10-12-2019
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.939.741 Messages
21.550 Fils de discussion
21.573 Membres
Dernier membre: Mamac38

10 Décembre 2019 à 07:06:16
Pages: [1] 2 3 ... 270
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: La précocité en général  (Lu 198965 fois)
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« le: 23 Janvier 2010 à 14:09:30 »

Voilà Gugussette  Sourire  

A toi  Clin d'oeil

Et je vais reprendre une partie du débat au sujet de mon innocence...
Je sais que je suis innocente. Je sais que je n'ai pas agi intentionnellement.
Mais je suis aussi consciente que j'aurais peut être pu agir différemment.
Et je sais encore qu'avec des "si", j'en ferais plein de jolies choses, bonnes... et mauvaises encore.



Edit : Quelques liens utiles sur la précocité.
Un questionnaire pour se situer :
http://nouvsite.anpeip.org/index.php?option=com_flexicontent&view=category&cid=87%3Aun-questionnaire&Itemid=831
Une académie qui aborde la problèmatique pédagogique :
http://www.ac-martinique.fr/fileadmin/docs_img/Documents/pedagogie_1deg/precociteIntellec07.pdf
quelques guides :
http://www.ac-grenoble.fr/ais74/spip.php?article506
Un blog :
http://surdoues.monsite-orange.fr/index.html
Une association :
http://douance.be/douance-ehp-scolaire-surdoue.htm
Quelques publications de nos amis Belges :
http://www.enseignement.be/index.php?page=25006&navi=2198
Et le site de JSF :
http://www.jeannesiaudfacchin.com/index.php?lang=fr
« Dernière édition: 11 Septembre 2013 à 14:40:57 par La Doudou Brestoise » Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #1 le: 23 Janvier 2010 à 14:39:20 »

Coucou,

Et je complète en disant que la précocité n'est évidemment pas un problème simple à gérer... Quand cela nous tombe dessus, j'imagine bien qu'on fait ce qu'on peut Clin d'oeil.

A +
Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
Gugussette
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 723


« Répondre #2 le: 23 Janvier 2010 à 16:04:53 »



Mais je suis aussi consciente que j'aurais peut être pu agir différemment.
Et je sais encore qu'avec des "si", j'en ferais plein de jolies choses, bonnes... et mauvaises encore.


Oui, c'est clair, il y a plein de choses qu'on pourraient faire différemment, mais est-ce que tu penses que ça aurait mieux pour ton fils de ne pas "l'alimenter"?
En fait, je me pose la question tous les jours...

Bon, à moi donc...   Clin d'oeil

C'est de mon aîné qu'il s'agit, 9 ans dans quelques jours (d'ailleurs, le gâteau est dans le four  Clin d'oeil )

Je précise tout de suite, nous ne savons pas s'il est précoce ou pas, il n'a jamais été testé (ça fait partie des questions qu'on se pose : test ou pas test). Disons qu'il en présente certaines caractéristiques. Suffisamment pour qu'on se pose des questions.

Il a sauté une année "naturellement", grâce à une classe mixte PS/MS : il y est entré en PS, et a terminée l'année en MS. Maintenant, il est en CM1 (pour vous aider, je "traduis" en français de France. Nous, on habite un peu plus au nord-ouest Clin d'oeil )

Malgré son année d'avance (toute relative:  né en janvier, s'il avait eu juste un mois de plus, il serait officiellement à sa place là où il est), il a toujours montré tellement de facilités en classe, qu'on s'est posés beaucoup de questions. Enfin, principalement : "ne va-t-il pas s'ennuyer". Ses instits successifs aussi se sont posés des questions. Ils ont résolu le problème en lui laissant prendre un bouquin dans son banc, et ce dès le CP. Quand il a fini ce qu'il doit faire, il sort son bouquin et lit jusqu'à ce qu'on lui demande de revenir parmi les autres...

Alors? Ben nous avons un enfant qui a l'air bien dans sa peau, (enfin, en général), qui ne se plaint pas de l'école, et qui a des copains, même si ceux-ci le regardent parfois comme un extra-terrestre, et même si son caractère est tel que je crains toujours qu'un jour il ait des difficultés sociales.

On a vécu comme ça jusqu'ici. On n'a jamais voulu faire des tests. On n'en voyait pas l'utilité, puisque de toute façon, l'école n'a pas vraiment d'autre solution à nous proposer. (Pour nous, il est hors de question de lui faire sauter une année supplémentaire, sauf s'il montrait un réel malaise...et encore).

Mais bon, ces derniers temps, on a remis ça sur le tapis. Principalement parce qu'il apparaît de plus en plus clairement que les autres enfants ont du mal à le comprendre. Lui doit bien percevoir que d'une certaine façon, il est "différent". Mais nous n'en avons jamais parlé ouvertement avec lui. (Maintenant, je me rends compte que c'est pas malin, mais c'était une façon de se protéger contre certains jugements...)
Et je me dis que le pauvre, il doit aussi se poser des questions. Mais j'aurais bien plus facile à mettre des mots là-dessus si on me les donnait (et pour ça, un psy et des tests m'aideraient je suppose)

L'autre raison, c'est que si il semble aller bien, il montre parfois une grande nervosité et beaucoup d'agressivité envers ses frères. Alors, c'est juste son tempérament? Ou un signe de malaise? J'ai pas envie de passer à côté quelque chose.

Dernière raison, un peu besoin de conseils, justement, par rapport à la question : j'alimente ou j'alimente pas? Que faire quand il nous demande de lui expliquer des choses qu'il n'a pas encore vues à l'école? Si ça fait partie du programme primaire, on a tendance à refuser. Envie qu'il ait encore quelque chose à apprendre à l'école...mais il revient à la charge, de façon directe ou indirecte, alors, parfois, on craque, ou on essaie de le brancher plutôt sur d'autres choses...
Et c'est là que c'est pas facile. On pourrait me reprocher de lui avoir expliqué les fractions avant l'heure. Mais comment faire quand on doit répondre à un véritable "harcèlement" de la part d'un enfant qui veut savoir? Quoiqu'on fasse, on se dit qu'on a peut-être tort...


Bref, on a entamé des démarches, mais bon, faut que je trouve le moment approprié, sans enfants autour de moi, pour prendre RDV...(ça va venir)


Voilà mes réflexions à moi.  Désolée pour le pavé...en fait...j'ai essayé de faire bref...
Journalisée

Gugussette, maman de 3 gugusses, nés en 2001, 2003 et 2006
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #3 le: 23 Janvier 2010 à 19:32:47 »

Gugussette, je t'ai lu. Je te répondrai plus tard, à tête reposée  Clin d'oeil
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #4 le: 23 Janvier 2010 à 22:22:06 »

De l'utilité des tests: elle est contestée mais pas contestable pour moi.
Le résultat chiffré, on s'en fout un peu. On sait que le total n'est pas stable dans le temps, qu'il évolue dans un sens ou l'autre.
Par contre, le détail des subtests est très enrichissant et permet très souvent d'ouvrir des pistes pour aider et accompagner l'enfant.
Le précoce "parfait" a des résultats très homogènes aux différents tests. Le précoce "mal dans sa peau" a des résultats hétérogènes. Les tests échoués sont les pistes à creuser. Me fais-je comprendre ? D'où l'importance de poser un diagnostic, mais pas par n'importe qui.
Quand nous sommes sortis du bureau de la psy, mon fils affichait un sourire béat que j'ai interprété comme étant rassuré d'être normal.


J'alimente ou j'alimente pas? oui, on alimente.
Dans tous les cas, quels qu'ils soient, on ne laisse pas un enfant en demande. C'est très déstabilisateur pour lui. Une question sans réponse renvoie l'enfant vers d'autres questions (pourquoi on ne me répond pas, ai-je fait/dit une bêtise, suis-je trop bête pour comprendre, etc..).
Et dans le cas de nos zèbres, les méninges tournent à plein régime, les questions aussi et la dévalorisation de soi suit de près.
Il faut trouver le juste équilibre entre répondre à leurs questions et apporter des notions pour lesquelles il n'est pas demandeur.

Mon ainé, j'ai suivi les conseils de ses instit qui conseillaient aux parents de ne pas anticiper le programme scolaire, de leur laisser le plaisir de découverte à l'école, de la nouveauté, de l'apprentissage. Un enfant qui vient en classe en sachant ce qu'il va apprendre va s'ennuyer, c'est certain.
Grossière erreur de ma part. Que je n'ai pas reproduit avec les suivants  Clin d'oeil 
Il existe bien des façons de répondre à l'enfant sans empiéter sur les apprentissages scolaires.

Tu parles des fractions. Guilhem a découvert les nombres décimaux en CP. Son instit étant absente, il a été accueilli pour la journée en classe de CM2 et a suivi la leçon de maths. Les questions ont fusé dès le retour à la maison...


Ton fils a apparemment trouvé un certain équilibre à l'école. Le passage des tests ne se justifie peut être pas. Mais une consultation "simple", pourquoi pas. Ca pourrait vous aider (vous parents et lui l'enfant) à faire le point, comment se sent-il, comment le sentez-vous.
J'ai amené mon fils consulter bien après les tests, plusieurs années après. Je lui trouvais des périodes tristes, sans entrain, avec décrochage scolaire (léger hein, disons.. sans grandes motivations). Je vis mal ces périodes car il faut le tirer comme un boulet, pour tout.
La psy lui a posé la question "as-tu ce même ressenti". Pour lui, tout va bien. Conclusion de la psy: si lui ne le vit pas comme vous le supposiez, tout va bien. C'est son rythme, son tempérament, sa personnalité.
J'ai eu une réponse: mon fils n'est pas "dépressif".
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #5 le: 23 Janvier 2010 à 23:04:11 »

Coucou,

Je t'ai lu aussi Clin d'oeil.

J'avais envie de te mettre mon parcours. Parce que je suis de janvier. Parce que j'ai sauter une classe (le CE2). Parce que cela c'est mal passé. Dans mon cas.

Et je m'aperçois que chaque cas est particulier. Je ne suis pas précoce. En tous les cas je ne me considère pas comme tel (jamais fait de tests, et surtout pas envie de les faire : peur d'être déçue . Des gens surdoués, j'en ai rencontré plus tard. Véritablement impressionnant).

Alors, alimenter ou pas les questions de ton fils Huh?. Cela dépend de lui. Et de la façon dont il gérera son avance avec l'école.

A l'époque, mes parents me branchaient effectivement sur tout autre domaine que ce qui se passait en classe : la musique, le sport, le théatre, le cathéchisme et la vie associative qui va avec. Et cela marchait. Mais ce n'est pas toujours le cas.

Cela marchait parce que en classe, l'épanouissement n'y était pas, même si scolairement, je n'ai jamais décroché (ou bien plus tard...). Alors tout dérivatif à ce qui se rapportait au milieu scolaire était bon à prendre.

Bon, juste des pistes de réflexion, en vrac. Parce que c'est aussi un sujet ultra sensible chez moi.

Et puis j'apprend. Dans mon entourage, je ne connais pas de précoce réputé comme tel (seulement le fils de p'tite Lilli).

A +

Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
Lenagcn
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14.437



« Répondre #6 le: 23 Janvier 2010 à 23:54:47 »

Y'a selon toutes apparences R.   
pas testé - mais il suffit de le brancher sur son parcours scolaire et intellectuel pour s'en douter ++++++
(edit: R. c'est  l'administrateur du forum)

Ayant été une excellente élève toussa à coup d'heures de travail , j'ai toujours repéré des "extraterrestres" qui faisaient les choses avec aisance, "sans bosser".
Ma meilleure amie d'enfance, mon frère (bon lui, ça a tourné à la cata grave  ) , mon mari, des doutes à quant à mon fils (mais je ne bougerai pas sauf pépin), des suppositions de maman ébahie devant ses filles (cf avances en maternelle sur les autres)  mais à les voir fonctionner, j'opte pour le "comme maman". Des doutes forts quant à 2 de mes élèves actuels (un bien dans sa peau l'autre non).

C'est comme les jumeaux: quand t'en as t'en vois partout 
« Dernière édition: 24 Janvier 2010 à 00:06:29 par Lenagcn » Journalisée

Léna
3 enfants en 2 fois Souriant

Je suis Charlie.
Gugussette
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 723


« Répondre #7 le: 24 Janvier 2010 à 13:32:12 »

Merci les filles pour les réponses et les pistes de réfléxions.

Journée marathon aujourd'hui, j'aurai pas le temps de revenir, mais j'espère bien vous répondre demain soir.
D'ici-là, je cogite, je cogite, ... vous m'avez déjà aidée à me rendre compte des certaines choses.  Clin d'oeil



Journalisée

Gugussette, maman de 3 gugusses, nés en 2001, 2003 et 2006
Bambinette
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27.083



« Répondre #8 le: 25 Janvier 2010 à 16:03:56 »

Je lis tout aussi, et je cogite donc tout pareil ....  Tire la langue Tire la langue Tire la langue

(mais pas le temps tout de suite de m'étendre !)

Mais juste aussi parce que Roxane montre des "particularités", parce que je suis de janvier entrée au CP à 5 ans 1/2 (en sachant déjà lire et écrire), parce que je viens récemment de faire une analyse grapho très très positive, qui me laisse un arrière-goût très amer du style "p*t** ... si j'ai réellement toutes les capacités décrites dans cette analyse, mais qu'est-ce que je fous de ma vie professionnelle depuis 25 ans ....." 
Journalisée

Roxane / Axel, 7 ans (03/04/06)
Les jumeaux identiques sont aussi fraternels que les autres. Quant à l'adjectif faux, il sonne de manière désobligeante. Les faux jumeaux sont de vrais enfants, mais aussi de vrais jumeaux, puisque engendrés et nés en même temps ! Zazzo
La Doudou Brestoise
une fanfaronne au sax bar
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15.955


Un peu bohème...


« Répondre #9 le: 25 Janvier 2010 à 16:32:32 »

Coucou,

Tu n'as pas besoin d'avoir une évaluation de tes capacités pour remettre en cause ta vie professionnel, si tu en as besoin, si tu te sens à l'étroit dans ton boulot, si tu penses que tu aurais pu faire mieux ou différemment ...

Pourquoi faudrait-il être précoce pour réussir sa vie professionnelle ? Ou inversement, en quoi être précoce permettrait-il de réussir sa vie professionnelle ? C'est, à mon sens, complètement indépendant ! Et tellement dépendant de son propre caractère Roulement des yeux.

Regarde : de janvier, avec un environnement familial favorable, j'ai toujours eu des facilités scolaires. Mes parent ont toujours parlé de moi comme d'une grande feignante. Ce en quoi ils n'avaient pas tord Roulement des yeux.
J'ai à mon actif : un diplôme d'ingénieur en géophysique et géotechnique, un DEA de matériaux, le CAPET et l'agrégation de génie civil.

J'ai choisi d'être prof. Et cela me va bien ! Combien trouve qu'avec mon "bagage", je suis passée à coté de ma réussite professionnelle .

On s'en moque !!! Pourvu que moi, j'y ai trouvé mon compte (même si je me suis pas mal cherchée à un moment, justement à cause de la pression sociale...)

Fait en sorte que ta fille et ton fils s'épanouissent. Si pour cela, ça passe par un saut de classe, pourquoi pas. Mais je pense toujours que c'est un terrain glissant, qui mets souvent en place la nécessité d'être brillant pour l'élève ! et qui ne présage en rien de sa réussite professionnel.

A +

PS : juste une rectification sur mon post précédent : il y a le fils de p'tite Lilli et la fille de Claire qui sont à ma connaissance réputés comme précoce. Pardon Claire de l'avoir oubliée.
Journalisée

Heureuse maman de 2 zouaves (Garou et Basou, 12ans) et d'un loustic (Taton, 6ans)

» Il faut imaginer Sisyphe heureux »
Albert Camus
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #10 le: 25 Janvier 2010 à 21:20:11 »

La Doudou, dans mes bras  Souriant
Je te suis à 200%  Bisou

Un jour, zhom m'a gentiment reproché d'avoir "gâcher mes capacités" (moi aussi j'ai été testée en MS).
Ben non, pas d'accord. Je suis heureuse dans ma vie, un boulot qui me plait, qui me permet de vivre en autonomie et de bien vivre, une famille que j'aime et qui m'aime. Ca me suffit.
J'ai mes coups de gueule, mes coups de mou, mes périodes hautes, mes périodes basses mais je n'ai pas ce sentiment de gâchis, de raté, de loupé.
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
Gugussette
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 723


« Répondre #11 le: 25 Janvier 2010 à 21:32:40 »

Bon, me revoilà...
J'ai beaucoup cogité...mais toujours pas les idées en ordre...(je dois vieillir...Clin d'oeil  )

P'tite Lilly, merci pour les infos sur les tests. Je ne savais pas concernant la disparité.
Bien qu'on n'y pensait pas du tout il y a quelques mois, nous sommes maintenant convaincus de l'utilité de lui faire passer les tests (y a plus qu'à organiser, hm... Roulement des yeux). Mais effectivement, ce que je voudrais, c'est bien plus qu'un chiffre. Je crois que je vais passer la commande pour le kit complet : test + commentaires + conseils avisés, avec option soutient psy (ça, ça me parait moins nécessaire dans l'immédiat, mais on ne sait jamais) Clin d'oeil

Concernant 'alimenter ou pas'...tu m'as fait réfléchir. J'étais persuadée que la seule chose qui me gênait, c'était d'accentuer le risque qu'il s'ennuie à l'école.
En cogitant, j'ai réalisé que ce n'était pas que ça. Je crois que je crains le jugement des autres, de ceux qui pourraient penser que nous poussons notre enfant et je crains aussi d' "agacer" ses instituteurs. Des réunions des parents, il ressort qu'un enfant comme cela, ce n'est pas facile à gérer pour eux. Certains le vivent mieux que d'autres (l'année passée, c'était pas terrible, cette année, j'ai rencontré bien plus d'ouverture). Et je me dis : si je réponds à son désir d'apprendre dès maintenant telle ou telle chose, ils vont nous en vouloir d'accentuer le "problème". Je dis pas que j'ai raison de penser comme ça...je viens seulement de mettre le doigt dessus...

(Petit exemple : il a demandé à son père comment fonctionnent les ordinateurs. De fil en aiguille, mon homme s'est retrouvé à lui expliquer le système binaire. Résultat, le lendemain, à l'école, à ses temps perdus, plutôt que d'ouvrir son bouquin, P. , qui avait bien compris comment écrire les nombres en binaire, a essayé de les additionner. Il n'a pas réussi, et est allé demandé de l'aide à son instit. Bien entendu, elle n'a pas pu l'aider. Et bien, quand il m'a raconté ça, j'étais un peu gênée...je me suis demandé ce qu'elle avait dû penser de nous. Je ne sais pas si "les gens" peuvent comprendre ce qui nous amène à expliquer le système binaire à un enfant de 8 ans et demi... )

La Doudou, à te lire, on sent que ça n'a pas toujours été facile...
Tu dis que tu n'étais pas épanouie en classe. Sais-tu pourquoi? A cause ou malgré le saut de classe? A cause ou malgré l'avance scolaire? Ou autre chose, plus lié à un sentiment de "différence" qui n'était pas forcément qu'intellectuel? (je pose la question, parce que pour moi, c'était plutôt la dernière hypothèse. Pas en primaire, mais ensuite, oui)

Bambinette, en dehors des résultats de l'analyse, tu te sens comment dans ta vie professionnelle? L'important, ce n'est pas de faire quelque chose en adéquation théorique avec ses capacités, c'est plutôt d'être bien dans ce qu'on fait, non?



Bon, ça fait déjà un pavé, mais j'ai encore plein de questions/réflexions : l'influence d'avoir un enfant "à l'avance" sur notre comportement avec nos autres enfants  , et sur ce que nous attendons d'eux (pas sûre d'avoir bien géré ça, moi); que dire ou ne pas aux enfants, et à leur entourage (copains, etc...)


Désolée pour la longueur...
Journalisée

Gugussette, maman de 3 gugusses, nés en 2001, 2003 et 2006
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #12 le: 25 Janvier 2010 à 22:11:56 »

(Petit exemple : il a demandé à son père comment fonctionnent les ordinateurs. De fil en aiguille, mon homme s'est retrouvé à lui expliquer le système binaire. Résultat, le lendemain, à l'école, à ses temps perdus, plutôt que d'ouvrir son bouquin, P. , qui avait bien compris comment écrire les nombres en binaire, a essayé de les additionner. Il n'a pas réussi, et est allé demandé de l'aide à son instit. Bien entendu, elle n'a pas pu l'aider. Et bien, quand il m'a raconté ça, j'étais un peu gênée...je me suis demandé ce qu'elle avait dû penser de nous. Je ne sais pas si "les gens" peuvent comprendre ce qui nous amène à expliquer le système binaire à un enfant de 8 ans et demi... )


C'est là toute la difficulté, doser l'information, la réponse à leur question.
Ton fils aurait peut être pu se satisfaire d'une réponse plus simple. Comment le savoir ? S'il en revient pas à la charge; si ta réponse simple lui a suffit, il n'en posera pas d'autres.

Pour mon fils, l'ennui à l'école ne vient pas de ses connaissances en partie déjà acquises.
Il vient 1) de la répétition des leçons, 2) du désintérêt certain qu'il porte à l'école, 3) du papillonage lié au n° 1 et 2 et 4) du fait qu'il ne sait pas s'occuper sans rêver.

Encore un mot sur les tests, une partie des tests concerne la personnalité. C'est tout aussi important. Si tu habitais en France, je te conseillerai ++ de te faire conseiller une adresse de psy, ne tape pas à la 1° porte venue, tu risques d'en avoir pour ton argent.
Tous les psy (en France je répète) ne sont pas habilités à apporte rune juste analyse des tests. Mesurer et chiffrer c'est facile. Interpréter à sa juste valeur, c'est plus délicat.
Dans ton coin, il y a Douance.be qui pourrait peut être de donner des adresses.
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
jumeaux 2007 et leur soeurette ;-)
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10.045


H. 2005, G. + F. août 2007


WWW
« Répondre #13 le: 25 Janvier 2010 à 22:20:59 »

voila un fil qui m'intéresse,
entre l'ainée qui a des facilités et de très grosses difficultés,
l'un des garçons qui est étonnant et passe parfois pour l'ainé de son jumeau...

l'ainée va avoir des tests et bilans en tout genre dans les semaines et mois à venir...

une chose est sûre : j'essaye de répondre aux demandes des enfants, et si ma fille veut faire de la géographie avant de savoir colorier et découper, si elle voulait connaitre ses lettres bien avant de savoir utiliser un pot... ben que voulez vous, elle est comme ça !   Roulement des yeux
et son frère, si à même pas 2 ans 1/2 il a envie de faire des puzzles de plus de 30 pièces prévus pour enfant de 4 ans, ben j'vais quand même pas lui demander d'attendre  
Journalisée

Maryvonne - 2 avril journée bleue !

conseil : si PREMATURITE / si un parent porte des LUNETTES (lentilles) faites contrôler la vue de vos enfants dès 6 mois. Pour les autres vers 9 mois : Contrôle vue + sous GOUTTES par un OPHTALMO

"Le contraire d'égal n'est pas inégal mais différent" Jacquard
Gugussette
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 723


« Répondre #14 le: 25 Janvier 2010 à 22:26:31 »



C'est là toute la difficulté, doser l'information, la réponse à leur question.
Ton fils aurait peut être pu se satisfaire d'une réponse plus simple. Comment le savoir ? S'il en revient pas à la charge; si ta réponse simple lui a suffit, il n'en posera pas d'autres.


C'est justement par un jeu de questions/ réponses qu'ils y sont arrivés. Mais sa soif est telle que tant qu'on veut bien lui répondre, en général, il continue à poser des questions...(parfois, j'avoue, on est fatigués...ou on ne sait pas...)




Encore un mot sur les tests, une partie des tests concerne la personnalité. C'est tout aussi important. Si tu habitais en France, je te conseillerai ++ de te faire conseiller une adresse de psy, ne tape pas à la 1° porte venue, tu risques d'en avoir pour ton argent.
Tous les psy (en France je répète) ne sont pas habilités à apporte rune juste analyse des tests. Mesurer et chiffrer c'est facile. Interpréter à sa juste valeur, c'est plus délicat.
Dans ton coin, il y a Douance.be qui pourrait peut être de donner des adresses.


Merci pour les conseils, j'ai en effet commencé à me renseigner. Du coup, j'ai plusieurs pistes qu'on m'a conseillées. Maintenant, va falloir choisir la bonne...mercredi je décroche mon téléphone.
Si ça ne te dérange pas de me répondre : pour ton fils, ça s'est passé comment? Tests en un ou plusieurs RDV? Combien de temps au total?

Dis, il a commencé à s'ennuyer à quel âge à l'école? (On a de la chance, pour le moment, il ne se plaint pas, mais c'est clairement parce qu'il a le droit de lire...)






Journalisée

Gugussette, maman de 3 gugusses, nés en 2001, 2003 et 2006
Pages: [1] 2 3 ... 270
Imprimer
Partager :

Aller à: