16-09-2019
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.938.945 Messages
21.529 Fils de discussion
21.516 Membres
Dernier membre: Cindie

16 Septembre 2019 à 02:09:54
Pages: [1] 2
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: Chacun sa chambre et désir de dormir ensemble  (Lu 3422 fois)
bati
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.213


« le: 14 Décembre 2007 à 09:44:35 »

Bonjour, j'ai besoin de vos conseils et de votre expérience!
Nos jumeaux (19 mois) dorment chacun dans leur chambre dans des lits à barreaux depuis leurs 11 mois et l'aîné (3 ans) dans sa chambre également dans un lit de 90/190.
L'aîné souhaiterait dormir avec sa petite soeur, mais je lui ai expliqué qu'il fallait encore attendre, car j'aimerais tout d'abord que la jumelle exprime le même désir. Pour l'instant, Mathilde va dans le grand lit de l'aîné quand je leur dis d'aller au dodo, car les 3 ont instauré leur propre rituel qui a lieu dans le lit de notre grand garçon. Une fois le rituel terminé, elle me paraît toute contente de retrouver son dodo tout doux quand je la mets dans son lit.
Je me demande quand enlever les barrières de lit des jumeaux et comment ça se passera à ce moment-là. Ils dorment tellement bien en ce moment et je crains que ça ne soit la "fiesta" si je les mets à dormir ensemble. L'aîné est passé dans un lit sans barreaux à 20 mois.

Quand avez-vous enlevé les barrières des lits à barreaux? Y a-t-il eu beaucoup de "trafic" entre les chambres et les lits à ce moment-là? Avez-vous remis vos enfants dans la même chambre après les avoir séparé, car ils souhaitaient dormir ensemble? Si oui, à quel âge? Bref... comment avez-vous géré le changement de lit, les barreaux, les éventuels déplacements nocturnes, le désir de dormir ensemble de vos enfants?Huh??? Merci d'avance pour vos conseils et témoignages  Clin d'oeil
Journalisée

La vie, c'est comme une boîte de chocolats: on ne sait jamais sur quoi on va tomber.
Un grand frère de 2004. Un gars et une fille 18 mois plus tard.
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #1 le: 14 Décembre 2007 à 15:18:59 »

Les jujus sont allés dans des grands lits à 2 ans 1/2. Les chambres des enfants sont à l'étage, celle des parents au RDC.
Nous n'avons jamais eu de soucis au moment du coucher. Parfois les 3 sont dans le lit de l'aîné (140/180) le temps de leur lire un histoire. Puis chacun réintègre sa couche.
La nuit idem, pas de soucis.
Ca se complique le matin, le 1er réveillé se charge de faire un peu de bruit (genre je chante ou je cause à doudou  ) juste pour s'assurer de réveiller les 2 autres  Triste  Et les parents par la même occasion 

On essaie de confier au grand la lourde tâche de donner le feu vert à partir de 8H. S'il se réveille avant (ce qui est toujours le cas, ce n'est pas un dormeur), ne pas allumer sa chambre. Et les jujus, ne pas faire de bruit tant que la chambre du grand frère n'est pas allumée.
On leur explique qu'il ne s'agit pas du tout de punition, mais de respect du sommeil des autres.
Nous n'avons pas 100% de réussite  Tire la langue
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
Bambinette
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27.083



« Répondre #2 le: 14 Décembre 2007 à 21:38:11 »

Je n'ai pas vraiment d'expérience à partager (les miens ont 20 mois), mais je voulais juste apporter une réflexion : à te lire, Bati, je m'aperçois que je ne me vois pas du tout les changer de lit pour le moment ...

C'est drôle, pour moi leur lit à barreaux est un endroit sécurisant ; pas de peur qu'ils se lèvent, ou qu'ils nous réveillent, ou des choses comme çà, mais pour eux ; à croire que c'est moi la maman qui n'est pas prête à les voir dormir dans un grand lit ....

En plus, je vais toujours les voir quand je vais me coucher, ils sont toujours collés contre les barreaux..

Mais bon, désolée, je ne t'apporte pas de réponse, là ...
Journalisée

Roxane / Axel, 7 ans (03/04/06)
Les jumeaux identiques sont aussi fraternels que les autres. Quant à l'adjectif faux, il sonne de manière désobligeante. Les faux jumeaux sont de vrais enfants, mais aussi de vrais jumeaux, puisque engendrés et nés en même temps ! Zazzo
Bambinette
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27.083



« Répondre #3 le: 14 Décembre 2007 à 21:41:45 »

Bati, je viens de voir qu'il y a un fil sur le même sujet dans "0-3 ans"
Journalisée

Roxane / Axel, 7 ans (03/04/06)
Les jumeaux identiques sont aussi fraternels que les autres. Quant à l'adjectif faux, il sonne de manière désobligeante. Les faux jumeaux sont de vrais enfants, mais aussi de vrais jumeaux, puisque engendrés et nés en même temps ! Zazzo
bati
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.213


« Répondre #4 le: 14 Décembre 2007 à 23:40:23 »

Merci Muriel, je n'avais pas vu...  Roulement des yeux intéressant ce fil. J'y ai d'ailleurs mis un message.

Cependant, il ne répond que partiellement à ma question, car j'aimerais aussi savoir s'il y a des jumeaux, ou des frères et soeur des jumeaux, qu'on a mis/remis dans la même chambre après séparation car ils en ont exprimé le désir. Très intéressant de lire P'tite Lilli pour moi, car elle a aussi un aîné à gérer.
« Dernière édition: 14 Décembre 2007 à 23:42:36 par bati » Journalisée

La vie, c'est comme une boîte de chocolats: on ne sait jamais sur quoi on va tomber.
Un grand frère de 2004. Un gars et une fille 18 mois plus tard.
Maman twin
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 898



« Répondre #5 le: 15 Décembre 2007 à 09:34:03 »

Je ne vais rien t'apporter non plus Bati puisque je n"ai pas d'ainé avant mes deux louloutes...
Par cintre moi aussi je me pose la question du changement de lit, surtout pour emilie qui est bien grande et j'ai l'impression qu'elle "etouffe " dans son petit lit....
Quand elle vient sur notre lit elle est toute folle, elle se roule dedans et à l'air tellement heureuse d'avoir de la place....mais mon homme a très peur de la voir dans notre lit à 2 heures du matin... ou de la voir tombé malgré une barrière (elle est un peu casse cou...)
En tout cas moi je me suis dit qu'on allait peut être essayé quand même après les fêtes, en commencant par lui parler et en installant le lit dans sa chambre....

Par contre Pauline est bien je ne la vois pas du tout encore dans un grand lit, déjà parce qu'elle a encore plein de place et qu'elle est vraient comme dans un cocon dedans....donc on verra plus tard pour elle....

Voilà pour ici mais c'est bien prise de tête car comment savoir vraiment si c'est le moment ou pas, malgré nos impression d'adultes  Huh? Huh? Huh?
Journalisée

Marie
Emilie et Pauline (21/06/06) et Elise (07/06/09)
Trois poulettes ça déménage !
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #6 le: 15 Décembre 2007 à 09:37:01 »

Coucou,

C'est un truc très Européen que de vouloir une chambre personnelle pour chaque enfant de la fratrie. Je pense qu'un adolescent à effectivement besoin de s'isoler, d'avoir un lieu protégé (y compris de ces parents Roulement des yeux), bien à lui. Nécessité d'affirmer son indépendance.

L'envie d'être isolé de ces frères et soeurs vient naturellement vers 12 ans. Moi, je suis plutôt partisante de prendre le temps de les laisser choisir. Pour mes jumeaux, nous avons la chance de disposer de 2 pièces. Une pour dormir, et une pour le jeu. Cela restera comme cela jusqu'à ce qu'ils souhaitent faire autrement.

Dans mon entourage, beaucoup de fratrie ont ainsi été remis dans une chambre commune après avoir tenté la séparation.

Je site la psychothérapeute Anne BACUS, qui ne parlait pas forcément de jumeaux :

" Partager la même chambre présente de nombreux avantages :
- Cela aide à lutter contre les démons de la nuit;
- Cela apprend à négocier, à faire de la place à l'autre, à être solidaires et complices;
- Cela double la quantité de jouets disponibles;
- Cela augmente la complicité entre les enfants;
- Cela impose à chacun l'apprentissage du respect de l'autre, de ses affaires personnelles et de ses secrets."

Elle voyait cela comme des avantages, on peut aussi le voir comme des inconvénients. A chacun de faire selon sont ressenti.

A +



Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #7 le: 15 Décembre 2007 à 14:38:37 »

Il faut voir aussi les possibilités matérielles de la maison.
Chez mes parents, 2 chambres pour les 3 filles que nous étions. Je n'ai jamais trouvé d'avantage à partager la chambre de mes soeurs  Roulement des yeux  avec mes yeux d'ado. Peut être dans la petite enfance mais pas de souvenirs.

Pour nous même schéma. 2 chambres, 3 enfants.
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
bati
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.213


« Répondre #8 le: 15 Décembre 2007 à 23:11:47 »

Maman Twin, si ça se passe comme pour notre aîné, elle te laissera dormir la nuit tellement elle sera fière d'avoir un énorme lit. En tout cas, ça a été le cas de notre aîné.

Coucou La doudou, tout est effectivement à double tranchant. Partager la même chambre invite au respect de l'autre, effectivement. Perso, j'ai partagé la chambre de ma soeur et n'ai eu des difficultés qu'à partir de 8 ans, mais l'expérience est faussée, car ma soeur a 7 ans de plus que moi... tu t'imagines un peu le problème concernant les horaires de coucher, de devoir et tutti quanti. Une antinomie incroyable!

Nous avons séparé nos deux petits car ils se dérangeaient vraiment. Réveils nocturnes toutes les heures durant 3 semaines avant séparation... soudainement, je ne saurai probablement jamais pourquoi. Raison pour laquelle je m'interroge quant au dodo de deux ou 3 enfants dans la même chambre. Chez nous, le fait d'avoir eu la possibilité de les séparer nous a véritablement offert la possibilité d'avancer sans péter un câble. Mais bon... je ne saurai jamais comment j'aurais continué si nous n'avions pas eu cette possibilité...

De voir que ça marche dans beaucoup de famille me rassure car cela me donne une vision qui n'est pas forcément catastrophique lorsque les loulous partagent la même chambre.
Journalisée

La vie, c'est comme une boîte de chocolats: on ne sait jamais sur quoi on va tomber.
Un grand frère de 2004. Un gars et une fille 18 mois plus tard.
CarineF'ville
Nouveau Membre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5


On les adore quand même ....


« Répondre #9 le: 08 Avril 2008 à 13:59:16 »

Bonjour, j'ai quelques questions en ce qui concerne la séparation de mes jumeaux, Estelle et Rémi (39 mois).

Depuis la naissance jusqu'à leur 2ans et 4 mois ils ont été dans la même chambre. Nous avons ensuite fait quelques travaux (peinture + déco pour fille, peinture + déco pour garçons), nous avons acheté des grands lits (90). Et les voilà chacun dans leur chambre, chacun leur univers.

Au bout de quelques semaines, mon fils se levait ... encore et encore ... et allait dans le lit de sa soeur ..... On a tout essayé .... mais rien à faire. Donc nous sommes revenu à une chambre pour deux et une salle de jeux.

Aujourd'hui ma fille s'isole de plus en plus, râle quand son frère monte sur son lit .... touche à ses affaires ...

Alors on ne sait plus se qu'il faut faire : devons nous à nouveau les séparer Huh?

Merci à tous.
Journalisée
Val (J.Y.R.P.)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 20.157


« Répondre #10 le: 08 Avril 2008 à 14:15:49 »

Citation
Alors on ne sait plus se qu'il faut faire : devons nous à nouveau les séparer


pas de conseil à te donner

nous tous les enfants sotn séparés car la maison le peut et c'est notre choix de parent

il faut que tu décide de ton choix (ensemble ou pas) et que tu t'y tiennes.
Il n'y a pas la bonne solution !!
j'ai fait selon mes convictions e tcelle de zhom : chacun un espace vie
Journalisée
Isazou
Présidente AD39
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9.434


heureuse maman de trois princesses...


« Répondre #11 le: 08 Avril 2008 à 22:18:28 »

Je n'ai pas du tout d'expérience ne ce domaine, mais je suppose que d'autres auront de quoi te faire avancer...
Mais je pense aussi qu'une fois la décision prise, il faudra qu'elle reste. Ton fils a grandi un peu plus..... ça ira peut-être mieux cette fois si tu les re-sépare Huh?

Bisou
Journalisée

Leelou, 23 mai 2005 
Calie et Maéline, 18 mai 2007

"Le bonheur est un drôle d'animal : il se débat, griffe, mord, tout lui est bon pour nous faire ouvrir nos mains. Mais si on les ouvre : tout est fini.
Serrez le vôtre bien fort, même si ça vous fait mal."
Bambinette
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27.083



« Répondre #12 le: 08 Avril 2008 à 22:39:42 »

Pas d'expérience non plus, mais j'aurais tendance à dire que si ta fille râle, il faut que ce soient vous les parents qui fassiez respecter son désir "d'indépendance".

Dans un autre style, mais je trouve que çà peut se rejoindre, Roxane est souvent après Axel pour lui faire des bisous et des câlins, et lui ne veut pas ; ils sont plus petits que les tiens, mais c'est moi qui intervient pour écarter Roxane de son frère ...
Cà me fout un peu les boules, car sa démarche est gentille, et çà me fait mal au coeur de lui dire : laisse ton frère tranquille, alors qu'elle veut juste lui donner de la tendresse.
Mais je me dis que si lui ne veut pas, c'est mon rôle de mère de faire en sorte qu'elle lui foute la paix.

Explique bien à ton fils ce qui se passe, essaie de trouver avec zhom un dérivatif (un rituel particulier pour lui le soir, un objet à toi ou à zhom à lui laisser) pour "compenser" ce besoin qu'il a.

Je me dis aussi qu'il serait peut-être bon pour eux qu'une fois qu'une nouvelle décision sera prise (les séparer ou pas), il faut s'y tenir, sauf si ensuite ce sont les deux qui ont la même demande ; et encore, il y a des moments où on ne peut pas changer d'organisation tous les 4 matins pour leur faire plaisir ...
Journalisée

Roxane / Axel, 7 ans (03/04/06)
Les jumeaux identiques sont aussi fraternels que les autres. Quant à l'adjectif faux, il sonne de manière désobligeante. Les faux jumeaux sont de vrais enfants, mais aussi de vrais jumeaux, puisque engendrés et nés en même temps ! Zazzo
Lenagcn
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14.368



« Répondre #13 le: 09 Avril 2008 à 22:12:46 »

Nous avons eu (et avons encore) l'Indépendante et l'Envahisseuse ( + un Envahisseur) (tendances générales, après cela varie selon le moment).

Il nous a paru important de faire respecter le "territoire personnel" de chacun.
Même dans les 9m² que mes filles ont partagés jusque 5,5 ans (en l'occurrence: leur lit).
Depuis, le territoire perso c'est la chambre de chacun: chacun accueille la plupart du temps fort bien,  et puis, de temps en temps, besoin de solitude.
Pour l'instant, nous donnons priorité en cas de conflit, au désir d'indépendance. On verra à l'adolescence    Tire la langue .

De temps en temps, on a 2 souris qui viennent nous demander si elles peuvent dormir ensemble; généralement c'est oui (si pas d'école le lendemain, et comportement  Cool dans la journée); parfois une seule vient; nous la renvoyons alors vers sa soeur: est-elle d'accord?
Journalisée

Léna
3 enfants en 2 fois Souriant

Je suis Charlie.
Pauline
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1.167



« Répondre #14 le: 11 Avril 2008 à 09:40:30 »

Jusqu'à 4 ans, Paul et Théo partagaient la même chambre, faute de place. Depuis notre déménagement, ils ont chacun leur chambre. tous les soirs je les couche chacun dans leur chambre, tous les matins je les retrouve dans le même lit ! et je ne les entends même pas changer de chambre !
Journalisée

Pauline, maman de Léa 14/08/98, de Paul et Théo 24/04/02,d'Arthur 28/08/08 et d'Achille 20/01/2011
Pages: [1] 2
Imprimer
Partager :

Aller à: