27-01-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.940.149 Messages
21.560 Fils de discussion
21.598 Membres
Dernier membre: saty23

27 Janvier 2020 à 15:37:07
Pages: 1 [2]
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: handicap dans les apprentissages  (Lu 2292 fois)
Babouchka69
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2.527


« Répondre #15 le: 25 Août 2011 à 12:05:11 »

Bonjour Sandrine, ce dont souffre vos jumelles ressemble un peu au comportement de mon frère malheureusement. Je vous explique sa situation :
Né à terme sans aucun souci de santé particulier, enfant curieux, et vif quand il était tout jeune mais très timide et un peu agressif.
A 4 ans il n'avait toujours pas développé un langage adapté à son age, il a eut 2 ans de séances d'orthophonie et s'exprime correctement depuis l'age de 6 ans.
A 6 ans, énormes difficultés scolaires en CP : déconcentration, apprentissages lecture et écriture difficiles, il redouble son CP. On se retrouve dans la même classe et c'est moi qui fait ses devoirs. Il apprend enfin à lire mais lit encore à l'age adulte comme un enfant de 7 ans. *L'écriture est horrible, on dirait un enfant de 4 ans. Il est droitier mais place sa main comme un gaucher pour écrire.
S'en suit des années en CLISS à partir du CE2 puis en section adaptée au collège. Il est nul dans toutes les matières, 4 de moyenne, 0 participation, phobie scolaire, isolement de ses camarades de classe, n'a pas d'amis, ne sort jamais.
En 4ème, il passe en maison familiale car veut être éleveur de vaches mais même passionné par le métier il est nul à l'école, rate le BEPC, le BEP et arrete ses études à 18 ans sans diplomes, pour reprendre la ferme familiale (maraicher arboriculteur).

Aujourd'hui il a 32 ans, est agriculteur à son compte MAIS mon père ets obligé de le superviser car ne sait pas prendre de décisions. Il ne sort jamais, n'a pas d'amis, pas de vie sociale, pas de vie sentimentale, très isolé dans on petit monde même s'il est très intelligent mais il a des idées arretées sur tout et très bornées notamment sur l'école (c'est nul ça sert à rien), l'homosexualité, le racisme, les filles, ...
Puis des idées suicidaires aussi  Pleurs, un désinteret de ce qui l'entoure. Mëme son métier qui le passionnait tant avant n'a plus d'interet pour lui.

Ici, on nous a parlé de comportement autistique, donc pas réellement un autisme mais plutôt un comportement qui se rapproche de l'autisme.
Je suis navrée s'il s'agit de cela mais il n'existe aucun réel traitement, juste une prise en charge psychologique.
Journalisée

2008, mon ange
2010, Minouchette et Souricette au cp
2012, Babou en MS
Pages: 1 [2]
Imprimer
Partager :

Aller à: