12-08-2020
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

 
avancée
2.942.056 Messages
21.561 Fils de discussion
21.722 Membres
Dernier membre: RaphaeletTom

12 Août 2020 à 01:00:03
Pages: 1 [2] 3 4 ... 8
Imprimer
Partager :
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Auteur Fil de discussion: dysphasie sévère  (Lu 17754 fois)
Bambinette
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27.083



« Répondre #15 le: 20 Mai 2009 à 08:19:42 »

Je peux même lui demander de venir sur ce fil
Journalisée

Roxane / Axel, 7 ans (03/04/06)
Les jumeaux identiques sont aussi fraternels que les autres. Quant à l'adjectif faux, il sonne de manière désobligeante. Les faux jumeaux sont de vrais enfants, mais aussi de vrais jumeaux, puisque engendrés et nés en même temps ! Zazzo
lysiane
Membre Actif
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 258


« Répondre #16 le: 20 Mai 2009 à 11:25:45 »

si vous avez besoin de renseignement sur les professionnels a consulter sur lyon, je peut aussi vous renseigner sur les prises en charges scolaire et financière.
Journalisée

Morgane (1988), Alexis (1991), Adrien (2000) et bébé ange, Maddy (2002), Julia, Victoria (2009), je vous aime.
Bambinette
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 27.083



« Répondre #17 le: 20 Mai 2009 à 13:45:08 »

J'ai laissé un mail à Diane, de la fédé ; je ne sais pas quand elle aura le temps de venir sur le forum, mais elle a beaucoup creusé la question, et peut aider.
Journalisée

Roxane / Axel, 7 ans (03/04/06)
Les jumeaux identiques sont aussi fraternels que les autres. Quant à l'adjectif faux, il sonne de manière désobligeante. Les faux jumeaux sont de vrais enfants, mais aussi de vrais jumeaux, puisque engendrés et nés en même temps ! Zazzo
saint cast
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 552


« Répondre #18 le: 27 Mai 2009 à 00:41:43 »

Bonsoir,

Je viens de voir le message de Bambinette ,j'ai lu le temoignage de Corine et cela me rappelle des mauvais souvenirs l'école pensait souvent que mon fils ne comprenait rien .Il a fait toute sa scolarité avec un ordinateur.Il en avait un à la maison et un à l'école et utilisait une clé USB.On peut demander un financement à la maison du handicap via l'AES.Si je peux vous aider je le ferai volontiers ;je fais également partie d'une association de parents d'élèves et je connais bien le fonctionnement des commissions d'apel pour le collège et le lycée et également celles pour le primaire.Je viens d'en faire une ce soir et je vois bien que les instituteurs n'ont souvent aucune formation sur les dys et que ces enfants leur font peur.
Vous pouvez me joindre sur le forum ou par mail:diane.paolo@free.fr
Bon courage
Diane(Fédé)
Journalisée
saint cast
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 552


« Répondre #19 le: 29 Mai 2009 à 00:43:08 »

Bonsoir Corine,

Il a eu un ordinateur dès le CE2 et son ergothérapeute venait à l'école lui apprendre à s'en servir .Il est toujours resté en classe ordinaire  en 1ère et terminale il était même dans une classe de 37. je l'avais mis dans une école privée car la directrice était compréhensive et a facilité son intégration l'école publique a côté de moi n'en voulait pas .
Journalisée
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #20 le: 29 Mai 2009 à 22:05:57 »

l'école publique a côté de moi n'en voulait pas .

Désolée si ma question est déplacée et indiscrète, mais qu'entends-tu par là ??
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
saint cast
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 552


« Répondre #21 le: 30 Mai 2009 à 23:59:15 »

J'ai oublié un mot c'est à côté de chez moi .Quand il était en moyenne section la directrice ne voulait pas qu'il vienne à temps plein même si l'institutrice d'intégration n'était pas d'accord. Sa maitresse ne s'en occupait pas ;pour la fête des mères il n'a pas pu faire de dessin ce qui lui a fait de la peine .Quand je lui ai demandé de l'aider pour la carte de la fête des pères elle m'a dit que ce n'était pas possible.Il se réveillait chaque nuit et il était au 3ème ètage son frère au 2ème et descendait tout seul l'escalier avec le risque de tomber et était tout seul dans la cour.Cela m'a posé beaucoup de pbs avec son frère qui ne comprenait pas que je le garde l'après midi et pas lui
Journalisée
saint cast
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 552


« Répondre #22 le: 31 Mai 2009 à 00:33:18 »

Bonsoir Corine,

IL est IMC(infirme moteur cérébral) c'est à dire handicapé moteur et de ce fait très dyspraxique.cette année il est en 1ère année d'éco gestion à la Sorbonne  où il n'y a jamais eu d'handicapés comme lui .Les aménagements sont très compliqués J'ai même du écrire au  ministre pour qu'il puisse passer les td de maths à l'oral car le prof ne voulait pas. Maintenant je me bas pour la secrétaire et la machine à  calculer.

Diane
Journalisée
Naty
Pdte AD76 Rouen
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 120



WWW
« Répondre #23 le: 31 Mai 2009 à 08:26:55 »

Bonjour,
Il y a eu un très bon reportage sur France 5. (Allo, Docteur Avec Michel Cymes))
Le petit garçon faisait ces devoirs sur son cahier (dictée de mots) et son écriture était complètement illisible.
La même dictée faite avec l'ordi était sans aucune faute. Et en plus, il se corrigeait tout seul.
Et les lettres du clavier étaient recouvertes de gommettes bleues et rouges.
Il tapait correctement et il savait où se trouvait les lettres du clavier.

Ainsi, au vu de son écriture, on pouvait penser qu'il était un peu "débile" et pourtant il a de très grandes facultés.

Rien que de penser aux petits dys qui sont restés au fond de la classe parce que les instits les prenaient pour des incapables, me donne froid dans le dos.

Il faut savoir que depuis 4-5ans dans toutes les circulaires de rentrée, le ministère parle d'accueil des élèves handicapés en milieu scolaire ordinaire.
Pour les parents, c'est vraiment une bataille de paperasses qui les attend.

J'espère que cela évoluera encore plus vite dans les prochaines années.
« Dernière édition: 31 Mai 2009 à 17:16:46 par Naty » Journalisée

Maman de Laure et Louise 25/04/2004
et Diane 15/09/2010
************************************************
http://www.jumeaux76.fr/
Lenagcn
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14.643



« Répondre #24 le: 31 Mai 2009 à 19:15:16 »

J'ai vu le même reportage que Naty.
Il m'a appris des choses (même si apparemment pour des familles concernées, l'émission a semblé creuse, si j'ai bien compris)

Sur un tout petit mois, j'ai accueilli un enfant quasi incapable d'articuler, et d'écrire. Les 2 1ers jours, il utilisait son cahier (-> fatigue, sollicitation de la maîtresse +++, perturbation de la classe), avant que je pense enfin à lui faire utiliser l'ordi au fond de la classe. Le pied! Pour lui (qui savait très bien l'utiliser) , pour moi, pour les autres enfants.
Par contre, le travail de différenciation ne disparaissait pas avec l'usage de l'ordi. Ses compétences scolaires étaient profondément différentes d'un CM2, et heureusement qu'il avait pu passer l'hiver auprès d'un maître spécialisé qui avait eu l'intelligence de transmettre les points à travailler.
Et pendant la récré, régulation, régulation, régulation... les relations dégénéraient facilement entre lui et les autres, par difficulté de communication.
Journalisée

Léna
3 enfants en 2 fois Souriant

Je suis Charlie.
Naty
Pdte AD76 Rouen
Membre
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 120



WWW
« Répondre #25 le: 31 Mai 2009 à 21:32:18 »

J'ai vu le même reportage que Naty.
Il m'a appris des choses (même si apparemment pour des familles concernées, l'émission a semblé creuse, si j'ai bien compris)
Je suis aussi d'accord, cette émission n'a fait que survolée la définition de Dysphasie, mais, elle a le mérite d'exister.
La télévision est un très bon outil de vulgarisation, tout de même. Enfin, moi, je trouve.  Sourire
Journalisée

Maman de Laure et Louise 25/04/2004
et Diane 15/09/2010
************************************************
http://www.jumeaux76.fr/
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #26 le: 31 Mai 2009 à 22:09:08 »

Effectivement c'est ce dont j'ai peur à partir de l'année prochaine. De l'incompréhension des autres enfants envers mes enfants, qui entraîneront des remarques, des moqueries.


Actuellement comment cela se passe-t-il ?
Dans les classes de mes jujus, il y a des enfants différents. Il n'y a aucun soucis d'intégration. J'ai accompagné à plusieurs reprises les classes en sortie, pas de moquerie, pas de réactions particulières. Je dirai même au contraire, selon le degré de handicap, il se forme une certaine solidarité entre eux, les plus valides aidant les moins valides.

Léna, tu parles d'un enfant arrivant en cours d'année, n'est-ce pas ?
Corine, si tes fils restent avec leurs copains, il ne devrait pas y avoir de difficultés d'intégration.
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
Lenagcn
Modérateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14.643



« Répondre #27 le: 31 Mai 2009 à 22:19:41 »

Corine: mes élèves ne se sont pas moqués de B (à une exception, un gamin arrivé de l'an dernier, en décalage avec la classe et qui a trouvé "pire" que lui  ... à ses yeux - y s'est fait remonter les bretelles, lui!    )
Ils connaissent ses difficultés depuis le CP (fils de forains, il vient 1 mois tous les ans). Ils ont compris qu'il a des besoins différents, et que ses "privilèges" [ordi, travail + facile] sont loin de compenser son handicap, que personne ne lui envie.
Journalisée

Léna
3 enfants en 2 fois Souriant

Je suis Charlie.
saint cast
Pilier du Forum
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 552


« Répondre #28 le: 02 Juin 2009 à 01:04:40 »

Bonsoir Corine,

Pour mon fils je n'ai pas eu de problèmes au collège car la directrice avait fait le tour de l'école collège et lycée en expliquant son handicap et tout le monde le connaissait

Diane
Journalisée
P'tite Lilli
et sa zen attitude
V.I.P.
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32.970


Garatefess


« Répondre #29 le: 02 Juin 2009 à 21:30:18 »

Ils vont aller au primaire avec leur noyau de CP. Fais confiance en tes enfants et fais confiance dans leurs copains de classe. Il n'y a pas de raison de ça se passe mal.
Journalisée

JE SUIS MOI
Un garçon 17 ans et deux garçons 13 ans

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.  Mark Twain
Pages: 1 [2] 3 4 ... 8
Imprimer
Partager :

Aller à: