20-09-2017
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.919.319 Messages
21.267 Fils de discussion
21.012 Membres
Dernier membre: Fl0

20 Septembre 2017 à 20:14:46
Pages: [1]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Petit lexique de vulgarisation pour une bonne compréhension du forum  (Lu 11411 fois)
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« le: 09 Février 2008 à 21:32:13 »

Les plus sérieux

MZ = monozygote, issus du même oeuf
DZ = dizygote, issus de 2 oeufs differents


AG : Anesthésie générale

AM : assistante maternelle

DAL : Dispositif d'Aide à l'Allaitement ou Dispositif d'Aide à la Lactation

DPA : date prévue d'accouchement

MAP : menace d'accouchement prématuré
           Éventuellement machine à pain chez les gourmand(e)s

PDLV : protéine de lait de vache

PMI : Protection Maternelle et Infantile, service rattaché au Conseil Général

RGO : reflux gastro-oesophagien

RPC : recommandation de pratique clinique

SF : Sage Femme

SA: semaine d'aménorrhée (= pas de règles), comptée à partir des dernières règles
SG: semaine de grossesse

singleton : enfant seul (donc pas jumeau ni triplé ni quadruplé...cqfd)

TISF  :   Technicienne de l? Intervention Sociale et Familiale
              Elle  vient en aide aux familles, aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou
               en  situation d'exclusion qui rencontrent des difficultés.

VB voie basse



Les moins sérieux


BM : belle-mère
BP : beau-père
BS : belle-soeur
etc ... pour toute la famille !

GIMF : Googl*e Is My Friend

JLDLR : Jean-Luc Delarue  <= mon préféré  Clin d'oeil

JCVD : Jean-Claude Van Dame, préféré de Bambinette

LOL : Laughing Out Loud, mort de rire

MDR : mort de rire, rire aux éclats quoi !
PTDR : péter de rire

Plussoyer : plus 1

RALC : Réflexions à la Con

SNU: syndrome du neurone unique, pathologie qui atteint principalement la femme enceinte mais peut s'étendre à l'entourage (le conjoint en priorité <= ben ouep, pas de raison qu'ils y échappent   Tire la langue )
à prendre très au sérieux car ce syndrome peut perdurer au delà de la période de gestation  Pleurs
toute fois certaines ont la chance d'y échapper, moi même par exemple   

Topic : un sujet de forum
« Dernière édition: 21 Août 2009 à 09:58:18 par P'tite Lilli » Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #1 le: 20 Février 2008 à 15:23:49 »

Péri: péridrale
Rachi : rachi anesthésie

Les explications de Chéops, interne en anesthésie réanimation (message du 19/02 sur le forum)
Chéops, je me suis permis sans ton autorisation  Clin d'oeil

Pour une césar on favorise la rachi pour plusieurs raisons:
- Une ponction unique, donc moins de risque d'hématome périmédullaire, notament lors du retrait d'un cathéter de péri ou de complications hémorragiques.
- Un délai d'installation court: 5 min environ
- Une durée d'analgésie suffisante en fonction de la dose (environ 2h) et en général on met de la morphine dans la rachi, ce qui permet de couvrir la douleur au moins 12h et surtout améliore considérablement la qualité de l'analgésie.
- Une aiguille beaucoup plus fine, donc moins de risque de céphalées après la ponction. (une péri réussie, il n'y pas de céphalées mais en cas de brèche, c'est à dire qu'en fait on va un peu trop loin avec l'aiguille, ce sont les céphalées assurées et là ça devient très gênant pour la maman car elles sont très fortes et très tenaces.....je passe....)
- Anesthésie globale: sensitive et motrice, ce qui permet au chirurgien d'opérer dans de bonnes conditions (pas de contractions des muscles abdominaux donc ouverture et fermeture facilitée).
- L'inconvénient principal est bien sûr l'hypotension mais qui est bien connue et prévenue systématiquement par d'autres médicaments injectés au moment voulu.

Les avantages de la péri conviennent mieux à un accouchement par voie basse:
- Anesthésie essentiellement sensitive, c'est à dire agit uniquement sur la douleur et moins sur la motricité (tu peux pousser et bouger les jambes).
- Anesthésie contrôlée par la patiente (c'est toi qui gère ta douleur)
- Anesthésie longue grace au cathéter mis en place qui permet d'injecter les anesthésiques tant que l'on veut.
- Possibilité d'injecter des doses très fortes en cas de césar en urgence (mais là on rejoint, en qualité d'anesthésie les mêmes avantages et inconvénients de la rachi).

Après il existe des rachi-péri combinée mais beaucoup moins pratiquées car plus compliquées, plus de risques de brèche (donc céphalées...) et pas forcément plus d'avantages que la rachi.

- dans une rachi on injecte le produit dans le liquide entourant la moelle épinière, donc on passe forcément à travers une membrane (la duremère) et c'est par là que se fait un trou, à travers lequel le liquide céphalo-rachidien peut s'échapper et c'est ce qui donne mal à la tête. Mais aujourd'hui on utilise des aiguilles très fines qui évite de faire une trop gros trou et le liquide s'échappe rarement. C'est pourquoi, la rachi donne rarement mal à la tête;
- dans la péri, on injecte et on met le cathéter dans un espace de 2mm situé avant cette membrane (donc pas de trou et pas de fuite du liquide). Pour la péri on utilise des aiguilles beaucoup plus grosses et tranchantes.

Dans la rachi-péri, on introduit l'aiguille de péri (la grosse) jusqu'avant la membrane, puis on passe l'aiguille de rachi (plus fine) à travers l'aiguille de péri pour faire la rachi, puis on met le cathéter de péri;
Donc dans la péri-rachi, il y a forcément un trou de fait.
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
Pages: [1]
Imprimer
Partager :

Aller à: