans sa chambre. Évidemment, je ne tape pas non plus (ça c'est ma règle à moi, je refuse de leur mettre des fessées).
Si elles se disputent un jouet (ça arrive de moins en moins), je prends le jouet et ne le rends que quand/si elles se sont mises d'accord (donc soit elles oublient, soit elles négocient de manière très sérieuse ).

Le lendemain c'est rebelotte, oui, parce qu'ils continuent à essayer. Ça va durer longtemps, et il ne faut pas lâcher. Les règles sont là, toujours, et eux essayeront toujours de les tester.

Sinon pour la télé par ex, comment est faite la maison? est-ce que tu pourrais mettre le "puni" dans sa chambre? Et puis bon, ma foi, si tu punis les 2, y a pas mort d'homme.
Comme dit ma soeur, si tu mets ça en place, les premiers jours, faut être "dragonne". Tu ne laisses rien passer. Y a pas de raison qu'ils te mettent la maison et la vie à l'envers. Après faut trouver le juste milieu entre ne pas tolérer ces comportements et comprendre le besoin de se défouler. T'as un jardin?
Journalisée
medor
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


« Répondre #25 le: 10 Mai 2013 à 15:26:49 »

Non pas de jardin, nous sommes en appartement avec un voisin plutôt compréhensif en bas heureusement ...

Bon je vais essayer d'établir et de lister des règles.
E punir un dans la chambre il n'y reste pas ...

Je vais réfléchir à tout çà et surtout à ne plus me laisser taper !!!!!

Merci merci c'est bien de pouvoir en parler car avec la famille c'est dur quand ils viennent ils me disent " calme les " mais ils sont marrants ....
C'est 2 contre 1 dans la journée. Et dur quand on n'en peut plus.

Là ils dorment ... Tu m'étonnes, sont tombés comme des mouches après çà.

Merci

Journalisée
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.044


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #26 le: 10 Mai 2013 à 21:27:16 »

Ah et j'oubliais, à table comment faites vous ?
On ne peut plus manger tranquillement même s'ils sont chacun à un bout de table ...


Je suis d'accord avec les divers conseils d'Hélène, en particulier des règles claires et s'y tenir.

Concernant les repas, y'a eu ici des périodes "folklo". Entre les problèmes d'appétit, les problèmes pour utiliser les couverts, les problèmes pour rester assis à table... Tous les problèmes n'ont pas été résolu de la même façon.

- Pour le manque d'appétit (qui peut faire que l'enfant "chipote", joue avec sa nourriture, traine etc), il faut trouver la cause du manque d'appétit, chez nous RGO et allergies alimentaires (chez d'autres, ça pourrait être parce qu'on autorise l'enfant à grignoter entre les repas, style "goûter" à 10h-10h30 qui "casse" l'appétit au déjeuner ; au dîner, ça peut être dû à la fatigue et/ou au goûter trop proche / trop copieux). Tant qu'il y a un manque d'appétit, sanctions et/ou récompenses sont inefficaces.  Donc premier point dont il faut être sûr : que les enfants viennent à table en ayant faim !

- Ici, il y a environ 1 an 1/2, j'avais la grande qui mangeait d'avantage avec ses doigts qu'avec ses couverts pendant que l'un des frères passait une partie des repas à aller sous la table, puis à revenir, puis à... Sportifs les repas ! Maintenant, la grande mange très sagement avec ses couverts (et même si ce n'est pas toujours "parfait", elle y met beaucoup de bonne volonté), tandis que son frère ne se lève que s'il a besoin d'aller aux toilettes, ou pour chercher un couvert, ou tout autre "pretexte valable", il a cessé d'aller sous la table (sauf si, sans faire exprès, il a fait tomber quelque chose, ce qui est rare et tout à fait acceptable). Et tout le monde mange de tout. Pour obtenir ce résultat :
- règles claires, indiquées sur une feuille sous forme de pictogrammes et dessins : d'un côté, le comportement souhaité bien mis en valeur, bonhomme souriant etc ; d'un autre ce qui est interdit, barré, bonhomme pas content. Commencer par ce qui est essentiel, par exemple rester assis à table du début à la fin du repas. Une fois les règles essentielles acquises, en ajouter d'autres, par exemple débarrasser son assiette, son verre et ses couverts en fin de repas ; ne pas demander d'acquérir toutes les règles en une fois.
- Rappel systèmatique des règles "en image" en début de repas pendant la phase "d'apprentissage", et à chaque fois que c'est nécessaire pendant les repas (maintenant, c'est juste rappel "verbal" en cas de besoin).
- Si l'enfant déroge aux règles, ne pas mettre d'émotions dans le rappel aux règles, rester neutre (parce que ça peut être rigolo de voir maman s'énerver !). Si vraiment l'enfant ne veut pas respecter la règle, conséquence "logique" - par exemple, l'enfant va sous la table, ben c'est la fin du repas ; l'enfant crie, on l'éloigne du lieu du repas en lui disant qu'on a envie de calme pendant le repas, l'enfant chipote et patati et patata, très bien tu ne veux plus manger, mais tu restes quand même à table avec nous (ça, c'est pour ma fille, qui parfois chipote parce qu'elle a envie d'aller fouiller dans les affaires de ses frères... mais si finalement elle doit quand même rester à table, et voit qu'il y a ensuite un aliment qui l'intéresse, d'un seul coup elle trouve que ce qu'elle a dans son assiette est bon  ).
- si l'enfant a bien respecté les règles, là être très expressif pour dire qu'on est content de lui, et p'tite récompense (chez nous, une friandise, qui varie selon les jours ; sachant qu'il n'y a pas que bonbons et chocolat qui peuvent être des friandises, ça peut aussi être des fruits secs, du jus de fruit, etc). La friandise de fin de repas peut donner la motivation nécessaire à l'enfant pour faire l'effort nécessaire pour se tenir correctement à table.
Il m'arrive de rappeler la règle pendant le repas, et de rappeler que si tel et/ou tel enfant continue à avoir un comportement inadapté (essentiellement, manger avec les doigts ou parler avec un vocabulaire inacceptable à table), il n'y aura pas de friandise à la fin du repas... le plus souvent, ça calme le jeu ; si ce n'est pas le cas, ben c'est pas grave, l'enfant n'a pas de friandise, et sait que ça ne sert à rien de réclamer en voyant la soeur et/ou le frère en avoir une... l'enfant est sans doute un peu vexé de ne pas en avoir eu, mais comme il sait que c'est "juste" et correspond à la règle de la maison, en général dès le repas suivant il ajuste son comportement.

Sans quoi... surtout en vivant en appartement, les sortir tous les jours dans un parc / square, ou piscine, ou tout autre lieu où ils peuvent courir, sauter, grimper, bouger Clin d'oeil
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
medor
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


« Répondre #27 le: 10 Mai 2013 à 22:36:49 »

Merci pour tous ces bons conseils, je vais instaurer des régles.

Pour tout ce qui est de sortir, je sors avec eux tous les jours.

Nous dessinons ensemble, jouons ensemble mais toujours avec les 2 ( sauf pour les jeux de société car mon garçon n'est pas patient) alors que sa soeur si.

Je joue rarement avec seulement l'un d'eux. De toute façon ils viennent toujours tous les 2 que ce soient des jeux de filles ou de garçons.

J'ai perdu un peu patience ces derniers temp, je vais revoir tout çà et essayer d'être ferme. Merci merci

Journalisée
medor
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


« Répondre #28 le: 11 Mai 2013 à 15:25:28 »

J'ai édicté les règles ce matin avec petits dessins sur une feuille.
Pour le repas, mon loulou voulait se lever j'ai dit non regarde la règle, si on se lève on a fini de manger, papa a rajouté on ne se lève que pour faire pipi, et les filous sont allés faire pipi tous les deux 

Nous avons mangé dans le calme.

A voir pour la suite.

Bon week end

Journalisée
micacahuète
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6.047


Club des 5 au complet


« Répondre #29 le: 11 Mai 2013 à 16:16:36 »

 Souriant
Journalisée

Maman de G. 12 ans, R. 10 ans, A. 8 ans, D. et A. 4 ans
Récapitulatif Séries : pages 15 et 16 du fil http://forum.jumeaux-et-plus.fr/index.php/topic,39138.210
Pages: 1 [2] 3
Imprimer
Partager :

Aller à: